Now Reading
Passe Muraille n°38 – semaine du 11 novembre

Passe Muraille n°38 – semaine du 11 novembre

Editorial

L’actualité politique, économique et diplomatique était à nouveau chargée la semaine passée. Nous n’avons pas de commentaires particuliers, nous nous contenterons donc de vous souhaiter une bonne lecture. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos questions ou commentaires par email.

Nous remercions à nouveau les contributeurs, Clémence de Gail, Quentin Genaille, Paul Miazga, Simon Menet et Mathilde Teissonière.

La direction,

Affaires intérieures

Politique

Plan d’éducation et formation 2019 – 2023 des membres du Parti (QdP) La formation est essentiellement idéologique : constitution du Parti, théories des précédents présidents, concepts importants du marxisme avec des caractéristiques chinoises, etc. La pensée de Xi Jinping occupe bien sûr une place prépondérante. Parmi les points saillants, notez les big datas et la mise en place d’un “dossier électronique” (电子档案) pour les membres du Parti.”En s’appuyant sur le projet national de numérisation de la gestion des membres du parti, explorer la mise en place d’un dang’an électronique dédié à l’éducation [des membres].” Ou encore “Nous devons utiliser les big datas pour effectuer une analyse dynamique du niveau d’étude des membres du parti, promouvoir des contenus éducatifs précis […]”. Notons également que Xi Jinping a “publié” un article dans le journal théorique du Parti (Qiushi – 求实) sur le marxisme, une transcription d’un discours de Xi lors de la 5e session collective d’étude du Politburo. (détails) Comme l’ont noté plusieurs analystes, la pensée de Xi Jinping est profondément intégrée dans l’action du Parti, par conséquent, Xi Jinping ne pourrait être mis en cause et “démis” sans engager la légitimité du Parti entier. 

Li Keqiang a présidé la réunion des affaires courantes du Conseil des Affaires de l’Etat (QdA) La réunion semble avoir été consacré à la sécurité industrielle : Li Keqiang a écouté le rapport sur l’explosion de mars 2019 sur l’usine chimique de Xianshui dans le Jiangsu ; a ordonné la mise en place des rectifications spéciales prévues dans le maniement des produits dangereux. Le troisième thème concerne la stabilité financière et la prévision des risques (voir ci-après) ainsi que la gestion des investissements fixes (固定资产).

Han Zheng en enquête à Hainan (CCTV) A Hainan, Han Zheng a visité plusieurs lieux touristiques et zones environnementales protégées, un message de soutien évident aux initiatives d’écotourisme et de préservation de l’environnement. Il a également visité un centre de recherche consacré à la recherche maritime et océanographiques.

Il y a déjà des commissions de discipline, pourquoi a-t-on encore besoin de commission de supervision ? (WeChat) L’article traite du rôle de la Commission Nationale de Surveillance (国家监察委员会). D’après l’auteur, la Commission Nationale de Surveillance permet d’apposer un réel contrôle à la puissance publique, puisqu’elle inclut la plupart des secteurs de l’État et la société (sport, science, éducation et culture compris) ; elle facilite le travail d’inspection, en partenariat avec la CCDI (Commission centrale de discipline du Parti communiste) ; rationalise les enquêtes et le processus d’inspection ; renforce la supervision locale. L’un de ses objectifs est bien sûr d’apposer une “grande pression” dans la lutte contre la corruption ; d’améliorer l’efficacité dans le traitement des enquêtes, et en enfin de renforcer le pouvoir de dissuasion de l’État.

Le Comité central du PCC et le Conseil des Affaires de l’État publient le schéma pour la mise en œuvre de l’éducation au patriotisme à l’ère nouvelle (CCTV) Texte complet sur le (QdA) – Ce plan fait référence à la pensée des dirigeants précédents comme base commune à laquelle s’ajoute la pensée de Xi Jinping sur le socialisme avec caractéristiques chinoises. Accent sur l’histoire, la culture traditionnelle, les symboles nationaux (drapeau, martyrs) et l’éducation à la défense nationale.

Le groupe central de la propagande s’est rendu à divers endroits pour diffuser l’esprit de la quatrième session plénière du 19e Comité central du PCC (QdA) Depuis le 4e Plénum, le département de la propagande a été mis en branle pour diffuser les instructions centrales. Récit de plusieurs réunions provinciales tenues par les cadres avec les responsables locaux, qu’ils soient fonctionnaires dans une agence de l’État ou personnels et étudiants d’une université.

Affaires domestiques

Annonce d’une seconde série de régulation pour lutter contre l’indifférence vis à vis des masses (CCTV) Ces régulations sont issues des discussions de nombreux ministères et agences de l’État pendant la campagne “ne pas oublier l’aspiration originelle” (dont nous avons largement parlé ces derniers mois). Cette lutte vise surtout à agir contre les abus locaux, en particulier dans les campagnes ou les zones reculées: usines illégales, notamment dans l’alimentaire, mais aussi dans la lutte contre la pollution (ne pas laisser les entreprises détruire les environnements locaux).

Ouverture du forum international sur “l’État de droit chinois” à Pékin (QdA) À l’occasion de la cérémonie d’ouverture du forum sur “l’État de droit” (法治制度) à Canton, Wang Chen, membre du bureau politique du comité central du parti communiste chinois et président de la China Law Society, a lu une lettre du président Xi Jinping et a prononcé un discours. Il y rappelle la volonté du président Xi Jinping de voir le l’État de droit devenir une fondation solide dans le développement des nouvelles routes de la soie et dans la coopération internationale avec la Chine. Il souligne le fait que la Chine n’entend pas s’éloigner du système socialiste avec particularité chinoise, mais souhaite plutôt améliorer ce dernier et fonder un État de droit socialiste. Il espère que les contacts et échanges entre personnalités du monde juridique permettront d’accélérer le développement du projet “One belt One road”.

Hong Kong

Les conflits et manifestations à Hong-Kong ne s’arrêtent pas. Un certain nombre de membres du Conseil législatif de Hong Kong ont été arrêtés pour violation de la loi sur les privilèges et les pouvoirs des membres du conseil législatif (HK Daily). Un autre manifestant est mort après une chute dans des circonstances mystérieuses. (SCMP – 8 novembre) Après les affrontements très violents du 12 novembre sur le campus de la Chinese University of Hong-Kong, le Mingpao a publié un éditorial en anglais appelant le gouvernement à faire un geste en ouvrant des enquêtes sur les méthodes de la police (Mingpao) Les événements du 12 ont été d’une telle violence, qu’au sommet des BRICS au Brésil, XI Jinping a dû déclarer que “la tâche la plus urgente” est de mettre fin aux violences et de rétablir l’ordre (LegalDaily) (Xinhua). Malgré tout, un sondage réalisé les 11 et 14 novembre montrent que la population accuse majoritairement le gouvernement et la police d’être responsable de la flambée de violence (Twitter). Le 16 novembre, la garnison de l’APL à Hong-Kong à mené une “opération de communication” en essayant de nettoyer les rues des débris. Une Bérézina médiatique, pour David Bandurski, qui montre les limites de “l’énergie positive” voulue par Xi Jinping. Le dimanche 17 novembre, les combats étaient concentrés sur le campus de l’université polytechnique de HK. (Twitter)

Xinjiang

Le New York Times diffuse 400 pages de documents internes du Parti communiste sur le traitement de la situation au Xinjiang (NYT). Ces documents offrent une perspective nouvelle sur la manière dont la répression a été décidée, sur les craintes de certains cadres du PCC qui s’inquiètent des conséquences sur les relations ethniques, etc. Une lecture obligatoire. Sebastian Veg note par ailleurs l’utilisation récurrente d’un langage “biologique” dans les documents, l’islam radical étant considéré comme “une infection”, un “virus”, etc.

Divers

Septième recensement de la population prévu en 2020 (gov) La date du recensement est le 1er novembre 2020, les informations recueillies concernent les informations d’identité, l’ethnicité, le niveau d’étude et l’emploi, le statut marital, etc. Un petit groupe dirigeant a été créé pour superviser le travail, Han Zheng est à la tête de ce groupe. (Informations complètes)

Deux cas de peste pulmonaire diagnostiqués en Mongolie intérieure (Huanqiu) –  Les personnes ont été traitées à Pékin et des mesures de contrôles mises en place.

Liste des livres recommandés pour les écoles primaires et les collèges (gov) Dans le Passe Muraille n°36, nous évoquions le lancement d’une opération de “nettoyage” des livres non conformes par dans les écoles primaires et les collèges. Carl Minzner note que le document du ministère de l’éducation compte probablement 7000 références, avec une attention sur les livres politiques mais aussi les classiques chinois. (Twitter)

Economie

Généralités

Han Zheng préside une réunion du petit groupe de travail sur le développement de la ceinture économique du Changjiang (CCTV) Après avoir inspecté Hainan du 9 au 11 novembre (voir précédemment), Han Zheng a présidé cette réunion, consacrée au développement économique d’une part et aux questions environnementales. D’après une analyse repostée par Sina, en plus des directeurs du Parti de Shanghai, Chongqing, et de l’Anhui, plusieurs ministres étaient présents (écologie, ressources et transports). Des équipes du ministère de l’écologie ont en amont mené une enquête de 8 mois, réalisé un film projeté lors de la séance afin d’alerter sur “l’état de la biodiversité et de l’environnement dans la région”. Selon l’article de Sina, Han Zheng aurait rappelé au responsable locaux que ce plan économique pour la ceinture du Changjiang (plan national depuis 2014) requiert d’abandonner les dynamiques régionales et de promouvoir la transition économique vers des activités à plus forte valeur ajoutée.

Li Keqiang participe à un symposium avec des économistes et des entrepreneurs (CCTV) La réunion a eu lieu le 12 novembre, avec plusieurs économistes chinois ou américains. Ils ont souligné les risques et défis auxquels la Chine fait face. Li Keqiang a tenu à rassurer, insistant sur la stabilité générale de l’économie, et a parlé de “mieux utiliser les instruments contra-cycliques”, les réductions fiscales ainsi que la politique monétaire. Par ailleurs, Li Keqiang a présidé symposium sur la situation économique et les conditions économique de certaines régions au niveau provincial (CCTV) La réunion s’est tenue à Nanchang, dans le Jiangxi, le 14 novembre. Il a insisté sur le besoin de maintenir les “six stabilités” (六稳 – emploi, finance, commerce extérieur, investissements extérieurs, investissements et stabilité prévisionnelle – 稳预期). Par ailleurs, Li Keqiang a demandé aux provinces de lutter contre les “administrations fainéantes”, d’accélérer les projets industriels locaux, de favoriser les réformes facilitant le marché, tout en gardant un oeil sur le bien être des gens. A cet égard, il est demandé d’agir sur les retards de paiement de salaires des travailleurs migrants ainsi que le prix du porc. Notons que c’est la deuxième réunion de ce type présidée par Li Keqiang en un mois. Depuis le 19e Congrès, seulement 8 réunion ont été organisées, dont 5 en 2019 (WeChat) Un indicateur certain de l’inquiétude au sujet de l’état de l’économie.

Les mauvais chiffres économiques s’accumulent en octobre (Caixin):

  • Selon Reuters, l’indice de production manufacturière a manqué les estimations des économistes, la croissance de la production n’atteignant que 4,7% la où les experts attendaient 5,8 à 6%
  • La vente des voitures en Chine a chuté de 4% par rapport à l’année dernière au moins d’octobre (Huanqiu) la baisse est bien plus forte dans le domaine des voitures à énergie renouvelable, qu’elles soient hybrides, à piles à hydrogènes, ou hybride. Sur ce sujet, la commission pour le développement et les réformes a tenu une conférence de presse le 15 novembre, dans laquelle elle a laissé entendre qu’elle pourrait revenir sur certaines restrictions à la vente de voiture.
  • L’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,7% en octobre, poussé par les prix du porc et l’immobilier. (Sina)
Finance

Le régulateur bancaire et des assurances sur les risques liés aux petites et moyennes banques et les récents “paniques bancaires” (21Econ) La “China Banking and Insurance Regulatory Commission” a réagi aux deux paniques bancaires des dernières semaines dont nous parlions dans nos précédents Passe-Muraille. Les représentants du régulateur ont voulu rassurer sur la stabilité du secteur mais aussi de ces banques, notant que dans les deux cas les banques disposaient de liquidités suffisantes.

Agriculture

Les ventes de porc de Tangrenshen chutent, son chiffre d’affaire explose le 10 novembre (Huanqiu) Dans la soirée du 10 novembre, l’entreprise spécialisée dans l’élevage industriel Tangrenshen (唐人神) a publié le rapport sur les ventes de porcs pour le mois d’octobre. L’entreprise a vendu près de 50% moins d’animaux en comparaison avec l’année précédente, mais son revenu est lui 30% supérieur à ce qu’il était l’année dernière au même moment. Les prix élevés du porc permets à ces groupes de s’en sortir. DimSum, spécialiste des questions agricoles chinoises, donne un aperçu de la situation de l’élevage dans le Nord-Est, où la production a repris mais les difficultés persistent.

Li Keqiang donne des instructions pour accompagner la conservation de l’eau des terres agricoles et de la conservation de terre pour l’hiver et le printemps (Xinhua) Dans le cadre du développement de l’agriculture de “haute qualité”, il est demandé de mettre l’accent sur les projets de conservation de l’eau.

Industrie et entreprises

“Shuang shiyi”

Désigné le “black friday chinois”, “double 11” a été inventé par Taobao (Alibaba) en 2009. Depuis, le 11 novembre est une remarquable opération de communication, préparée des mois à l’avance par Alibaba, qui s’allie avec les stars et les influenceurs du live streaming pour vendre des sommes records de produit en tout genre. Cette débauche capitalistique n’a toutefois pas une influence majeure sur l’économie, mais est intéressante d’un point de vue sociétal. 

Sixth Tone propose un excellent article (en anglais) sur la préparation et les coulisses parfois sanglantes de cet événement. L’envers du décors est en effet celui d’entreprises se livrant une guerre des prix sans merci, en particulier dans le domaine de la logistique. La guerre des « kuaidi »  à Yiwu (WeChat) Principal centre de distribution pour la livraison de biens en Chine, la ville de Yiwu compte 134 « villages de commerce électronique ». Réputée pour ses prix bas, les différentes entreprises de livraison express (Zhongtong Express, Yuantong Express, Best ou encore Shentong Express) s’y livrent une guerre des prix depuis juin 2019. Cette concurrence par les prix n’est pas nouvelle, mais cette année Shentong (神通) est descendu à 9 centimes par commande. Selon ses concurrents la société peine à payer ses employés avec ce niveau de frais de livraison. La concurrence à Yiwu est telle que certaines entreprises font faillite du jour au lendemain. Les dirigeants des entreprises s’y sont rendus en juillet 2019 pour discuter et faire remonter un peu les prix du marché. “China Entrepreneur” a consacré un long aux petites et moyennes entreprises du e-commerce pour qui “shuang shiyi” est synonyme d’une semaine de “guerre” (WeChat) plusieurs semaines de préparation, du travail en continu, préparation des commandes le plus vite possible, etc.

Autres actualités d’entreprises

Enquêtes chez Hikvision (WeChat) Deux directeurs sont suspectés d’avoir reçu des sommes importantes en échange d’information confidentielle, ce qui constitue le motif de leur renvoie. L’un d’entre eux serait impliqué dans 21 transactions suspectes entre 2011 et 2018 portant sur un total de 3 milliards de RMB.

China Mobile annonce de nombreux clients sur la 5G (WeChat) L’entreprise annonce avoir reçu des commandes de 10 millions de clients pour près d’un million de terminaux.

Réforme des entreprises d’État (21Econ) La réforme des entreprises d’État entre sa période cruciale. Un plan d’action à trois ans devrait être publié sous peu. Le 12 novembre, Liu He a présidé une réunion du petit groupe dirigeant sur le sujet. L’objectif est désormais de passer à l’action à partir des plans préparés à l’échelon central. Il n’est pas question de remettre en cause leur caractère d’entreprise d’État, mais de renforcer le leadership du Parti sur ces entreprises. En même temps, il faut les rendre plus compétitives, favoriser leur opération en “accord avec le fonctionnement du marché”, améliorer leurs capacités à innover, etc.

British Steel passe sous pavillon chinois (Reuters): Le sidérurgiste en faillite British Steel va être racheté par le groupe chinois Jingye, avec comme enjeu des milliers d’emplois industriels, à l’orée de la campagne des législatives anticipées au Royaume-Uni et en pleine crise de l’acier européen.

Sciences et Technologies

La Chine crée une alliance d’innovation pour l’extraction de l’uranium des océans (Xinhua): La Chine a créé une alliance d’innovation en vue de promouvoir la recherche et l’application de l’extraction de l’uranium de l’eau de mer, selon la China National Nuclear Corporation (CNNC). Initiée par la CNNC, l’alliance rassemble environ 20 institutions de recherche et universités. Elle se concentrera sur l’élaboration de normes pour les technologies et produits utilisés dans le processus d’extraction. Elle aidera aussi à accélérer le développement de technologies clés et de nouveaux produits ainsi qu’à créer des plateformes de recherche et une base d’essai pour l’extraction de l’uranium de l’eau de mer afin de surmonter les obstacles dans la pratique.

La mise en place du programme de développement de l’industrie du big data se concrétise. (MIIT) L’année 2020 sera cruciale pour le big data en Chine. Les pouvoirs publics, ainsi que le Corps de production et de construction du Xinjiang – une entité économico-militaire exerçant sa juridiction  sur certaines zones de la région au même titre qu’un gouvernement provincial -, sont appelés à promouvoir l’implantation du programme ainsi que l’industrie du big data en général, par la mise en place de projets pilotes notamment. Les entreprises, elles, sont encouragées à « ouvrir les barrières entre les appareils et les systèmes », c’est-à-dire à favoriser l’interconnexion des données et des sources. Le gouvernement incite également à l’application du big data dans tous les domaines tels que la recherche et le développement et la production industrielle au nom d’un nouveau type de développement dirigé par les données. La Chine va plus loin en évoquant une extension du big data aux affaires gouvernementales, aux soins médicaux, à l’éducation ou encore à la pauvreté, affirmant que cela contribuera à l’intégration de services plus efficaces et inclusifs sur le plan social. De fait, les politiques en jeu témoignent non seulement du degré d’implication des autorités chinoises dans cette industrie clé, mais aussi du rôle prépondérant du Xinjiang qui sera certainement le théâtre principal de nombre de ces « projets pilotes ».

Pour l’académicien Li Jiabiao, l’exploration des mers profondes est l’avenir de l’océanographie et un point focal de la gouvernance internationale (WeChat) Li Jiabiao (李家彪) est chef du programme 873, lancé en 1997 et visant à développer les technologies autour de l’extraction le traitement et l’utilisation des terres rares. Li Jibiao est aussi directeur du 2e Institut de Recherche maritime du Ministère des ressources naturelles, (自然资源部第二海洋研究所所长). Il est en effet président du comité international pour les standards de technologies marines ISO/TC 8/SC13 (site). Lors d’une conférence tenue à l’université Jiaotong de Shanghai, il a disserté sur l’importance de la délimitation et la revendication par des pays de l’utilisation du plancher continental et océanique. Il précise par exemple que la Chine a apporté son aide technique sur ces sujets à Madagascar, l’île Maurice, le Mozambique et les Seychelles. Enfin, il précise qu’il est crucial pour l’avenir d’inventer des technologies de forage des fonds marins “propres”.

Un problème majeure subsiste dans l’innovation chinoise (Sina) Pour Ni Guangnan (倪光南), membre de l’académie d’ingénierie chinoise et spécialiste des sciences informatiques, un problème important de la recherche et l’innovation scientifique chinoise n’est pas seulement le problème de la dépendance aux composants ou technologies étrangères, mais cette attitude de “porter la veste” (穿马甲), c’est à dire cette habitude d’acheter une technologie étrangère et la maquiller comme si c’était une innovation chinoise. Cette pratique est, pour Ni Guangnan, encore trop répandue et problématique.

Affaires extérieures

États-Unis

Les deux parties discutent actuellement l’annulation des droits de douane (Ifeng) Le 14 novembre, les deux délégations échangeaient au sujet du retrait des droits de douanes pour arriver à la “première phase d’un accord”.  Selon Politico toutefois, la Chine ferait durer les négociations et chercherait toujours plus de concessions, si bien qu’une “première phase” d’accord serait probablement dénuée de contenu. Les équipes ont à nouveau échangé le 17 novembre (Xinhua) Comme chaque semaine donc, il ne faut pas s’attendre un accord rapide, et quand bien même il y aurait un accord, les autres pierres d’achoppement (hors commerce : technologie, militaire, finance, etc.) restent saillantes dans la relation sino-américaine. A ce titre la maison blanche prépare la “guerre financière” (SCMP – octobre, SCMP – novembre)

Grèce

Xi Jinping s’est rendu en Grèce du 10 au 12 novembre, avant de se rendre au Brésil. Il a rencontré le président et le premier ministre grec (QdA / QdA) Les communiqués sont semblables, les chefs d’Etat ayant mis au coeur de leur rencontre la coopération dans le cadre des routes de la Soie, mais aussi dans le cadre du mécanisme de coopération “Chine – Pays de l’Europe Centrale Orientale”, et les échanges culturels. En amont de la visite, l’ambassadeur chinois en Grèce avait écrit dans le Quotidien du Peuple. Il y parle du cadre de discussion 17+1 et du nouvel élan de la coopération sino-grecque. D’un point de vue économique, Xi Jinping s’est rendu sur le port du Pirée (CCTV / QdA), symbole de la coopération entre les deux pays. Au total, la Grèce et la Chine ont signé pas moins de 16 accords et contrats bilatéraux (21Econ). Les accords de coopération touchent principalement les infrastructures (dont un renforcement de la présence chinoise dans le port du Pirée) ; l’énergie (avec une participation chinoise dans l’éolien – Huanqiu) mais aussi l’énergie solaire, la finance, l’agriculture.

BRICS

Déclaration du président Xi lors de la cérémonie de fermeture (CCTV / QdA) le 13 novembre Xi Jinping a défendu le multilatéralisme et le libre échange alors que le contexte international reste complexe. Il a cet égard souligné l’importance de la coopération avec les pays des BRICS, et a appelé industriel et investisseurs internationaux à profiter des révolutions technologiques à venir, à s’investir dans cette transition. Il a espéré que la coopération industrielle se renforcerait et a rappelé que la Chine “continuerait de s’ouvrir”

En outre, il a rencontré séparément les dirigeants des pays des BRICS :

Brésil

Rencontre avec le président brésilien Jair Bolsonaro (QdA) Les deux pays ont annoncé leur volonté de renforcer leur coopération dans le domaine des télécommunications, de l’économie numérique, l’agriculture, la science des matériaux, les satellites. Notons par ailleurs que le China Media Group a signé un accord avec la télévision nationale brésilienne (CCTV)

Russie

Rencontre avec le président russe Vladimir Poutine (CCTV) Xi Jinping appelle à maintenir l’élan solide du développement des relations sino-russes à haut niveau alors que les deux pays fêtent en 2019 le 70e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Le secrétaire général du PCC souligne une augmentation du volume de transactions des exposants russes de 74% lors de la 2nd édition de la Foire aux importations de Shanghai.

Inde

Rencontre avec le premier ministre indien Narendra Modi (CCTV) L’objectif de cette réunion est de promouvoir un développement meilleur et plus stable des relations bilatérales et de maintenir une communication étroite dans le prolongement de la rencontre entre Xi et Modi à Chennai en octobre puis la participation de l’Inde à la Foire des importations de Shanghai en tant qu’invité d’honneur.

Italie

Discussions entre Wang Yi et le ministre des affaires étrangères italien (MAE) Il est difficile d’être exhaustif, et nous avions manqué la semaine passée la rencontre entre Wang Yi et Luigi Di Maio. Il s’est rendu le 4 novembre en Chine dans le cadre de la International Import Expo et a rencontré Wang Yi. Les deux ont discuté de leur coopération économique bilatérale et prévu d’organiser l’année prochaine un événement pour les 50 ans de la relation diplomatique. Sur les échanges économiques, “l’Italie a promis aux entreprises chinois un environnement sain et non discriminant” (une référence à Huawei ? Le 14 novembre l’Italie a voté un décret sur la cybersécurité qui aura des conséquences sur la 5G – Twitter)

Suède

Le conflit diplomatique autour de Gui Minhai ne se résout pas (JapanTimes) La Chine, par l’intermédiaire de son ambassadeur a violemment menacé le gouvernement suédois s’il rendait hommage à Gui Minhai, écrivait naturalisé suédois qui a été plusieurs fois enlevé et retenu en Chine. Le gouvernement suédois n’a pas cédé aux intimidations. En réaction la Chine a annoncé placer sur liste noire le premier ministre suédois ainsi que le ministre de la culture (qui s’est rendu à la cérémonie de remise du prix PEN)

See Also

Équateur

Consultations politiques entre Wang Yi et le ministre des affaires étrangères équatorien (MAE) Les discussions ont porté sur la coopération économique, les routes de la Soie, et le respect des intérêts fondamentaux des deux pays. Peu d’élément marquant dans le communiqué.

Ghana

Sun Chunlan en visite rencontre le président du Ghana (QdP) La rencontre a eu lieu les 10 et 11 novembre. Le communiqué ne donne pas d’informations précises au regard d’éventuels accords, mais souligne que le “président ghanéen soutient le principe d’une seule Chine et s’oppose aux interférences étrangères dans les affaires chinoises” (ciblant implicitement Hong-Kong et le Xinjiang).

Asie Du Sud

Le 6ème Forum des organisations d’amitié entre la Chine et l’Asie du Sud s’est tenu au Népal (ChinaQW)  à Katmandou le 13 novembre, réunissant une centaine de délégués d’une vingtaine d’associations de coopération en provenance de l’Asie du Sud, mais aussi d’Afghanistan, du Népal, d’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Sri Lanka, du Bhoutan et des Maldives. Ce forum se tient depuis 2009.

Brèves

Visite d’une délégation chinoise aux Émirats arabes unis (QdP): Hu Heping (membre du comité central du PCC) a conduit une délégation du PCC à se rendre aux EAU pour présenter l’esprit de la nouvelle ère socialiste.

François Bonneau, président de la région Centre-Val-De-Loire a été reçu au Palais du Peuple de Pékin (QdP) – où il a rencontré Ji Bingxuan.

Militaire

4e session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois au sein de l’armée (Xinhua). Xu Qiliang et Zhang Youxia exhorte à mettre en œuvre l’esprit de la session et en particulier l’importance, le sens et les exigences de maintenir et d’améliorer le mécanisme de direction absolue du Parti sur les forces armées.

Réunion de la CMC présidée par Xi Jinping (8-10 novembre, CCTV), qui insiste dans un important discours sur les efforts visant à promouvoir les progrès globaux dans le développement de l’armée au niveau de base et exhorte les forces armées à adhérer à l’idéologie socialiste aux caractéristiques chinoises (CCTV) Une réunion de deux jours avec la CMC une semaine après le plénum et juste avant de partir de à l’étranger pour plusieurs ? L’événement a une signification politique certaine.

Réorganisation au sein du département politique CMC (WeChat) He Hongjun est devenu sous directeur du bureau politique de la CMC. Il a le grade de major général. L’article inclut des informations sur sa carrière et sur le reste du personnel du bureau politique.

Rapport de l’armée: “La blockchain aide à progresser dans la gestion militaire” (Sina) D’après un article paru dans le Quotidien de l’APL, l’armée chinoise réfléchit à l’utilisation de la blockchain dans le domaine militaire. En particulier, la technologie pourrait être utilisée pour sécuriser les fichiers personnels et empêcher leur falsification ou dans le domaine de la logistique pour le suivi des marchandises.

Annonce: Le deuxième forum haut de gamme sur la guerre aérienne et l’intelligence artificielle” se tiendra à l’hôtel Zhejiang à Hangzhou du 30 novembre au 1er décembre 2019 (PhoenixTV)

Equipments

9e sortie en mer du second porte-aéronefs chinois les 14-15 novembre (Global Times) Ce test, de nouveau en mer de Bohai, aurait pour objectif de réceptionner des avions de chasse sur le bâtiment selon des experts chinois. Deux restrictions de navigation potentiellement liées à des tests sont également prévues du 15 au 21 novembre dans le nord de la mer du jaune et du 15 au 22 novembre entre le détroit de Bohai et la mer jaune. Le 16 novembre, il a traversé le détroit de Taiwan et a été suivi par des navires américains et japonais (Sina)

La vente de frégate Type-054A au Pakistan provoque des tensions dans l’armée ? (Sina) D’après l’auteur, le Pakistan choisirait d’importer directement les quatre frégates et non d’en construire la moitié dans le pays. Cette décision, motivée par les difficultés financières que connaît le pays, ferait des remous dans le pays, car cela est perçu comme une trahison de l’industrie locale. De plus, l’armée de l’air et l’armée de terre pakistanaise s’inquiète pour leurs budgets, alors que leurs forces ont aussi besoin de nouveaux équipements.

Pour le chantier naval de Dalian prend 3 ans à faire un destroyer alors que celui de Jiangnan en sort un par an (Sina) Selon Sina, le problème ne vient pas de la vitesse de construction mais de problèmes de qualités dans la construction des navires. En effet, les navires produits à Dalian souffreraient de défauts de fabrication qui retardent leur admission en service.

Diplomatie militaire

Exercice conjoint de lutte contre le terrorisme organisé à Guilin (Guangxi) dans le cadre de l’ADMM-Plus (QdA) Décrit comme le plus grand exercice terrestre de contre-terrorisme depuis 2011, l’initiative regroupe plus de 800 militaires, 10 avions, 60 véhicules blindés dans le but d’approfondir les échanges et la coopération entre les pays membres de l’ASEAN et les huit pays partenaires. Des entraînements entre les armées chinoises et thaïlandaises (délégation de 102 militaires thaïs) ont eu lieu en amont de l’exercice multilatéral (QdA).

Wei Fenghe en visite au Laos (Sina) Wei Fenghe était au Laos les 13 et 14 novembre, il y a rencontré le chef de l’Etat laotien et le ministre de la défense. Les discussions ont porté sur la relation bilatérale et l’approfondissement de la coopération militaire.

Rencontre entre le général Li Zuocheng, chef de l’état-major de la CMC, et le premier ministre fidjien à Suva (Fidji) le 11 novembre (QdA) Insistant sur la promotion du partenariat stratégique globale fondé sur le respect mutuel et le développement commun, le général chinois appelle à approfondir la coopération militaire bilatérale.

La Chine et l’Australie organisent la 22ème consultation sur la stratégie de défense (MINDEF) Le 14 novembre, la consultation s’est tenue à Sydney, en présence de Li Zuocheng et de son homologue australien.

Passage américain dans le détroit de Taiwan (Sina) Le 13 novembre, un navire américain de classe Ticonderoga est passé dans le détroit, provoquant l’ire des médias chinois. Un navire chinois a surveillé son passage et la porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois a condamné l’action américaine.

Divers

Deux fusées décollent en trois heures (Jiemian) Le 13 novembre, une fusée Kuaizhou-1A (快舟) a décollé du centre spatial de Jiuquan. Cette gamme de fusée Kuaizhou, à carburant solide, est issu de ExPace, une filiale de l’entreprise d’Etat CASIC. Elle est utilisée pour des missions en orbite basse. Le satellite “Jilin n°1 – Gaofen 2A” est un satellite d’observation optique “d’un nouveau type”. Il est destiné à l’observation des ressources naturelles, de l’agriculture, des forêts, etc. La même journée, une Longue-Marche-6 (CZ-6) a emmené en orbite un satellite Ningxia-1, des satellites d’observations commerciaux développés par Ningxia Jingui Information Technology Ltd (宁夏金硅信息技术有限公司 – voir la page baiduqiye)

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top