2017. On s’est rencontré autour d’une Malatang, dans un Food Court de la station Liangmaqiao. Les sites gouvernementaux, on les avait épluché pendant des mois, après s’être passionné de Chine pendant des années. Pour nous, le constat était sans appel: sur la scène francophone, nous étions seuls.

L’information et le conseil francophone sur la Chine étaient poussiéreux. Et pourtant, c’est bien ici se joue notre siècle.

De retour à Paris, nous avons décidé de remuer tout cela. C’est l’acte de naissance d’EastIsRed, le premier service francophone d’investigation sur la Chine.

EastIsRed
RECOMMANDATIONS

Ils nous ont fait confiance