Now Reading
Passe Muraille n°72 – semaine du 7 mars 2021

Passe Muraille n°72 – semaine du 7 mars 2021

Editorial

Merci pour vos messages suite à la reprise du PM, ils nous vont droit au cœur.

Bonne lecture,

Noé Hirsch

Vous souhaitez une information plus détaillée et précises sur les sujets qui vous intéressent, faites nous confiance et essayez nos newsletters personnalisées !

Essayez EastIsRed Watch

Affaires intérieures

Brèves

Xinhua: ``l'ombre du maccarthysme flotte en occident``

Le déontologue de l’Eurométropole de Strasbourg, Christian Mestre, a été forcé de démissionner après la publication d’un article évoquant son soutien supposé à la Chine et la répression de la population ouïghoure “envoyés en formation obligatoire” selon lui. Pour Xinhua1新华, dans un article repris par le Quotidien de l’APL (premier journal militaire), les forces antichinoises se sont saisi du prétexte pour éliminer un obstacle à leur “plan anti-Huawei”. Ce sont ces mêmes forces qui “poussent l’opinion occidentale sur le chemin antichinois”, obéissant à un nouveau politiquement correct. Ce sentiment xénophone prendrait racine dans le racisme, et annonce un nouveau maccarthysme.

Heureusement, rappelle l’article, il reste des journalistes européens qui obéissent toujours au code de l’éthique et rapportent les faits, comme le français Maxime Vivas.

Un proche de Xi chercher à calmer la rhétorique nationaliste chinois

He Yiting2何毅亭, ancien vice-président exécutif de la Central Party School, a mis en garde contre la montée du nationalisme dans le cadre du renouveau des tensions entre grandes puissances. Ce signal s’adresse aussi bien aux représentation diplomatiques qu’aux internautes et mercenaires de tout type, alors que l’image de la Chine se dégrade à grande vitesse dans le monde occidental. Une nouvelle enquête du Pew Research Center a révélé que neuf Américains sur dix considéraient désormais la Chine comme un concurrent ou un ennemi, plutôt qu’un partenaire, et étaient les plus favorables à faire pression sur Pékin sur les droits de l’homme et les questions économiques.

L'éradication de la pauvreté devient un ``miracle sur terre``

Comme l’indique China Media Project, après que Xi Jinping ait commémoré la fin de l’extrême pauvreté en Chine le 25 février, les médias d’Etat ont intensifié leurs efforts de divination du leader chinois, notamment en basculant vers le registre religieux; la politique anti-pauvreté du PCC est désormais régulièrement qualifiée de “miracle terrestre3人间奇迹“. Ce terme a été prononcé par Xi en personne pour la première fois: “la Chine a généré un miracle terrestre qui restera dans les annales de l’histoire”. La communication prend le pas sur la réalité, quand les chiffres le plus pessimistes indiquent que 200 millions de chinois vivent toujours dans une grande pauvreté selon les indicateurs internationaux de l’ONU.

La CNDR renonce pour la première fois à l'indicateur du PIB

Le directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme4发改委 Hu Zucai5胡祖才 n’a pas établi d’objectif de PIB pour ses objectifs quinquennaux, à rebours d’une tradition ininterrompue depuis sa création. Cela ne signifie pas que le gouvernement ignorera cet indicateur (et la croissance du PIB est toujours souhaitée). La Commission exprime plutôt, désormais, le souhait de se réserver une forte marge de manœuvre dans la politique économique qui correspond à l’environnement international incertain, notamment du fait de la crise de la Covid-19.

La CNDR a donné 20 thèmes d’action clefs qui orienteront ses efforts pendant les 5 prochaines années, dont 7 ont trait au bien-être des chinois, une proportion inédite depuis sa création. Cela couvre notamment les questions de l’emploi, du revenu, des soins médicaux, du soins des personnes âgées, des crèches, du logement, de la consommation et de l’accès à l’enseignement pour les jeunes.

95% de personnes couvert par le régime de retraite dans 5 ans

La Commission nationale du développement et de la réforme6发改委 a annoncé viser une couverture de 95% par le système basique d’assurance invalidité-vieillesse. Elle était de 90% en 2020.

Société

« Nomadland » est désormais interdit en Chine

Après avoir obtenu le Golden Globe du meilleur film et de la meilleure réalisation (après le Lion d’or à la Mostra de Venise 2020), ce film de Chloé a été retiré des salles en Chine. Le public n’a pu le voir qu’une petite semaine avant que la main du censeur n’intervienne. Dans un premier temps, les affiches du film célébraient en gros “réalisatrice chinoise” au détriment du titre et de l’image, conduisant les internautes à déchaîner les moqueries et les détournements (mèmes). Avec l’engouement, de vieilles déclarations de Chloé Zhao sur son lieu de naissance (Pékin) ont été déterrées, notamment celles où elle décrit sa ville natale comme “un endroit ou le mensonge est partout”, et considère “l’Amérique comme sa vraie patrie“.

Ces positions jurent avec ces affiches grossièrement nationalistes, et ce contraste est si gros que les autorités ont préféré simplement retirer le film des salles et de la vente.

La Chine lance son passeport vaccinal

La Chine lance un « passeport santé » pour ses citoyens, afin qu’ils puissent prouver leur statut sanitaire lors d’un voyage vers ou depuis l’étranger. Ce « certificat de santé pour les voyages internationaux » est une application pour smartphone qui affiche et authentifie les données sanitaires des passagers, comme leurs tests Covid (PCR et anticorps) ou leur statut vaccinal. Pour l’instant, l’application n’est pas obligatoire et est réservée aux Chinois.

Grève des livreurs de nourriture à Shenzhen

Les livreurs de nourriture de Meituan protestent contre la baisse leur bas salaires en se mettant en grève à Shenzhen“, a déclaré lundi le China Labour Bulletin (CLB); ces manifestations ont redoublé alors qu’un chef informel d’un syndicat des employés de l’application de livraison Ele.me, Xiong Yan, a “disparu” depuis plus d’un mois. Néanmoins, le nombre de gréviste n’a jamais dépassé plusieurs centaines d’individu, et il est particulièrement difficile d’organiser des manifestations de grande ampleur dans le cadre de réseaux censurés et de l’interdiction des syndicats.

Un militant des DDH chinois témoigne de la torture

Ding Jiaxi7丁家丁, militant des Droits de l’Homme chinois, a été emprisonné pendant 6 mois (2019-2020) pour avoir participé à une réunion confidentielle à Xiamen, avec une 20ène de personnes. Il a été condamné pour subversion. Son témoignage donne une idée des méthodes de torture pratiquées dans les geôles chinoises.

Ding Jiaxi a été privé de sommeil notamment par le film de propagande « La stratégie de gouvernance de Xi Jinping: les cinq dernières années en Chine » (《习近平 治国 方略 : 中国 这 五年》) diffusé 24 heures sur 24, au volume maximum pendant 10 jours. Il a également été privé de lumière du jour pendant 6 mois, soumis à un éclairage de néon sans interruption. Refusant de se “confesser”, Ding Jiaxi a également été attaché à un “Banc du Tigre”8老虎凳 8 jours d’affilé. De manière générale, entre les interrogatoires récurrents, il n’a pas pu dormir plus de 4 heures par jour.

Finalement, la police est parvenu à lui extorquer un certain nombre de renseignement sur cette réunion et a autorisé sa sortie. Son témoignage donne une idée des dessous du régime et de la manière dont il traite toute forme d’opposition, y compris les plus inoffensives.

Economie

L'essentiel

La dette cachée des gouvernements locaux menace l'économie chinoise

Les ventes d’obligations par les 2000 véhicules de financement du gouvernement local (LGFV), qui financent les infrastructures des routes aux écoles et aux usines, ont grimpé de 76% pour atteindre 290 milliards de yuans (37 milliards d’euros) en janvier, a déclaré le cabinet de recherche Gavekal Research. Depuis fin décembre, les gouvernements provinciaux ont également émis des obligations qui pourraient être utilisées pour reconduire la dette, tant au bilan qu’en dehors, pour un total de 500 milliards de yuans (~64 milliards d’euros).

Les investisseurs sont plus inquiets à propos des emprunteurs du secteur public chinois depuis la fin de l’année dernière, après que les sociétés d’État Yongcheng Coal & Electricity et le fabricant de puces Tsinghua Unigroup aient fait défaut, ébranlant les hypothèses d’une garantie implicite du gouvernement. En 2020, le coût du service de la dette équivalait à 90% des revenus des gouvernements locaux. Mais la dette la plus inquiétante est la dette cachée contractée par les LGFV qui s’élève, selon China Chengxin International Credit Rating, à 5,5 billions d’euros soit la moitié de l’économie chinoise. Dont 60% des titres sont détenus par des banques.

See Also

La dette due par les LGFV augmente alors même que les possibilités de crédit dans le système financier chinois se réduisent à mesure que les régulateurs du gouvernement chinois travaillent à réduire les excès de liquidités. Pour Terry Gao, responsable des finances publiques internationales Asie-Pacifique chez Fitch Ratings, “il est toujours possible de voir un LGFV faire défaut cette année”.

Brèves

La R&D sacrifiée

Le 14ème plan quinquennal prévoit 7% de croissance annuelle des dépenses gouvernementales dans la R&D, moins que les 11,8% de moyenne sur les 5 dernières années. Des réductions d’impôts seront néanmoins mises en place pour soulager la R&D privée. Quand aux SOEs, elles seront désormais soumises à des contrôles de performance beaucoup plus assidus notamment via de nouveaux systèmes de KPI et l’obligation d’avoir des dépenses en R&D supérieures à la moyenne nationale.

Taux de chômage urbain: rester sous les 5,5%

La puissance Commission nationale du développement et de la réforme9发改委 a tenu une conférence de presse au cours de laquelle son directeur adjoint Hu Zucai10胡祖才 a assurer travailler à garder le taux de chômage urbain sous la barre de 5,5% sur les 5 prochaines années.

Le gouvernement devra créer 11 millions de jobs urbains sur cette période.

FYP: Nouveaux objectifs environnementaux pour la Chine

Le 14e plan quinquennal (FYP) a défini des objectifs environnementaux assez audacieux. Sur 5 ans, la Chine doit parvenir à : (1) 87,5% de l’année avec une qualité de l’air bonne/excellente dans les villes de taille préfectorales et sup. (2) 85% des réserves d’eau de surfaces passées en catégorie III ou plus (potable et propice à la baignade); (3) réduire dans les principaux polluants produits en Chine la part d’azote ammoniacal de 8%; (4) d’oxyde d’azote et composés organiques volatils (COV) de 10%; (5) et l’intensité PM2.5 de 10%.

Par ailleurs, la neutralité carbone doit être atteinte en 2060, avec un plafonnement prévu pour 2030.

Hong-Kong gardera son lustre pour les FDI

Le 14ème plan quinquennal prévoit de faire de HK:

Un centre financier, maritime et commercial international
Un hub aérien international
Un centre d’affaires mondial en RMB offshore
Un centre de gestion d’actifs international
Un centre de gestion des risques

Malgré la récente réduction de ses libertés politiques, Hong Kong restera un point de contact important pour l’intégration continue de la Chine dans le système financier mondial.

Le Passe Muraille vous laisse sur votre faim ? Abonnez vous à nos newsletters personnalisées !

N'hésitez pas, c'est gratuit

Industries et Technologies

L'essentiel

Le blues des vendeurs de véhicules électriques

AI Finance Society propose un long format sur le marché des véhicules électriques à Pékin, sous l’angle des vendeurs travaillants en première ligne. Dans plusieurs concessions automobiles de Pékin où s’est rendu le journaliste de AI Finance Society, l’atmosphère est morne, la climatisation éteinte pour économiser l’électricité, les commerciaux ont la mine défaite. Pour cause, les principaux constructeurs chinois comme BYD, Xpeng (小鹏), Weltmeister (威马汽车), AION (广汽埃安) enregistrent une baisse dramatique des ventes sur les deux premiers mois de 2021, avec moins -20% en glissement annuel (moyenne). Chacun se serre donc la ceinture, en particulier pour les vendeurs dont le salaire de base est faible. Certains économisent comme ils le peuvent, rechargeant leurs batteries portables au bureau pour ne pas utiliser l’électricité chez eux. . Si les vendeurs restent optimistes, chacun attend l’arrivée du printemps puis de l’état pour une relance du marché et une reprise des salaires !

Affaires extérieures

L'essentiel

Chine - Europe

24 militants – dont 13 en exil – ont écrit à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, pour appeler l’UE à refuser de signer le traité global d’investissement jusqu’à ce que les lois chinoises sur la sécurité nationale soient abrogées et que les restrictions sur les candidats aux élections soient levées.

Étant donné que Pékin est en train de réécrire le système électoral de Hong Kong en violation directe de ses obligations internationales en vertu de la Déclaration conjointe sino-britannique, procède actuellement à des arrestations massives et à des procès de législateurs et d’activistes pro-démocratie (…) nous ne voyons pas comment l’UE peut aller de l’avant avec la ratification de ce traité d’investissement“.

La lettre est cosignée par des militants de premier plan tels que Ted Hui, Lam Wing-kee, Brian Leung, Nathan Law, Joe Tay, Ray Wong, Glacier Kwong, Finn Lau, Simon Cheng et Joey Siu. Ils préviennent que si les dirigeants européens ne montrent se soumettent et signent le traité, ils enverront un signal à la Chine qu’il n’y a pas de limites, y compris sur l’avenir de Taiwan.

Brèves

Port de Sines: un diplomate portugais sonne l'alerte

L’ambassadeur de Lisbonne aux États-Unis Domingos Fezas Vital a appelé les entreprises américaines à s’intéresser au sort de Sines, premier port en eaux profondes entre l’Europe et les EU. En 2012, la République populaire de Chine avait déjà acquis une participation dans l’un des quatre terminaux du port. Elle s’apprête à mettre la main sur le projet de construction et de jouissance du 5ème terminal, qui sera également le second terminal à conteneurs. Selon l’envoyé portugais, il est important que les EU se mêlent de cette acquisition, que ce soit seuls ou avec des partenaires. “Peu importe”, s’alarme-t-il.

Le Regional Comprehensive Economic Partnership (RCEP) ratifié par la Chine!

Le ministre du Commerce Wang Wentao11王文涛 a annoncé la ratification de l’accord ce lundi. La Chine est le premier pays à ratifier le document, 3 mois avant l’échéance prévue. Néanmoins, le pacte commercial ne peut entrer en vigueur tant qu’il n’a pas été ratifié par:
Au moins six des dix États membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).
Au moins deux autres signataires non-ASEAN – dont le Japon, la Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
Si l’accord entre en vigueur, il deviendra le plus grand accord commercial du monde.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top