Now Reading
[Les hommes de Xi] Cai Qi, l’exécuteur froid

[Les hommes de Xi] Cai Qi, l’exécuteur froid

Une jeunesse relativement privilégiée

Né en 1955, Cai Qi [蔡奇] voit le jour sous le signe du Parti communiste chinois. Et pour cause: son père, Cai Xiexiang, est un proche d’une des personnalités les plus éminentes de la République Populaire naissante, un martyr de la révolution exécuté par le gouvernement nationaliste (Fang Zhimin).

Cai Qi grandit dans le Fujian, une province connu pour sa propension au commerce. Comme tous les enfants qui ont du sang bleu à l’époque, il est envoyé s’éduquer à la campagne à 17 ans dans le cadre de la révolution culturelle, à Xiyang.

Vue touristique de Xiyang, où le jeune intellectuel a été envoyé travailler

 

Et à l’image de nombreux privilégiés, il y restera à peine plus d’un an. Cai Qi, la vingtaine tout juste et fort de son nouveau statut d’étudiant ouvrier, paysan ou soldat, entre au Département d’éducation politique de l’Université normale du Fujian – de nombreux politiques haut placés sortiront d’ailleurs des bancs de cette école. Il rejoint le PCC la même année.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou créez un compte en cliquant ici
Scroll To Top