Now Reading
La réforme sur la réglementation financière est imminente (Huang Yiping)

La réforme sur la réglementation financière est imminente (Huang Yiping)

Quelle direction prendra la réforme financière en Chine au cours de la période du “14e plan quinquennal?”

Selon Huang Yiping1黄益平, vice-président de l’Institut national de recherche en développement de l’Université de Pékin et membre du Forum des 50 Économistes Chinois (CE50)2中国经济50人论坛, à l’heure actuelle, la croissance économique de la Chine est passée sur l’innovation. Le système financier chinois, archaïque, n’est plus adapté au nouveau modèle économique. Une innovation financière est nécessaire. Pour soutenir les nouvelles, moyennes, petites et micro-entreprises, il faudra développer le marché des capitaux et de nouveaux types d’opérations bancaires. 

Le 24 septembre 2020,durant la  “FinTech Conference” de Shanghai, des personnes testent différentes technologies financières. [ Photo/IC]

China News Weekly: Selon vous, quelles sont les principales missions de la réforme financière de ce “14e plan quinquennal”?

Huang Yiping: Les principales mission de la réforme financière sont de trois ordres:

Le premier consiste à développer le marché des capitaux et à augmenter la proportion de financement direct pour mieux soutenir les activités innovantes.

Le deuxième est de développer la réforme de marchéisation. De façon simple, à l’avenir, quelque soit l’allocation des ressources financières ou la tarification, tout devra être déterminé en fonction du marché et, plus important encore, les différents acteurs du marché pourront avoir une compétition équitable entre eux.

Le troisième est de faire en sorte qu’il n’y ait pas de crise financière systémique, d’abandonner les anciennes méthodes de prévention et de désamorçage des risques qui s’appuyaient sur une croissance soutenue et élevée, ainsi que sur le soutien du gouvernement.

(…)

China News Weekly : Durant le “14e plan quinquennal”, dans quels domaines pourront apparaître les principaux risques financiers?

Huang Yiping: Sur le court terme, ce qui m’inquiète le plus, ce sont les petites et moyennes banques. Il existe de nombreuses politiques concernant les prêts, et les crédits accordés par les petites et moyennes banques aux petites et micro-entreprises ont considérablement augmenté. Cette année, il y a de fortes probabilités que les mauvais taux augmentent et les défauts de paiement sur les obligations pourraient aussi augmenter.

Il y a un autre risque à noter. L’année dernière, la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale des Etats-Unis sont retombées à des taux d’intérêt nuls. La politique monétaire était un assouplissement quantitatif extrêmement important et une grande quantité de capitaux a été acheminée vers des pays émergents comme la Chine, ce qui a rendu notre liquidité abondante, le RMB a pris en valeur, le taux d’intérêt a décliné et le marché des capitaux est devenu prospère. Une fois que la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale des Etats-Unis commenceront à ajuster leur politique monétaire, le remboursement des capitaux, la valeur de la monnaie nationale, la remontée des taux d’intérêt et la baisse des prix des capitaux entraîneront une instabilité sur le marché financier chinois. Ce sont deux risques auxquels nous devons être très attentifs au cours des deux, trois prochaines années.

Sur le long terme, en premier lieu, les risques apparaissent principalement dans le domaine de l’innovation financière qui manque encore drastiquement de contrôle effectif, malgré l’agitation législative. 

En second lieu, le marché immobilier est devenu volatile. Du point de vue des macro-données, le risque est déjà très grand. Maintenant, les prix des logements dans de nombreuses villes continuent de monter en flèche. Je ne sais pas quand le tournant apparaîtra, mais s’il y a un gros ajustement sur le marché de l’immobilier, cela pourra aussi être un risque financier très important.

China News Weekly: Une réforme du marché financier a déjà été proposée il y a de nombreuses années. Maintenant, elle est de nouveau d’actualité. Cela signifie-t-il que ce problème est devenu encore plus urgent et plus important?

Huang Yiping: Pourquoi cela devient-il plus urgent? Parce qu’il y a d’énormes changements dans le modèle de croissance économique de la Chine, ce qui conduit à l’émergence de deux questions majeures.

La première question est : pourquoi la finance ne soutient pas l’économie réelle? Dans un système financier dominé par les banques, le marché des capitaux chinois est relativement déficient, l’intervention du gouvernement est plus importante et la réglementation est relativement faible. Maintenant, l’innovation est devenue très importante et la question est de savoir si ce système peut soutenir efficacement l’innovation économique.

La seconde question est de savoir comment éviter une crise financière systémique. Au cours des dernières décennies, nous pouvons être fiers de dire qu’en tant que marché émergent majeur dans le monde, la Chine est peut-être le seul pays à ne pas avoir connu de crise financière majeure, mais maintenant, ce modèle est difficile à maintenir, nous devons ajuster la réglementation pour éviter la catastrophe. 

L’année dernière, le gouvernement central a avancé trois principes pour la réglementation du marché des capitaux: Construction d’une structure organisationnelle, non intervention et tolérance zéro. Je pense que c’est un grand progrès. Dans la réglementation, la première préoccupation concerne les règles et non le prix du marché. S’il y a des problèmes, une surveillance doit être effectuée, c’est la “tolérance zéro”.

(…)

Billets de banque chinois.

China News Weekly : Comment mettre en place un mode de réglementation adapté à l’innovation financière?

Huang Yiping: (…)

A mon avis, la première étape de la réforme de la réglementation financière consiste à maintenir un commerce équitable, la stabilité financière et protéger les intérêts des consommateurs. La réglementation financière est un travail spécifique. Si nous suivons simplement la commande de régulation macro-économique, il y aura des problèmes. C’est pourquoi il faut simplifier les objectifs de travail et faire de la réglementation financière une spécialité.

Deuxièmement, il est nécessaire de donner une autorité suffisante à la supervision. Je pense que le département de réglementation doit avoir du “mordant” et les moyens de punir ou de maintenir l’ordre financier après avoir constaté des problèmes. C’est très important.

Troisièmement, il faut faire preuve de responsabilité. Pour certains problèmes exposés, en dehors de la responsabilité et des sanctions pour les personnes directement responsables, le département de réglementation est rarement tenu de rendre des comptes, ce qui cause de l’indifférence et un manque de pression et de motivation. Dans le prémisse d’un objectif et d’une autorité clairs, si la supervision n’est toujours pas bonne, le département de réglementation devra également assumer certaines responsabilités.

See Also

China News Weekly: Selon vous, quels problèmes urgents doivent être résolus dans le développement sur plusieurs niveaux du marché des capitaux chinois?

Huang Yiping: Dans le passé, le système financier chinois était principalement dominé par les banques. Si le marché des capitaux ne peut ni fournir un soutien financier efficace aux entreprises, ni devenir un canal d’investissement efficace pour les gens ordinaires, alors il est loin de fonder un marché des capitaux sur plusieurs niveaux.

Je pense que le principal problème de l’établissement d’un marché des capitaux sur plusieurs niveaux en Chine est que le mécanisme du marché n’est pas parfait. Du point de vue des investisseurs, beaucoup investissent au détail. Pour les financeurs, il n’y a pas de mesures de sanction sévères en ce qui concerne la fraude des entreprises et la distorsion des informations. Ces éléments indiquent que le mécanisme de marché chinois n’est pas encore assez solide.

China News Weekly : Cette année est la première année du “14e plan quinquennal”. À votre avis, il est important de montrer des initiatives dans quels domaines?

Huang Yiping: Du point de vue du gouvernement, il est important de se concentrer sur la réforme de la marchéisation et de la réglementation financière

À mon avis, qu’il s’agisse des banques ou d’autres institutions financières, afin d’offrir un financement continu aux moyennes, petites et micro-entreprises et aux entreprises privées, elles doivent présenter deux exigences: l’une est de faire du bon travail en matière de contrôle des risques. (…) L’autre est d’encourager la concurrence loyale, mais ce problème ne peut être résolu du jour au lendemain. Il faut travailler dans cette direction.

Il est urgent de réformer la réglementation financière. Une fois qu’il y a un risque, le département de réglementation doit trouver des moyens de l’identifier, de le résoudre et doit savoir prendre ses responsabilités.

En outre, l’ouverture financière durant le “14e plan quinquennal “est également très importante pour la réforme financière . Au cours de ce “14e plan quinquennal”, les points clés sont les suivants: premièrement, permettre la convertibilité du RMB en capitaux; deuxièmement, relancer l’internationalisation du RMB. L’ouverture financière aidera la Chine à former un marché des capitaux compatible avec son économie. 

 

Traduit par Célia Farouil.

Source : China News Weekly 中国新闻周刊.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top