Now Reading
Huawei avance ses pions dans les capteurs

Huawei avance ses pions dans les capteurs

Article rédigé par la rédaction d’EastIsRed, avec l’aide préciseuse de Le Meng.

Si vous voulez en savoir plus sur nos services d’enquêtes et de veilles, rendez vous sur la page nos services.

Le 3 mars 2022, Huawei a présenté son nouveau modèle de « capteur à ondes millimétriques » (毫米波传感器), démontrant sa volonté de s’imposer dans ce secteur estimé à 315 milliards de yuans pour l’année 2022 (44 milliards d’euros). Entraîné par la vague de la voiture « intelligente » (smart car) et de la domotique (smart home), le géant chinois des télécoms veut montrer qu’il a aussi la capacité de développer ses propres capteurs haut de gamme, un segment où la Chine importe 80% ces équipements de l’étranger.

En effet, dans un monde et une économie en pleine numérisation, les capteurs deviennent fondamentaux pour nourrir cette nouvelle économie. Il existe de nombreux types de capteurs, prévus pour équiper les petits objets connectés (IoT), les équipements ménagers (domotique) et bien sûr l’automobile, devenue électrique et « intelligente ». Valorisé à près de 45 milliards d’euros, le marché des capteurs est dominé par un nombre d’acteurs relativement restreint : Analog Device, Texas Instrument, STMicro, ou encore Valéo et Bosch pour les radars.

Pour Huawei, touchée durement par les sanctions américaines, la maîtrise de capteurs sophistiqués est un atout qu’il faut acquérir à tout prix. Pour que la firme chinoise demeure, un géant technologique de premier plan, les investissements de Huawei dans les capteurs traduisent une double ambition : développer de nouveaux relais de croissance dans un domaine porteur, tout en renforçant l’autonomie technologique de l’entreprise et par extension, du pays.

D’un point de vue des besoins de Huawei elle-même, cette stratégie est logique : l’entreprise demeure un acteur important dans la fabrication d’ordinateurs, de tablettes, de montres, de lunettes VR et de toutes sortes d’objets connectés, autant de produits gourmands en capteurs, qu’ils s’agissent de simples caméras, de capteurs de pressions, accéléromètres, LIDAR ou autres modules plus sophistiqués. L’automobile connectée est peut-être le domaine le plus représentatif de ce virage stratégique de Huawei. Depuis 2019, la firme développe une stratégie que Xu Zhijun, le président actuel de Huawei, résume par la formule : « maîtriser la chaîne de valeur sans pour autant construire de voitures ».

Vous souhaitez recevoir le Passe Muraille, la newsletter hebdomadaire gratuite d’EastIsRed, dans votre boite mail ?

Pour ce faire, Huawei se concentre sur ce qu’elle estime être les trois piliers qui lui permettront de maîtriser la chaîne de valeur de la voiture intelligente. Ces trois piliers composent la plateforme de conduite autonome appelée « MDC » (Mobile Data Center), basée sur le processeur Ascend (昇腾), infrastructure de calcul permettant de faire fonctionner les différents logiciels liés à la conduite autonome, en partie hébergée en cloud. Huawei effectue notamment un travail de standardisation des systèmes d’exploitation pour répondre aux normes de sécurité.

Le troisième pilier est celui des capteurs, partie importante de la voiture autonome, qui doit pouvoir analyser son environnement en temps réel. Huawei veut maîtriser toutes sortes de capteurs (caméras, radars à ondes millimétriques, LiDAR). La firme a également annoncé développer la technologie optoélectronique la plus sophistiquée au niveau mondial ainsi que la technologie d’imagerie à haute résolution 4D.

Dans le développement du LiDAR, on retrouve la stratégie classique de Huawei dans laquelle investissements et recherche forment les deux jambes d’une même politique de rattrapage technologique. Dans les capteurs, cette politique amorcée en 2016 semble désormais porter ses fruits. Pour preuve, sur l’année 2021, on constate que déjà quatre modèles de voiture sont équipés des LiDAR de Huawei, qui désormais occupe 3% du marché mondial des LiDAR, se classant 5ème mondial.

Cette réussite s’explique par la mise en place d’une stratégie de recherche et développement importante. Dès 2020, un centre de recherche sur les technologies optoélectroniques à Wuhan emploierait plus de 10 000 personnes dans le but de développer des LiDAR sophistiqués. Huawei Hubble complète cette stratégie en investissant dans des pépites à fort potentiel technologique telles que :

See Also

  • Vertilite (纵慧芯光) – fabricants de lasers VCSEL, utilisés pour les lidars
  • Vision IC (南京芯视界) diodes à photon unique sophistiquée améliorant la précision de la détection
  • Focuslight (炬光科技) – composants optiques/laser pour semi-conducteurs de haute puissance
  • Everbrightphotonics (长光华芯) – autre fabricants de laser VCSEL

La stratégie de Huawei aurait permis à la firme d’atteindre son objectif : celui de la production de LiDAR en masse dès 2020. L’un des objectifs est également de faire baisser les coûts de production du LiDAR à 90 à 180€ l’unité.

Huawei s’est également diversifié en développant à la fois les capteurs LiDAR et les radars à ondes millimétriques, plus accessibles. Dans ce domaine, la maîtrise de la 5G a permis à Huawei de se développer rapidement pour permettre dès février 2022 à la JAC Sihao E50 Apro d’être dotée d’un radar à ondes millimétriques 77Ghz conçu par Huawei. Voir en outre les autres véhicules dans la photo ci-dessus.

En termes de radars à ondes millimétriques, Huawei semble désormais miser sur les radars à imagerie 4D (4D成像雷) identifiés comme plus prompts à enjamber les obstacles technologiques auxquels font face les capteurs traditionnels (courte et longue portée améliorée, meilleure couverture). Dernier exemple en date, le ADS (Autonomous Driving Solution), dévoilé en avril 2021, comprenant 12 émetteurs et 24 récepteurs, est présenté comme élément décisif pour améliorer la conduite autonome.

Enfin, Huawei continue de développer des radars à ondes millimétriques adaptés à la domotique. La firme estime ainsi que cette technologie, utilisée conjointement avec des capteurs infrarouges, sera utilisée pour améliorer les capacités de détection dans les futurs foyers de millions de chinois.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top