Now Reading
Passe Muraille n°25 – semaine du 1er juillet 2019

Passe Muraille n°25 – semaine du 1er juillet 2019

 Sommaire :

I. Politique & Diplomatie
Politique nationale
Economie
Politique étrangère
II. Défense nationale
Panorama Général
Marine
Zones litigieuses

 

 

I. Politique & Diplomatie

 

Politique nationale

 

Conférence sur l’approfondissement des réformes des institutions de l’Etat et du Parti Communiste (CCTV) La conférence sur l’approfondissement des réformes du Parti et de l’Etat (深化党和国家机构改革总结会议) (Pékin, le 5 juillet) a vu la participation de Xi Jinping et de membres du politburo dont Wang Huning en tant que président de séance. Le principal objectif de cette réunion de travail était de renforcer et moderniser les capacités de gouvernance (治理能力) en continuant les réformes institutionnelles. La prise de décision au niveau local et le leadership du Parti Communiste sur l’Etat seront renforcés. A noter que le journal télévisé du 5 juillet a consacré près de 10 minutes à l’évènement, démontrant l’importance que constitue cette conférence pour le Parti.

L’Administration du Cyberespace de Chine s’attaque aux plateformes de podcast (Technode) D’après une décision publiée le 28 juin, l’Administration du Cyberespace de Chine (Cyberspace Administration of China, CAC – 中央网络安全和信息化委员会办公室) a sanctionné 26 plateformes de podcast, de live-streaming et de diffusion de musique en streaming pour “diffusion de contenus illicites, voire pornographiques” ou encore pour  “nihilisme historique”.

Réforme de l’Académie du Socialisme (CCPPC) L’Académie du socialisme est un centre de recherche travaillant sur le socialisme au sens large et sur la doctrine du Front-Uni. Le lien renvoie vers une infographie qui détaille la réorganisation de l’Académie ainsi que les dernières actualisations de la stratégie du “Front-Uni”. Cette dernière consiste à “coopter des forces externes au Parti communiste sur des intérêts communs, afin de construire une “alliance” plus large autour du Parti.”  Le Département du Travail du Front Uni est chargé de construire ces coalitions, en nouant des liens avec des associations ou individus qui ne sont pas membres du Parti communiste, en Chine comme à l’étranger. C’est souvent le Front-Uni qui se charge d’établir des contacts et mener des informations dites “d’influence” à l’étranger.

Pour aller plus loin : voir l’édition n°9 du 19e volume de “China Brief” de Jamestown Foundation, consacré au Front Uni.

Camps de “rééducation” au Xinjiang

–          Un article universitaire rédigé par Adrien Zenz apporte de nouvelles preuves de l’existence des camps de rééducation au Xinjiang (Journal of Political Risk) Adrian Zenz a largement contribué à dévoiler l’existence des camps de rééducation au Xinjiang, dans lesquels plus d’un million de citoyens chinois d’ethnie Ouïghours subissent une sinisation forcée. Adrien Zenz a notamment mis en évidence l’utilisation de termes comme “lavage de cerveau”, dans des documents officiels, comme sur celui ci. (一是常态开展“洗脑净心扶正祛邪”教育转化工作)

–          Vice a récemment dévoilé un documentaire sur la situation au Xinjiang (omniprésence des caméras de surveillance et de la police, séparation des adultes et des enfants, placés en orphelinats). Ce documentaire a généré une controverse parmi certains journalistes, qui ont pointé la négligence de l’équipe de Vice envers les témoins et fixeurs, leur faisant courir des risques inconsidérés.

–          Par ailleurs, en sus du président Erdogan, qui d’après les médias chinois aurait “soutenu” les méthodes de “déradicalisation” (l’appellation officielle de la politique menée au Xinjiang), un secrétaire d’Etat – “minister in the prime minister office”) malaisien a qualifié l’existence des camps de rééducation de “fausses informations”.

 

 

Economie

 

Réformes en faveurs de l’investissement étranger

Au Forum de Davos, Li Keqiang déclare que l’économie chinoise sera “plus ouverte, transparente et prédictible” pour les investisseurs étrangers (Xinhua)
Lieu : Dalian (Chine), Dates : 1er et 2 juillet 2019
Le premier ministre chinois a réitéré la promesse d’ouvrir davantage de secteurs aux investissements étrangers. Prélude à cette ouverture, dès le 30 juin, les “listes négatives” qui recensent les secteurs interdits aux entreprises étrangères ont été amendées (Xinhua). Ainsi, la liste pour les secteurs économiques “interdits” dans les zones de libre-échange est passée de 45 à 37 secteurs proscrits, et celle s’appliquant au reste du pays de 48 à 40. document original (ici) Le 3 juillet, lors d’une réunion de travail du conseil des affaires de l’Etat (国务院), Li Keqiang a détaillé les prochaines étapes de la réforme : i) plus de décentralisation dans la prise de décision, ii) un plus grand soutien à l’export pour les firmes chinoises situées dans ces zones, iii) des abattements fiscaux.

 

Agriculture

L’épidémie de grippe porcine africaine cause des ravages en Chine (Reuters) D’après Reuters, le nombre de porcs tués par l’épidémie de grippe porcine africaine (african swine fever) serait deux fois plus élevé que le décompte officiel. Le décompte et la lutte contre la maladie est ralentie par les fraudes à l’assurance, comme celles décrites par le blog Dim Sum, spécialisé sur l’agriculture, ou encore la vente de faux vaccins. Les conséquences économiques et sanitaires de cette crise sont multiples, le porc étant la viande la plus consommée en Chine, et près de 40 millions de chinois étant spécialisés dans l’élevage porcin.

La conférence des officiels du ministère de l’agriculture et des affaires rurales (27 juin, DimSum) démontre que les principales préoccupations du gouvernement restent la grippe porcine, la chenille gionnaire d’automne (qui au 1er juillet aurait été détecté au Shandong, selon Reuters) et la flambée des prix concomitante aux pertes de rendements liées à ces deux fléaux (Ministry of agriculture).

Bien que le légionnaire d’automne s’attaque également aux plantations de soja, le gouvernement s’est déclaré “satisfait” de la stabilité des prix, de l’approvisionnement et du plan de revitalisation de la culture du soja. Voir une analyse de ce plan sur le blog  DimSum.

Le gouvernement a publié des directives pour la revitalisation de l’industrie rurale (gov.cn) Ce document précise les objectifs en termes d’industrialisation des campagnes chinoises. Nous rappelons que la politique agricole et plus largement rurale est au centre des préoccupations du Parti, tant dans le cadre de la “guerre contre la pauvreté” du président Xi que dans le cadre des réformes politiques au niveau rural dont nous parlions la semaine dernière.

 

 

Politique étrangère

 

Xi Jinping nomme des ambassadeurs (Waijiaobu)
Date : 04 Juillet
Des nouveaux ambassadeurs chinois ont été nommés au Myanmar, en Iran, en Egypte, en Croatie, en Norvège, et à l’ONU.

 

Instances internationales

Tijani Muhammad-Bande, président élu de la soixante-quatorzième Assemblée générale des Nations Unies, s’est rendu en Chine (QdP)
Lieu : Chine. Date : 03/07 Juillet
Il a rencontré Li Keqiang le 4 juillet.

Délégation chinoise pour la 41e réunion du groupe sur les droits de l’homme de l’ONU (CCTV) La réunion, qui s’est déroulée à Genève, a vu la participation d’une délégation de l’association chinoise pour la recherche sur les droits de l’homme (中国人权研究会). La délégation a rappelé les nombreux progrès chinois en termes de protection des minorités. La légitimation des pratiques de Pékin se poursuit sans encombre …

 

BRICS

Un diplômé de l’Université de Qinghua et ancien de la banque centrale chinoise devient directeur de la banque des BRICS (Yicai) David Li, économiste formé à Harvard et affilié à l’université de Qinghua a été nommé directeur de la Nouvelle Banque du Développement, banque basée à Shanghai ayant pour objectif de financer des projets de développement dans les pays membres des BRICS.

 

World Peace Forum

Wang Qishan fera une intervention au Forum Mondial pour la Paix(Xinhua) Le Forum se déroule à Pékin du 8 au 9 juillet

 

Chine – Etats-Unis

Après l’entretien entre Xi Jinping et Donald Trump, quelles suites à la guerre commerciale ? Bloomberg a fourni une intéressante comparaison des communiqués chinois et américain. Si les deux parties se sont accordées sur une “trève” et une reprise des négociations, la situation reste la même. Côté chinois, on dénote une légère inflexion au niveau de la propagande, avec notamment une posture plus “attentiste”.

–          “Zhong Sheng” (钟声, Quotidien du Peuple – 30 juin) a loué les propos tenus par Donald Trump lors  de sa rencontre avec Xi Jinping, en soulignant que D. Trump souhaite de bonnes relations avec Xi Jinping, qu’il n’entretient aucune hostilité contre la Chine, mais qu’il doit désormais transformer ses paroles en actes.

–          Taoran Biji (陶然笔记), compte wechat probablement affilié au China Economic News, décrivait le 4 juillet l’état des négociations. La Chine reste inflexible sur la suppression des droits de douane. Au-delà, les disparités de compréhension des termes “équitable et avec respect mutuel” (平等和相互尊重) entre les délégations chinoises et américaines forment obstacles aux négociations. Enfin, Taoran Biji relève les récentes dissensions au sein de la communauté de chercheurs et analystes Chine aux Etats-Unis (lettre ouverte signées par plusieurs dizaines de chercheurs et diplomates critiquant la politique chinoise de l’administration Trump comme étant “contre productive”). Cette même lettre a été évoquée dans le journal télévisé chinois du 4 juillet.

La Chine reste prudente et le 3 juillet, le ministère du tourisme chinois a publié un “avertissement” pour ceux voulant se rendre aux Etats-Unis ou envisageant de participer aux démonstrations du 4 juillet, mettant en garde contre “les risques terroristes et la violence”.

 

Chine – Iran

La Chine va respecter ses engagements sur le réacteur d’Arak (TheIranProject)
Lieu: Pékin. Date: 30 juin.
Fu Cong, directeur général du département de contrôle des armements du ministère des affaires étrangères chinois, a annoncé que l’initiative chinoise de transformation du réacteur d’Arak (eau lourde) se poursuivait.

 

Chine – Panama

Han Changfu, envoyé spécial du président Xi Jinping, a assisté à la cérémonie de transfert du pouvoir présidentiel au Panama (QdA)
Lieu: Panama. Date:  1er Juillet
Le ministre chinois de l’agriculture a pu remettre au nouveau président panaméen la lettre de félicitation de Xi Jinping.

 

Chine – Bulgarie

Les relations diplomatiques élevées au rang de “partenariat stratégique” (Xinhua) L’accord a été signé lors de la visite du président bulgare en Chine, du 1er au 5 juillet. Si la déclaration en anglais sur le site de Xinhua est laconique, la version chinoise donne les 13 points de l’accord.

–          La Bulgarie réaffirme son adhésion au “principe d’une Chine unique”;

–          Point 3 : rappelle la volonté des deux pays de travailler ensemble pour l’initiative des Routes de la Soie;

–          Point 4 : prévoit que les entreprises chinoises peuvent participer au projet du port de Varna;

–          Points 5, 6 et 7 : portent sur la coopération économique ;

–          Point 8 : traite de la coopération “culturelle, touristique et universitaire”;

–          Points 9 et 10 : concernent les relations bilatérales et multilatérales, le point 9 renvoie à la coopération avec les pays de l’Europe de l’Est tandis que le 10 réaffirme la pertinence du cadre européen de négociations avec la Chine.

–          Enfin, les deux parties réaffirment leur attachement au rôle des Nations-Unies et au multilatéralisme.

 

Chine – Philippine

Validité de l’accord informel entre le Président Duterte et Pékin sur la pêche dans la ZEE philippine (Cnb) : Selon le conseiller juridique du président Philippin, l’accord informel donné par ce dernier au président chinois pour l’ouverture des eaux territoriales philippines aux pêcheurs chinois est “ valide et contraignant”.

 

Chine – Malaisie

Un navire de patrouille 35111 des garde-côtes chinois a empêché la plateforme « Sapura Esperanza » de forer près des South Luconia Shoals (Twitter)
Date : Fin Mai.
La plateforme pétrolière est située à un peu plus de 160 km de la côte malaise, près des “îles de l’amitié” (selon la dénomination chinoise), un territoire revendiqué par la Chine, Taïwan et la Malaisie.

 

Chine – Brésil

Le président du Brésil Jair Bolsonaro a décidé d’annuler la réunion bilatérale prévue avec son homologue chinois après l’avoir attendu près d’une demi-heure (Bloomberg).Lieu: Ôsaka. Date: 29 Juin

 

Chine – Cambodge

Les Etats-Unis font pression sur le Cambodge à propos d’une possible présence militaire chinoise (Reuters) : Une lettre du ministère de la défense américain au ministre cambodgien de la Défense témoigne de l’inquiétude de Washington face à la présence militaire chinoise en Asie du Sud-Est.

 

Chine – Vatican

Andrea Tornielli, directeur du Dicastère, a publié un bulletin fustigeant les infractions à la liberté de conscience imposées aux prêtres en Chine continentale (PressVat)
Publié le 28.06.2019
Malgré les accords Chine-Vatican conclus en 2018, Andrea Tornielli souligne que les prêtres catholiques officiants en Chine ont toujours l’obligation de souscrire à un certain nombre de documents “contraires à leur foi religieuse”.

 

Chine – Mongolie

Wang Qishan se rendra en Mongolie (CCTV) La visite est prévue du 10 au 12 juillet 2019.

 

Chine – Turquie

Xi Jinping s’entretient avec le président turc Erdogan (QdA)
Pékin – 02 Juillet
Xi Jinping a insisté sur la nécessité de promouvoir la paix dans le Moyen-Orient, remarque sur laquelle le président Turc n’a pas réagi. Ce dernier a réaffirmé son engagement contre le terrorisme, son soutien de l’intégrité territoriale chinoise et  a déclaré que les Ouighours étaient très heureux en Chine”..

 

Symposium

Cérémonie d’ouverture du deuxième symposium “Wanshou” sur la sécurité internationale (Quotidien du Peuple)
Lieu: Pékin. Date: 03 Juillet
L’Association populaire chinoise pour la paix et le désarmement était l’hôte du séminaire, dont le thème était «La sécurité mondiale dans le cadre des grands changements contemporains». Le séminaire réunissait des représentants de plus de 20 pays, dont des personnalités politiques, des experts de la sécurité et des organisations de défense de la paix.

 

Chine – Kenya

Annulation du projet de construction de la première centrale au charbon du Kenya (QZ)
Lieu: Lamu (Kenya)  Date: 27 Juin
Des juges kenyans du Tribunal national de l’environnement, le mardi 25 juin, ont déclaré que :

–          Les responsables du projet de construction de la première centrale au charbon du Kenya n’avaient pas procédé à une évaluation approfondie de l’impact de l’activité de l’usine sur la ville de Lamu

–          Les responsables du projet n’ont pas consulté le public de manière adéquate.

Le projet, d’un coût total de 2 Mds USD, était principalement financé et construit par des acteurs chinois, aux côtés d’un consortium d’acteurs kenyan.

 

Chine – Bangladesh

Le premier ministre bangladais a rencontré Li Keqiang et Xi Jinping (QdP)
Pékin – 4 et 5 Juillet
Celui-ci a assuré Li Keqiang de la volonté de son pays de participer activement à la BRI, et notamment à son volet numérique (Digital Silk Road) et au corridor Bangladesh-Chine-Inde-Myanmar. Les deux homologues ont signé des documents de coopération bilatérale. Lors de sa rencontre avec le président Xi, le premier ministre a déclaré vouloir apprendre les méthodes chinoises de lutte contre le terrorisme et a réaffirmé son soutien aux politiques chinoises en la matière.

Le président Xi a dit “apprécier” le soutien bangladais au “intérêts primordiaux de la Chine” (中方赞赏孟方在涉及中国核心利益问题上给予中方宝贵支持).

Le premier ministre a également rencontré Li Zhanshu.

 

See Also

Chine-Népal

Song Tao rencontre le ministre des affaires étrangères Népalais (QdA)
Pékin – 04 Juillet
Aucune info disponible sur cette rencontre.

 

Diplomatie militaire

La 32ème escorte mouille au port de Toulon (Xinhua/Sina)
Toulon – Du 1 au 4 Juillet
Parmi les chinois présents, on peut citer : l’ambassadeur, l’attaché de défense, le conseiller en affaires étrangères à Marseille, ainsi que les représentants d’associations de locaux d’origine chinoise.

Organisation d’un exercice sino-allemand « Joint-Rescue 2019 » (Xinhua)
Munich (base d’entraînement de Feldkirchen) – 03/17 Juillet
Pour la Chine, il s’agit du premier exercice médical conjoint en Europe. La plupart des participants chinois ont ou vont participer à des opérations internationales de maintien de la paix.

Xu Qiliang et Wei Fenghe rencontrent le ministre de la Défense néo-zélandais (QdA)
Pékin – 02 Juillet
Rien de notoire n’a filtré de l’entretien.

Images de la compagnie chinoise envoyée en Biélorussie pour le défilé militaire (Sina)
Minsk – 03 Juillet
Le vice président de la conférence politique consultative du peuple chinois, He Wei, était présent lors du défilé.

Au Liban, les casques bleus chinois construisent pour les forces alliées (Sina)
Liban
La force de casques bleus chinois a été capable de bâtir un mur de 50 mètres en 20 jours, près de la “ligne bleue”.

Li Hongfei a remplacé le major général Zhou Qi en tant qu’attaché militaire de l’Ambassade de Chine en France (ThePaper)
Paris – 23 Mai
A l’heure actuelle, la Chine a déployé des attachés de Défense de ce niveau dans neuf pays: les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, le Japon, la Corée du Nord, l’Inde et le Brésil.

Les troupes rwandaises défilent à la mode chinoise (Sina)
Kigali – 04 Juillet
Après trois mois d’entraînement avec des cadres de l’APL, l’armée Rwandaise a défilé à la manière de l’APL et en criant des slogans de la garde d’honneur chinoise.

 

 

II. Défense nationale

 

Panorama général

 

Des obus à guidage laser GP-1 de 155 mm ont été “capturés” en Libye (Sina)
Libye – 01 Juillet
La première mention de l’usage de telles armes en Libye remonte à 2016. C’est la troisième fois que des photos font état de telles armes dans la région. Les armes appartenaient à l’origine aux troupes du maréchal Haftar. L’origine a pour la première fois pu être tracée : les Emirats Arabes Unis.

 

Marine

 

Cinq promotions dans la PLAN (Sina)
Publié le 04-07-2019

–          Feng Danyu (冯丹宇), promu lieutenant général (中将) et adjoint au commandant de la PLAN (Guancha) ;

–          Xun Yan (训言), secrétaire de la commission d’inspection de la discipline de la PLAN;

–          Wang Zheng(王征), directeur du département du travail politique de la PLAN;

–          Liu Qingsong (刘青松), adjoint au commissaire politique du théâtre oriental de la PLAN;

–          Li Yujie (李玉杰), adjoint au commandement du théâtre Nord de la PLAN.

Tous ont été promus au grade de 海军中将 (lieutenant-général).

Un sous-marin chinois émerge près de l’île de Matsu (Sina)
D’après des articles de médias taiwanais, un sous-marin chinois Type-039 Yuan naviguait en surface aux alentours des îles Matsu. Les raisons qui ont poussé ce sous-marin à évoluer en surface ne sont pas connues.

Un navire de surveillance chinoise surveille les exercices américano-australien (ABC)
Un navire chinois Type-815G a été détecté au Nord de la Papouasie Nouvelle Guinée. Il se rendrait dans la zone ou forces américaines, australiennes mais aussi japonaises s’exercent en ce moment dans le cadre de l’exercice Talisman Sabre. En 2017, un précédent du même type avait déjà été constaté.

 

Zones litigieuses

 

Mer de Chine méridionale

Exercices de tirs en mer de Chine méridionale (Sina) Le 3 juillet, la Chine a procédé à des tests de missiles dans la région des Spratley.

–          Une déclaration américaine parle d’un exercice “perturbant” (disturbing – traduit en chinois par 令人担忧) ;

–          Le MAE chinois ne fait aucun commentaire et renvoie au Ministère de la défense (Sina) ;

–          Le 6 juillet, Sina reprend Global Times et reprend les déclarations du Ministère chinois de la défense : les exercices avaient lieu au large des côtés de Hainan et non dans une région disputée ; les exercices ne ciblent aucun pays et ne sont pas “intimidants”.

–          Global Times justifie le besoin de “montrer les muscles” pour faire comprendre où sont ses intérêts stratégiques.

Le département de la défense américain donne davantage de détails sur les tests de missiles chinois en mer de Chine du Sud (NHK News). Six missiles auraient été tirés dans deux zones différentes, depuis le continent (et non les Spratley).

 

Hong-Kong

Nous ne pouvons pas suivre l’évolution de la situation à Hong-Kong avec autant de précision que nous le faisons pour la Chine continentale, d’autant que de nombreux articles sont disponibles en anglais. Nous proposons plutôt un panorama général de la situation, avec un accent particulier sur les réactions du gouvernement de Pékin.

Après les manifestations du 9, 12 et 16 juin, celle du 1er juillet s’est terminée avec la prise, la dégradation et l’évacuation du Parlement hongkongais. L’escalade de la violence a entraîné de vives réactions à Pékin, d’autant plus que la date du 1er juillet est doublement symbolique (anniversaire de la rétrocession de l’île à la République populaire et anniversaire de la naissance du PCC).

Le 1er juillet, l’actualité dans la presse hongkongaise et continentale étaient diamétralement opposées. D’une part, on pouvait lire “Hong Kong protesters occupy legislative chamber after smashing windows, vandalising corridors” (Hong-Kong Free Press) tandis que la Chine continentale soulignait la rétrocession de Hong Kong : “Hong Kong celebrates 22nd anniversary of return to motherland with various activities” (Xinhua). Le département de la propagande a rapidement ajusté sa réponse. En conséquence, le lendemain (3 juillet) le Quotidien du Peuple mettait Hong Kong en première page, l’éditorial se désolant du comportement « des extrémistes » hongkongais qui « politisent » à outrance la situation sans respecter « l’état de droit » (la rhétorique de l’antagonisme économie/démocratie est un point central de la doctrine communiste chinoise). Le journal appelle donc à sévèrement punir les fauteurs de troubles qui s’en sont pris au Parlement.

Le 4 juillet, le “Journal de Pékin” expliquait que la police de Hong Kong a arrêté 12 personnes, 11 hommes et une femme. Ces personnes ont entre 14 et 36 ans et sont soupçonnées de “possession cachée d’armes”, de “rassemblement illégal”, “d’attaque contre la police” et “d’entrave au travail des policiers”.

Enfin, les journaux mentionnent l’interférence étrangère qui encouragerait les mouvements séditieux. Ainsi, de nombreux articles ont ciblé Jeremy Hunt, actuel ministre des affaires étrangères britannique et hypothétique futur premier ministre, qui avait exprimé son soutien aux manifestants. Les propos critiquent tout à la fois le “double standard” britannique (et occidental) ; reprochent au pays de rester accroché à l’illusion colonialiste, de vouloir garder un “sentiment d’être un grand empire”.

Les manifestations continuent, avec le 5 juillet le soutien des mères hongkongaises aux étudiants qui s’opposent à la loi contre l’extradition et une nouvelle le dimanche

 

retour au sommaire

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top