Now Reading
Les sociétés cotées en Bourse, nouvel indicateur de classement des villes chinoises

Les sociétés cotées en Bourse, nouvel indicateur de classement des villes chinoises

Les grandes villes chinoises ont publié leur PIB 2020.
Quels sont les points saillants à retenir de ce grand dévoilement de compétition annuel?

 

Shenzhen une puissance indéniable

Le “Classement de la valeur marchande totale des sociétés cotées en Bourse dans les villes du Chine continentale (2020)1《内地城市上市公司总市值排行榜(2020)》, publié par le média économique Shuju Bao2数据宝, montre que 17 villes ont une valeur marchande totale de plus de 1000 milliards de yuans (~127 milliards d’euros).

Source : Shuju Bao
  • Pékin, Shenzhen et Shanghai dans le peloton de tête. 

Cette liste dévoile qu’à la fin de l’année 2020, la valeur marchande totale des sociétés cotées en Bourse de Chine a atteint les 116 billions de yuans (~14 billions d’euros), soit une augmentation de près de 29 billions de yuans (~4 billions d’euros) par rapport à la fin de 2019. Pékin s’est classée en première position avec 27,18 billions de yuans (~3,5 billions d’euros), Shenzhen en deuxième avec 16,36 billions de yuans (~2 billions d’euros) et Shanghai arrive en troisième avec 12,42 billions de yuans (~1,6 billions d’euros). Derrière on retrouve Hangzhou puis Guangzhou. Hangzhou franchit pour la première fois la barre des 8 billions de yuans (~1 billion d’euros), le double de Guangzhou et dépasse la valeur marchande totale des entreprises cotées des villes de Foshan, Nanjing, Tianjin, Changsha, Chengdu et Xi’an.

En dehors des entreprises d’Etat, la valeur marchande des sociétés cotées à Shenzhen dépasse les 15 billions de yuans (~1,9 billions d’euros),  ce qui en fait la première ville de Chine sur ce plan.

  • Neufs villes plus discrètes dépassent le billion de yuans

Depuis 2019, neuf autres villes ont dépassé le billion de yuans : Wuxi, Tianjin, Changsha, Chengdu, Yibin, Ningbo, Xi’an, Suzhou et Chongqing. A savoir que comme Renhuai qui a pu monter grâce à sa valeur marchande dans l’industrie de l’alcool blanc (baijiu), d’autres villes telle que Yibin se sont appuyées sur une unique entreprise florissante pour se démarquer.

->C’est la première fois que la ville de Wuxi3无锡 se retrouve parmi les dix premiers du classement, et avec une valeur marchande totale de 1,38 billion de yuans (~175 milliards d’euros).
-> Renhuai4仁怀市 a pu se classer en sixième position, notamment grâce à la ville de Maotai5茅台 sous sa juridiction qui produit le célèbre alcool du même nom.
-> Quant à Changsha6 长沙市, sa valeur marchande totale dépasse un billion de yuans (~127 milliard d’euros), ce qui la classe au premier rang des capitales provinciales du centre-ouest de la Chine.

Airbus China Innovation Centre (ACIC) à Shenzhen [Airbus.com]
  • Shenzhen occupe le haut du panier en manière technologique

Le domaine technologique et scientifique des entreprises cotées attirent également l’attention. Shenzhen, Pékin, Hangzhou, Shanghai, Guangzhou, Wuxi, Ningde, Lianyungang, Suzhou et Changsha figurent parmi les 10 premiers du classement en ce qui concerne la valeur marchande totale des entreprises technologiques. En revanche, Chengdu, Chongqing et Wuhan, qui possèdent un PIB relativement élevé, sont classées en 12e, 14e et 18e positions car leur valeur marchande dans ce domaine est moins importante.

En ce qui concerne Shenzhen, elle dépasse la barre des 12 billions (~1,5 billions d’euros), se classant encore à la première place du pays. Le 16 février, à la clôture du marché, les actions de classe A de l’industrie technologique et scientifique, américaines et de Hong Kong enregistrées à Shenzhen ont atteint les 11,85 billions de yuans (~1,5 billions d’euros), dépassant les 10,99 billions de yuans (~1,4 billions d’euros) de Pékin. En ce qui concerne le nombre d’entreprises technologiques ayant une valeur marchande dans les 100 milliards de yuans (~12,7 milliards d’euros), Shenzhen en deuxième place derrière Pékin avec 15 entreprises au total. Guo Bin7郭斌, professeur de gestion à l’Université du Zhejiang, estime qu’il existe une tendance évidente à la concentration régionale des entreprises innovantes. 

Compétition “d’innovation scientifique et technologique” dans les villes de second rang

  • Où sont les concentrations de sociétés cotées en actions A ?

Selon les données du système financier Wind, en février 2021, les dix premières villes avec des sociétés cotées en actions A en Chine continentale sont Pékin (384), Shanghai (376), Shenzhen (352), Hangzhou (166) , Suzhou (149), Guangzhou (120), Nanjing (95), Ningbo (94), Wuxi (92) et Chengdu (88). Pour cette dernière, ainsi que Changsha (69) et Hefei (60), leurs positions sont remarquables pour des villes du centre-ouest de la Chine.

Le Centre financier de Changsha, sur la rive ouest du Xiangjiang. [China.org]
  • Le secteur de la technologie et de l’innovation à l’honneur (Chengdu, Changsha).

Dans le domaine des films polymères fonctionnels8高分子功能薄膜, le professeur Xiang Ming9向明 de l’Université du Sichuan a développé 9 produits au cours des 10 dernières années, les a introduits dans 6 entreprises cotées à Chengdu. Il y a également l’exemple du groupe Sunward10山河智能, qui est une importante société cotée en Bourse dans le domaine des engins de construction à Changsha. L’entreprise a été fondée par He Qinghua11何清华, professeur à l’école de génie mécanique et électrique de la Central South University. Ou encore la société Jingjia microelectronics12景嘉微电子, à Changsha. C’est une entreprise de haute technologie clé dans le cadre du programme national Torch (programme national pour le développement de l’industrie des nouvelles technologies) dont les trois fondateurs sont tous diplômés de l’Université des sciences et technologies de la défense nationale13国防科大*.

  • La ville de Hefei mène la danse

En ce qui concerne les entreprises cotées de technologie dans le domaine universitaire, l’exemple le plus typique est la ville de Hefei. L’Université de sciences et technologie de Chine14中国科学技术大学, a un fort sens de l’innovation scientifique. Par exemple, iFLYTEK15科大讯飞 est une entreprise spécialisée dans la reconnaissance vocale et l’intelligence artificielle, dont le fondateur Liu Qingfeng16刘庆峰 est diplômé du Département de communication et d’électronique de cette université. Et la société de gestion d’actifs de l’Université détient également des actions dans cette entreprise. À l’heure actuelle, la valeur marchande d’iFLYTEK dépasse 100 milliards de yuans (~12,7 milliards d’euros).

Un autre exemple, Quantum CTek17国盾量子 est une société enregistrée à Hefei dont la majorité des fondateurs viennent de l’Université de sciences et technologies de Chine. Il s’agit d’une entreprise dans le domaine de la communication quantique, première en son genre, avec une valeur marchande actuelle de plus de 20 milliards de yuans (~2,5 milliards d’euros). 

La ville de Hefei a introduit 12 nouvelles sociétés cotées en 2020, dont 7 dans le domaine de l’innovation technologique, et s’est classée première parmi les capitales provinciales.

See Also

Hefei [Photo : Tao Wu]

“Les rois invisibles” des villes de troisième et quatrième rangs

  • Maotai, ivre de succès. 

Dans le classement des sociétés cotées en Bourse, beaucoup qui ont réussi ont également vu le jour dans des villes de troisième et quatrième rangs. Maotai qui domine la valeur marchande des actions de classe A en est une. Le 10 février 2021, la valeur marchande de la ville a atteint les 3,3 billions de yuans (~420 milliards d’euros), un très beau score. Le siège social de la société Kweichow Moutai18贵州茅台 se trouve dans la ville de Renhuai dans le Guizhou. En 2020, le PIB de la ville-district a atteint les 136,4 milliards de yuans (~17,4 milliards d’euros), c’est la seule ville de la province à dépasser les 100 milliards de yuans (~12,7 milliards d’euros). Grâce au commerce de Maotai, cette ville peu connue atteint un PIB par habitant de 178900 yuans (22782€), ce qui est comparable à Suzhou, une ville de premier rang.

  • Yibin surfe sur ses spiritueux. 

Yibin19宜宾 est bien connu, principalement en raison de la popularité de la marque d’alcool

Un bâtiment en forme de bouteille de 66,8 mètres, appartenant au producteur de baijiu Wuliangye Group, situé à Yibin, dans la province du Sichuan, le 14 septembre 2009. [Photo / IC]

Wuliangye20五粮液. En février 2021, la valeur marchande de l’entreprise atteignait 1,33 billion de yuans (~170 milliards d’euros). L’alcool est le premier pilier de l’industrie à Yibin. Selon le rapport annuel statistique de la ville-préfecture, en 2010, la valeur de la production de l’industrie d’alcools était de 38,3 milliards de yuans (~4,9 milliards d’euros) et la valeur de production industrielle totale était de 123,1 milliards de yuans (~15,7 milliards d’euros), l’alcool en occupe donc 29,9% . 

  • Ningde, haute technologie.

Dans les villes de troisième rang, en plus des industries traditionnelles comme celles d’alcool, il y a les industries de haute technologie. La ville de Ningde, dans la province du Fujian, en est un exemple typique. À l’heure actuelle, la valeur marchande de la société cotée en Bourse CATL21宁德时代 (Contemporary Amperex Technology Co. Limited) a atteint les 960 milliards de yuans (~122,2 milliard d’euros). L’entreprise a dépassé la société sud-coréenne LG et est devenue la première entreprise productrice de batteries électriques au monde. 

Le siège de CATL est si grand qu’il constitue une banlieue de la ville de Ningde. [Quartz.com]

Traduit et synthétisé par Célia Farouil.

Source : China Newsweek 中国新闻周刊


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top