Now Reading
Passe Muraille n°113 – Le grand chambard, Jiang Zemin, véhicules électriques

Passe Muraille n°113 – Le grand chambard, Jiang Zemin, véhicules électriques

Editorial

Le Passe Muraille est une lettre hebdomadaire dédiée à l’actualité chinoise. Nous sélectionnons différents sujets sociétaux, économiques et diplomatiques dont peu relatés par la presse généraliste.

Une bonne lecture.

Bonne lecture!

Pierre

Des questions ? Nous apportons les réponses.

Essayez nos solutions

Zéro covid : la Chine vire de bord

La fin annoncée du zéro COVID a surpris, tant en Chine qu’ailleurs. EastIsRed a fait partie de ceux qui ne l’ont pas vu venir, du moins pas à cette vitesse. Les manifestations ont montré l’exaspération populaire dirigée contre la politique épidémique, mais nous pensions le gouvernement bloqué par le besoin de maintenir un contrôle strict pour prévenir les risques d’infection généralisée. Les études internationales sont en effet très pessimistes quant aux risques de surmortalité dans une population chinoise mal immunisée au COVID.

Nous n’avons pas été les seuls surpris. Les gouvernements locaux eux-même l’ont été. Dans les jours qui ont suivi les manifestations, les mesures se succèdent de manière aléatoire. Le 30 novembre, alors que Pékin annonce la fin de certaines des mesures les plus critiquées, la municipalité de Guangzhou discute d’une prolongation des quarantaines à domicile jusqu’à l’élimination du foyer.

Pour être francs, nous avons un peu perdu le cours des différentes mesures. Pékin, Shanghai ou encore Guangzhou lâchent du lest sur les tests PCR, mais d’autres villes au Jiangxi ou dans l’Anhui enferment toujours des habitants dans leur bâtiment. Des témoins ont indiqué à EastIsRed que les consignes du comité de quartier se contredisent d’un jour à l’autre. Désormais, le gouvernement indique que la “plupart des cas positifs pourront se confiner à la maison”. Reuters table sur une annonce prochaine d’une classification “moindre” de la sévérité de l’épidémie, une anticipation partagée par EastIsRed dans de précédents Passe Muraille.

Le plus remarquable est le changement de ton du discours officiel. En l’espace d’une semaine, le COVID est passé d’un virus mortel contre lequel il faut se protéger à un variant peu dangereux. Dans un éditorial publié le 5 décembre, Xinhua explique doctement que le pire de l’épidémie est déjà passé. La girouette de l’internet chinois, Hu Xijin, qui réussit à dire tout et son contraire chaque mois, rapporte maintenant qu’il s’attend à attraper le COVID dans le mois.

Devant cette séquence aussi imprévisible que dangereuse, EastIsRed se retient à tout commentaire trop arrêté. Une chose est sûre : la période qui s’ouvre est pleine de risques. Le système de santé chinois reste fragile, et une circulation du COVID va entraîner des cas graves et probablement des morts. Les prochaines seront critiques.

 

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou créez un compte en cliquant ici
Scroll To Top