Now Reading
Passe Muraille n°53 – semaine du 9 mars

Passe Muraille n°53 – semaine du 9 mars

Editorial

Alors que l’Europe est confrontée à l’épidémie de coronavirus, la Chine s’en remet doucement. Des rumeurs parlent d’une seconde vague d’infections à Wuhan, due à des patients libérés prématurément. Quoi qu’il en soit, le pays reste durablement marqué par cette crise, dans ses habitudes et pratiques économiques, ou encore au niveau politique. Si Xi Jinping tente de renforcer son pouvoir politique, proposant un récit très orienté de la crise, il serait néanmoins attaqué de toute part, écrit le journaliste hongkongais Ching Cheong (程翔). Sur le plan de l’opinion publique toutefois, la situation internationale et la propagation longtemps incontrôlée du virus en Europe est une aubaine pour la propagande, tant vis à vis de l’opinion publique que vis à vis de l’étranger.

La semaine dernière, des coquilles se sont glissées dans le Passe Muraille. Nous en sommes sommes sincèrement désolé et faisons de notre mieux, avec nos moyens limités, pour présenter un document parfait. Nous remercions les contributeurs Clémence de Gail et Quentin Genaille.

Bonne lecture, Pierre, directeur d’EastIsRed

Affaires intérieures

Politique

“La victoire dans la guerre du peuple contre le coronavirus est proche” (CCTV) Cet article écrit par un commentateur de CCTV le 7 mars, est une illustration du récit politique poussé par Xi Jinping. Selon ce récit, c’est grâce à son commandement dans la crise que cette “guerre” a été remportée. L’article appelle par deux fois Xi Jinping “le leader du peuple” (人民领袖) terme auparavant réservé à Mao Zedong. Selon Bill Bishop, l’utilisation de ce terme est significative. Néanmoins, le terme n’est pas encore utilisé à grande échelle. C’est un des termes à suivre pour juger de l’emprise du président Xi sur le Parti. Nouvel article de Xi Jinping dans Qiushi (MIIT / MOFCOM) “Xi Jinping” a publié un nouvel article dans la lutte contre le coronavirus dans le journal Qiushi. Intitulé “Un solide soutien scientifique et technologique pour gagner la lutte contre l’épidémie(为打赢疫情防控阻击战提供强大科技支撑) donne des consignes en matière d’utilisation des nouvelles technologies pour mieux gérer la maladie, son contrôle et sa prévention.

La crise sanitaire et d’opinion pousse les médias à se repenser (TencentLab) Les attentes de transparence, d’instantanéité et d’authenticité de l’information de la part du grand public dans un temps de crise comme celui-ci ont poussé les médias à revoir leur stratégie habituelle. D’abord concentrés sur l’aspect factuel de l’épidémie, les médias l’ont progressivement traitée de manière hybride. La diffusion 24 heures sur 24 de la construction d’hôpitaux marque le début de ce phénomène qui donnera lieu par la suite à une visite des sites de construction en réalité virtuelle, donnant aux internautes un rôle de supervision collective. Les vidéos courtes comme celles qui ont fait le succès de Douyin (Tik Tok) et le format “vlog” permettent aussi aux médias officiels de véhiculer des informations quasiment en temps réel, de manière interactive et identifiable pour le public. La crédibilité de l’information est renforcée par son caractère (théoriquement) brut et sans commentaire ni contrôle préalable. Cette hybridation passe aussi par la prépondérance des informations positives (recours usuel pour le régime) et la prévention, notamment grâce aux réseaux sociaux et à la collaboration des médias mainstream. Selon l’article, ce système justifierait le recours au big data, mis ici au service du bien commun.

Justice / lutte contre la corruption

Des jeunes trompent les systèmes de reconnaissance face de banques ? (Caixin) Un jeune étudiant du Henan, né en 2000 a été jugé pour avoir exploité des vulnérabilités d’applications de banques (en l’occurrence Xiamen Bank) pour créer de faux comptes. Il utilisait une faille, moyennement une interception des données utilisées par la reconnaissance faciale, pour créer de nombreux comptes avec une fausse identité qu’il revendait ensuite. Selon Caixin, ce cas illustre les problèmes engendrés par les applications bancaires développées par des parties tierces, qui souvent ne sont pas regardantes sur la sécurité. C’est en particulier le cas pour de nombreuses petites banques.

Société

Avoir 21 ans et être gardien de nuit à Pékin (WeChat) Petit article bilingue (mandarin / anglais) rapportant les propos de Meng Fanquan (孟凡权), originaire de Mongolie intérieure, qui gagne tant bien que mal sa vie en gardant l’entrée des immeubles (bao’an).

Coronavirus

Inspection de Sun Chunlan à Wuhan : les conséquences (NewCapital) Chen Yueliang, responsable de l’administration locale de la société civile a affirmé dans une revue de presse que les protestations des habitants de Wuhan avaient sérieusement entaché la réputation du Parti, et qu’il était disposé à lutter efficacement contre les méfaits de la bureaucratie et du formalisme qui portent préjudice aux intérêts des masses. Note: la lutte contre le formalisme et la bureaucratie sont des slogans couramment présentés comme objectifs cruciaux du Parti dans la presse officielle; souvent pour justifier de clouer au pilori des bouc émissaires, ou dans le cadre des luttes intestines habituelles de politiciens. Malgré ces actions, la ville est de nouveau sous pression après que de la viande a été livrée dans … des chariots à déchet (SCMP / Pheonix) Du porc devant être livré aux habitants d’un quartier de Wuhan a été apporté au point de vente en camion à déchet, provoquant la colère des habitants. La viande, emballée dans des sacs plastiques a été répandue sur une bâche à même le sol. Deux officiels locaux ont été relevés de leurs fonctions et un troisième est cible d’une enquête, explique KnowPolitics. 

Xi Jinping se rend à Wuhan (CCTV) Le mardi 10 mars, Xi Jinping a mené une “inspection” de terrain à Wuhan. Il a rencontré (par visioconférence) des membres du personnel hospitalier, des habitants, etc. L’objectif est de montrer que si elle n’est pas encore remportée, cette “guerre” contre le coronavirus est peut être sur le point de l’être. Il s’agit également d’un message politique certain, puisque malgré la visite extrêmement chorégraphiée, Xi Jinping est allé sur les lieux de la crise. Les trois points important de la visite de Xi Jinping selon 侠客岛 (People Daily overseas).

Réunion du Conseil des Affaires de l’Etat (WeChat) (10 mars) Présidée par Li Keqiang, le Conseil a discuté des moyens de stabiliser le commerce extérieur et les investissements transnationaux. Concrètement il s’agit d’ordonner la reprise du travail pour ne pas interrompre les chaînes de productions. Cela repose sur trois points: (a) mettre en place des services de coordinations nationaux pour gérer la reprise générale du travail, (b) sécuriser les approvisionnements étrangers nécessaires dans les chaînes de production et (c) stimuler les institutions financières pour pousser la reprise de l’activité.

Nouvelles consignes pour les arrivant en Chine (NewCapital) Les autorités ont annoncé, dimanche 15 mars, que tous les arrivants à Pékin seront placés dans un centre de quarantaine. L’annonce fait suite à cinq nouveaux cas importés, trois venaient d’Espagne, un d’Italie et de Thaïlande. Le total de 14 cas importés, le quatorze mars, était de 95. Les arrivants seront confinés dans un lieu unique pendant 14 jours, à leur frais. L’une des craintes de la Chine sont les cas importés, qu’ils soient dus à personnes asymptomatiques, ou à des personnes cachant leurs antécédents médicaux. A ce titre, L’État a pris de nouvelles mesures (PoliticsCircles) En effet, un certain nombre de personnes ont délibérément caché leurs contacts récents et ont échappés aux contrôles sanitaires, refusant de s’y plier. Ainsi en plus de placer en quarantaine obligatoire, à leurs propres frais, les personnes retournant au pays ; une personne contaminée refusant d’être transparente ou ayant menti sur son historique de contact paiera le traitement de sa poche.

Confusion à Qianjiang après des annonces contradictoires (SCMP) La ville de Qianjiang, à 150 kilomètres de Wuhan, avait réussi à gérer avec une certaine efficacité l’épidémie et la contamination. Mercredi, les autorités locales avaient prévues de mettre un terme aux mesures de quarantaines décrétées en janvier. La fin de la quarantaine était programmée pour 10h du matin. A 10h30, les autorités provinciales ont promulgué un contre ordre mettant en place les mesures.

De la Chine coupable à la Chine salvatrice (Bitterwinter) Les mesures drastiques mises en place par le gouvernement ont permis de ralentir sensiblement l’épidémie au point que la relance de l’économie est redevenue la première priorité et que la Chine est maintenant en position d’offrir son aide à l’étranger. L’article de Bitterwinter montre comment l’Etat et le parti fait tout son possible pour se dédouaner de toute responsabilité dans la propagation du virus et se présenter comme pays “sauveur” par ces dons. C’est un message à la fois destiné à l’opinion publique chinoise et internationale. Selon le Global Times, la Chine aurait, contrairement à l’idée qui serait véhiculée par les médias occidentaux, redoré son image par sa gestion de la crise. la réponse maladroite en Occident et notamment aux États-Unis rendrait caduque toute critique de la Chine, qui aurait reçu le soutien de la communauté internationale et la reconnaissance de son approche autocratique. La position de l’article illustre parfaitement la dimension idéologique et diplomatique de la crise sanitaire alors que la Chine tente de gommer sa responsabilité initiale dans l’inconscient collectif.

Décès de Zhu Heping, ophtalmologue (Caixin) Zhu Heping, ophtalmologue, est le 4e médecin décédé de l’hôpital où travaillait Li Wenliang, décédé en février. Le docteur Zhu a montré de premiers symptômes le 3 février, son état s’est progressivement empiré et il est décédé le 9 mars. Dans l’hôpital où lui et Wenliang travaillait, le prix payé par les personnels médicaux chinois (Caixin) Caixin y consacre un (très) long format. Ce long article offre un compte rendu détaillé des événements survenus début janvier dans l’hôpital Central de Wuhan. Selon Caixin, les causes de ce désastre sanitaire est une désorganisation et non-fonctionnement des mécanismes de remontées de l’information, laissant les médecins livrés à eux mêmes dès le 10 janvier. A ce moment, l’hôpital est déjà débordé, et le personnel peu ou pas habitué aux maladies infectieuses sont alors exposés avec les autres. Une hypothèse est aussi que le virus “original” était plus virulent. En tout état de cause, le personnel a payé un lourd tribut au combat de l’épidémie. Par conséquent, lors que Renwu (Twitter), magazine que nous traduisons parfois ici, publie un portrait intitulé “la personne qui donna les sifflets” (发硝子的人) consacré à Ai Fen (艾芬), il devient viral. Ai Fen est directrice des urgences de l’hôpital central de Wuhan dont nous venons de parler. C’est elle qui a alerté et transmis les informations sur le 30 décembre nouveau coronavirus aux autres docteurs, dont Li Wenliang. Une version française, quoi mal traduite, est disponible. L’article s’est répandu sur les réseaux sociaux chinois comme une trainée de poudre, et la censure a très vite essayé de le supprimer. Sans succès, il a été partagé de nombreuses par le biais de méthodes originales (archives) : en morse, langue de Tolkien, en différents codes informatiques, etc, etc. Le ChinaMediaProject y a également consacré un article. La censure touche aussi les puissants : Ren Zhiqiang, milliardaire chinoise a disparu après une critique du président chinois Xi Jinping (SCMP).

Témoignages : journal de Fang Fang (方方) – dernier article en date L’écrivaine sort d’une torpeur générale, à mesure que le nombre des nouveaux contaminés baisse dans les hôpitaux de Wuhan, et elle s’inquiète de la suite: le jour où, après plus d’un mois de confinement, toute la population de Wuhan sortira porter le deuil des décès dans leur famille. Il n’y aura jamais assez de psychologue, écrit-elle, pour soulager la ville. Par ailleurs, elle se permet une petite pique contre le gouvernement: “Aujourd’hui, les dirigeants de Wuhan exigent qu’on dise “merci”. Quelle idée étrange, pour un gouvernement populaire qui prétend servir le peuple”.

Economie

Généralités

Nouvelles réglementations pour les infrastructures financières (CBN) La Banque populaire de Chine (PBOC), la Commission nationale de développement et de réforme (NDRC), le ministère des finances, la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances (CBIRC), la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières (CSRC) et l’Administration d’État des changes (SAFE) ont conjointement publié le 4 mars le “Plan de travail pour la réglementation des infrastructures financières” (统筹监管金融基础设施工作方案). La PBOC a déclaré que l’objectif du plan est de “renforcer le développement de l’infrastructure financière, d’effectuer une régulation globale de l’infrastructure financière clé et d’améliorer la capacité à servir l’économie réelle et à prévenir les risques financiers”. Notons que la Chine a annonçait également une nouvelle injection financière de 100 milliards de dollars (GlobalTimes) en abaissant le taux de réserve obligatoire.

Mesures de soutien dans les zones de libre échange (MOFCOM) Petit article présentant des mesures mises en place au niveau locale pour soutenir l’emploi et la production. Elles sont réparties en trois catégories : aider les entreprises qui ont des demandes spécifiques, et en particulier les aider à trouver la main d’oeuvre adéquates (voir à ce titre le Passe Muraille de la semaine passée). Ainsi, c’est le cas dans des zones du Yunnan, du Fujian ou du Zhejiang. Les autorités sont allés jusqu’au Sichuan chercher des ouvriers. Seconde catégories de mesures, celles qui visent à améliorer l’efficacité au travail : pool de ressources humaines à Shanghai ou plateforme pour les besoins en employés freelance au Shanxi. Enfin la dernière catégorie est celle du soutien aux entreprises, passant par la mise à disposition de logements pour les travailleurs, de bus pour les employés, etc.

Les travailleurs pauvres ou migrants en grande difficulté (Caixin) Caixin présente un long format consacré aux travailleurs migrants et familles en difficultés. Les journalistes ont échangé avec des travailleurs sociaux pour s’enquérir de leur situation. Selon eux, la situation est difficile car nombre de familles n’ont pas encore pu reprendre le travail et leurs sources de revenues sont par conséquent faibles (les minimas gouvernementaux). Or, si l’objectif d’éradication de la pauvreté est un objectif gouvernemental important, Caixin relève que de nombreuses familles restent “juste” au dessus du niveau fixé par l’Etat, et risquent, si la situation ne s’améliore pas, de retomber en dessous.

Agriculture

Un nouveau pas dans la décentralisation: délégation de pouvoir relatif aux constructions sur terres agricoles (Huanqiu) Le Conseil des Affaires d’Etat vient de publier un avis autorisant les gouvernements municipaux et provinciaux à ratifier la conversion de terrains agricoles en terrains constructibles, hors terrains estampillés “agricoles indéfinis”. Cette notification s’inscrit dans une volonté de préserver les terres agricoles effectivement cultivées.

Le taux de couverture forestière de la Chine est de près de 23% (Xinhua) Avec la sortie du “Communiqué sur l’écologisation des terres en Chine en 2019” (9 mars), on apprend que le taux national de couverture forestière chinois a atteint 22,96% et la superficie forestière : 220 millions d’hectares.

20.000 tonnes de viandes des réserves centrales libérées sur le marché (Huanqiu) Le 11 mars, gouvernement à mis aux enchères 20.000 tonnes de porc des réserves centrales. Si les entreprises acheteuse pourront ensuite revendre le porc obtenus, elles ne pourront pas le faire n’importe comment. Les entreprises acheteuse devront être validées par les autorités et devront respecter un certain prix de revente.

Industrie et entreprises

L’arrivée d’Alibaba sur le marché des meubles et de la décoration d’intérieur (Yi’ou) Il aura fallu dix ans à Alibaba pour développer “Tangping” (躺平) son site dédié à l’ameublement et à la décoration d’intérieur. C’est un marché à plusieurs dizaines de milliards de RMB auquel s’attque le géant du e-commerce. Yi’ou consacre un article à ce projet et sa longue gestation. Le projet a été construit autour de la vente de produits aux clients (du retail), Alibaba prenant une commission sur les ventes. Mais à ce service, Alibaba a ajouté un service de design en ligne pour “construire” en ligne son appartement idéal, du moins sur le plan de la décoration et des meubles. L’entreprise s’est bien sur alliée à de nombreux fournisseurs pour proposer des designs exclusifs et ainsi attirer une clientèle plus nombreuse.

SMIC (中芯国际) a-t-il les moyens d’évoluer et devenir une fonderie de premier rang ? (Huxiu) SMIC est l’une des plus grosses “fonderies” de semi conducteurs chinoises. Si les dernières nouvelles sont bonnes, en témoigne la commande de Hisilicon (Huawei) de processeurs en 14nm, l’annonce de vouloir fabriquer des processeurs de 7 nm laisse songeur, selon Huxiu. Aujourd’hui, le leader de ce segment est le taiwanais TSMC, seule fonderie capable de produire suffisamment de “wafers” de 7 nm. Ce segment est d’ailleurs devenu sa principale source de revenue. TSMC va lancer des expérimentations de production en 5 nm en avril 2020. Son concurrent, Intel, a difficulté avec le 7 nm. En ce qui concerne SMIC, donc les questions restent posées : en effet, la production de wafer de 14 nm est pour l’instant très limitée, tandis que l’entreprise réalise la plupart de ses revenus avec avec les ventes de 55 ou 28 nm. La stratégie consiste, pour SMIC, de continuer à investir des sommes importantes pour tenter de surmonter les difficultés. Les sommes en jeux sont conséquentes (3,1 milliards de dollars de dépenses prévues en 2020 – alors que les revenus de 2019 étaient de 31,2 milliards) mais restent faibles par rapport à celles de TSMC (14 à 15 milliards de dollars). Les difficultés pour SMIC sont aussi dues au conflit technologique avec les Etats-Unis. Récemment l’entreprise s’est vue refuser la livraison d’une machine d’origines néerlandaise destinée à la production des 7nm, et pourrait se retrouver sous le coup d’autres sanctions. Par ailleurs, la demande mondiale est en berne, mettant les marges sous pression et la demande des entreprises de design de processeurs pour des OEM est en berne.

De la réalité virtuelle pour visiter (et vendre) les appartements ? (Huxiu) Nous l’avons dit dans les précédents Passe-Murailles, le coronavirus fait peser une pression énorme sur le marché immobilier, secteur d’ores et déjà sous pression en temps normal à cause du point de la dette. Le 4 mars, 107 entreprises du secteur aurait déjà déclaré faillite. Ainsi, comme les autres secteurs, les promoteurs s’adaptent et déploiement leurs services en ligne. La réalité virtuelle est ainsi apparue comme un recours permettant de faire visionner au client, depuis son smartphone ou un casque, un rendu de l’appartement en 3D lui donnant une sensation de profondeur et lui permettant d’évaluer l’appartenant sans le visiter. D’après Huxiu, ces méthodes ont remporté un certain succès et certaines ventes. La question subsiste de leur pérennité après la crise.

La guerre des prix du pétrole impacte les producteurs chinois (SCMP) La guerre des prix du pétrole déclenchée en début de semaine aura un impact sur les géants chinois de la filière, rapporte le SCMP. En l’occurrence, China Petroleum et Sinopec ont annoncé réduire leur production de deux à trois pourcents et vont probablement réduire les dividendes versées.

Discutons management avec Bytedance (Huxiu) Long format adapté de Huxiu Pro qui présente les stratégies de management de Bytedance, ou plutôt son style de “non-management”, très décentralisé, qui encourage les employés y compris aux échelons subalternes à être proactifs et à prendre des initiatives et des décisions sans nécessairement en référer aux supérieurs, en suivant les méthodes dites “OKR” (objective and key results). Bytedance s’efforce de maintenir une culture d’entreprise ouverte et “indépendante”, permettant aux employés d’expérimenter.

See Also

Alipay (支付宝) évolue et vise l’aide à la numérisation des services (36Kr) Le CEO de Ant Financial Hu Xiaoming (胡晓明) a proposé la création d’une “plateforme numérique de vie” (支付宝数字生活开放平台) qui vise aider de nombreuses entreprises de service à numériser leurs activités et leurs services. Il s’agit selon d’une transformation des plus importantes des 15 dernières années : en tablant sur une nouvelle infrastructure (新基建), Alipay vise à devenir un point d’accès central aux différents services, plus encore qu’il ne l’est aujourd’hui. En combinant un ensemble de données géographiques, comportementales, etc. l’application proposera aux gens des services et aux services des clients potentiels. L’objectif étant évidemment de rendre Alipay encore plus indispensable. La numérisation de l’économie va plus loin que les plateformes de paiement, selon Alibaba (36Kr) Le coronavirus a montré que tous les secteurs de l’économie sont confrontés à la numérisation de leurs services. La capacité des entreprises à proposer des services en ligne, reposant sur une infrastructure numérique solide seront gagnantes. Ce second article donne des exemples de transition réussie vers le e-commerce durant la crise.

34 000 milliards de yuans annoncés en investissement dans les “nouvelles infrastructures” (新基建) nécessaires aux smart city (Leifeng) Au 1er mars, 13 provinces et municipalités, dont Pékin, Shanghai, Chongqing, le Shaanxi, le Jiangsu, le Fujian, le Henan, et le Yunnan, ont publié une liste de plans d’investissement pour des projets clés d’infrastructures numériques en 2020. Celles-ci comprennent la 5G, l’UHV, le transport ferroviaire interurbain à grande vitesse, les nouvelles piles de recharge de véhicules énergétiques, les grands centres de données, l’intelligence artificielle et l’internet des objets, pour un montant correspondant quasiment à 34% du PIB chinois de 2019. Le coeur de ces nouvelles infrastructure est la connectivité, le but étant de numériser différentes industries afin d’arriver à connecter la ville entière. L’article prend en exemple la plateforme  numérique développée à Xiong’an (雄安新区), utilisable à la fois par le gouvernement et les entreprises. Certains s’inquiètent toutefois d’un éventuel gaspillage des ressources, comme pour les “villes fantômes” dans le cas de l’immobilier. Lu Ming, professeur à l’Université Jiaotong de Shanghai recommande que la planification urbaine prennent mieux en compte la “population flottante” (流动人口) ou population transitoire, qui peut fausser les estimations. Ces investissements en infrastructures sont également censés réduire la fracture numérique entre les régions rurales et urbaines, on remarque que le Yunnan, région encore relativement rurale, y consacre une somme très importante.

Comment l’industrie des cinémas peut se remettre d’un déficit de 47 milliards ? (Jiemian) Le 10 mars, Wanda a annoncé qu’elle souhaitait avoir recours à un financement d’urgence de sa dette, à hauteur de 2 milliards de RMB.

Sciences et Technologies

Premier test d’exploration de Mars: ça commence (81.cn) Les derniers réglage de sonde spatiale prévue pour l’exploration de Mars, développée au Centre de contrôle de vol aérospatial de Pékin, sont achevé. La Chine sera en mesure, selon les journaliste du très officiel Quotidien de l’APL, d’effectuer sa première mission d’exploration de Mars en 2020.

Lancement du 54ème satellite Beidou (Xinhua) (9 mars) Il s’agit du 29e satellite de mise en réseau mondial de BeiDou-3, le deuxième satellite géostationnaire, particulièrement utile pour la transmission des messages courts et la géolocalisation.

Nouvelles règlementations sur la sécurité des données personnelles (Jiqizhineng) Après la publication de la “Spécification sur la sécurité des informations personnelles” (信息安全技术个人信息安全规范) en décembre 2017, publication d’une nouvelle “spécification” (规范) le 6 mars 2020, à la suite d’un travail de consultation publique menée sur deux ans. En ressort un souci accru de la protection des informations personnelles. La “spécification” stipule qu’avant de collecter des informations biométriques personnelles, le sujet doit être informé individuellement du but, de la méthode et de la portée de la collecte ainsi que de l’utilisation des informations biométriques personnelles et de la durée de stockage. Un consentement explicite du sujet doit être obtenu. Les informations biométriques personnelles (empreinte digitale, iris…)  ne sont pas censées être stockées mais supprimées après leur utilisation pour une authentification. L’article précise toutefois à la fin que les obligations qui incombent aux responsables du traitement des informations personnelles n’ont pas été clairement précisées

.

Affaires extérieures

La Chine cherche à modifier le récit du déclenchement du coronavirus (Reuters / Xinhua) Comme nous l’évoquions dans la partie sur le coronavirus, le gouvernement chinois cherche à profiter de la situation critique en Occident pour améliorer son image. Ces actions visent d’une part à améliorer l’image extérieure de la Chine mais aussi à rassurer et ressouder son opinion publique. Ainsi, les personnes critiquant l’aide ou la réaction chinoise à l’étranger sont vites considérés comme des éléments “anti chinois” (反华分子) – c’est notamment le cas de Valérie Niquet, déjà attaquée en justice par Huawei, qui est l’objet d’une attaque du Global Times.

Relations sino-américaines

Huawei est toujours la cible du gouvernement américain (Reuters) Selon Reuters, le Congrès américain préparerait une nouvelle loi restreignant l’accès de Huawei aux banques américaines. La menace semble prise au sérieuse, et Global Times est très vite monté au créneau. Le journal affilié au Parti communiste a notamment menacé de couper l’approvisionnement en matériel médical aux Etats Unis.

Continent africain

Ministère des Affaires étrangères: “la Chine est disposée à fournir une assistance aux pays africains tout en renforçant sa propre prévention des épidémies” (81.cn) (10 mars) Geng Shuang (porte-parole du ministère des Affaires étrangères) : “la Chine est disposée à renforcer la solidarité et la coopération avec les pays africains et à fournir un soutien et une assistance dans la mesure de ses moyens, tout en renforçant sa propre prévention des épidémie” “La Chine et de l’Afrique construisent une étroite communauté de destin”, a-t-il notamment rappelé. Par ailleurs, le représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies a exhorté les pays-membre à aider l’Afrique dans sa lutte contre le terrorisme (Xinhua) dans le respect de la souveraineté des pays concernés.

Union européenne

La Chine envoie une aide médicale en Italie et en Espagne (Reuters) L’aide est arrivée en Europe le 12 février, selon Reuters. L’aide contenait entre autre 1,8 millions de masques. Selon le gouvernement espagnol, la Chine est l’un des premiers pays qui a apporté son aide. En Italie, la Chine a envoyé des masques, des appareils respiratoires ainsi qu’une équipe de docteurs. (TheTimes)

Echange téléphonique avec le président du Conseil européen, Charles Michel (MAE) La brève missive diplomatique fait état du volontarisme diplomatique affiché par Xi Jinping, qui veut “aider activement l’Europe” dans sa lutte contre le coronavirus.

Militaire

La police militaire de Pékin change de dirigeant (Caixin) Le major général Li Weijie (李维杰) remplace le major général Li Zhigang (李志刚). Li Weijie était auparavant vice commandant de la PAP pékinoise.

Diplomatie militaire

Le destroyer lance-missiles US “McCampbell” a navigué dans les eaux territoriales des îles Paracels (81.cn) (10 mars) Selon le communiqué, Le théâtre sud de l’Armée populaire de libération chinoise a organisé des forces maritimes et aériennes pour tracer le navire américain, le suivre et lui lancer des avertissements.

La conférence conjointe de formation et de mobilisation “Golden Dragon-2020” Chine-Cambodge s’est tenue à Guilin (81.cn) Après la conférence, plus de 200 officiers et soldats des troupes chinoises participantes se rendront au Cambodge pour une formation conjointe par le transport aérien et les manœuvres d’hélicoptère.

La 33 ème flottille chinoise fait une escale en Thaïlande (Mofcom)
Le 8 mars, la 33ème flottille a effectué la dernière étape de sa mission, après les EAU et le Bangladesh.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top