Now Reading
[Covid-19] Au village de Xiaoguozhuang, 4700 villageois évacués en quelques jours.

[Covid-19] Au village de Xiaoguozhuang, 4700 villageois évacués en quelques jours.

Le 10 janvier, 82 nouveaux cas confirmés de Covid-19 ont été signalés dans la province du Hebei et 77 cas ont été signalés dans la ville de Shijiazhuang, dont 23 dans le village de Xiaoguozhuang小果庄, ville de Zengcun, district de Gaocheng. Depuis, ce village est devenu l’œil du cyclone.

Un village fantôme

Dirigez-vous vers l’est depuis la ville de Shijiazhuang 石家庄, prenez la route nationale 307 et entrez dans le district de Gaocheng 藁城, la seule zone à haut risque de la province du Hebei. Vous passerez deux points de contrôle, avant d’atteindre le village de Xiaoguozhuang 小果庄. Sur la route, il y a des bus qui transfèrent les villageois du canton. En vous rapprochant du village de Xiaoguozhuang, vous verrez des habitants avec de grands sacs de bagages sur le dos et portant des vêtements d’hiver épais en attente de monter à bord d’un bus de transfert. Vous, on vous a enfilé des vêtements de protection et votre voiture a été désinfectée à fond.

Zhang Yueli 张月礼, le capitaine adjoint de la brigade spéciale de patrouille du bureau de la sécurité publique du district de Gaocheng:

De 12 heures hier soir environ à 6 ou 7 heures ce matin, le village de Xiaoguozhuang a mis en quarantaine. 28 bus ont ensuite évacué les villageois, chacun de 30 à 40 personnes. A l’exception d’une poignée de gens trop âgés pour se déplacer, ce matin, le village de Xiaoguozhuang ont été entièrement vidé [1 220 ménages , soit 4 700 personnes].

Un village déserté

Liu Qiang est un villageois du village de Xiaoguozhuang, dans la trentaine. Depuis la nuit où le premier cas confirmé a été notifié le 2 janvier, il s’est porté volontaire pour assurer porter main-forte aux autorités. Sa femme, ses deux enfants âgés de 10 et 12 ans et sa mère (80 ans) ont été emmenés dans un point d’isolement d’une ville voisine.

Des mariages et des chrétiens responsable de la propagation ?

Selon Liu Qiang, son village a été particulièrement frappé à cause des banquets de mariage qui s’opèrent traditionnellement à la fin de l’année. Dans ce village où les femmes sont plus nombreuses que les hommes (partis travailler ailleurs), les activités sociales sont indispensables et les rassemblements nombreux.

See Also

Par ailleurs, un responsable a déclaré lors d’une conférence de presse que, sur les 4 721 villageois du village de Xiaoguozhuang, 122 étaient chrétiens. Avant l’épidémie, des religieux s’étaient rassemblés dans une maison du village. Bien qu’aucune indication ne prouve que cette réunion ait pu faciliter la propagation du virus, les soupçons pèsent lourds, désormais, sur les épaules de cette communauté.

La faiblesse des conditions médicales dans les zones rurales et le manque de sensibilisation à la prévention sont également des lacunes exposées par l’épidémie. Le village de Xiaoguozhuang dispose actuellement d’un centre de santé avec six ou sept médecins, tous des villageois du village. Liu Qiang le dit d’ailleurs clairement “quand les gens ont un mal de tête ou un rhume, ils ne vont certainement pas aller là-bas, ils vont plutôt attendre chez eux que ça passe, en disant “tout ira bien dans deux jours“”.

On assiste au prélude d’un mouvement certainement plus vaste: “China News Weekly” a appris d’un responsable du district de Gaocheng que, comme le village de Xiaoguozhuang, un total de 12 villages des alentours de la ville de Zengcun subissent actuellement une évacuation progressive de villageois pour être isolés ailleurs, totalisant plus de 20 000 personnes.

Ce reportage a été publié par China News Weekly 中国新闻周刊,  le 11 janvier 2021, et est disponible en suivant ce lien: ICI.
L’auteur est Du Wei  杜玮.
Traduction et synthèse: Noé Hirsch. 


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top