Now Reading
Gorbatchev: derrière les condoléances, le web chinois déchire le leader soviétique

Gorbatchev: derrière les condoléances, le web chinois déchire le leader soviétique

Réservé aux abonnés

 

Les condoléances officielles ont été timides. Faute de grand dirigeant, c’est le fluet porte-parole du MinAff qui s’est acquitté de la formalité lors d’une conférence de presse ce 31 août : « nous exprimons nos condoléances pour sa famille« . Le personnage est controversé en Chine, c’est peu de le dire. D’un côté, il a contribué au dégel des relations sino-russes. Mais de l’autre, il exprime la reddition d’un empire autoritaire face à la puissance américaine, et un changement brutal de régime vers la démocratie.

Dans ces situations tendues, où les réjouissances officielles sont impossibles, c’est la tentaculaire Toile chinoise qui se charge du service après-vente. On voit émerger de nombreux « experts » et professeurs d’université chinois qui étrillent à volonté l’ancien leader coupable d’avoir laissé l’URSS s’effondrer.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou créez un compte en cliquant ici
Scroll To Top