Now Reading
Passe Muraille n°42 – semaine du 9 décembre

Passe Muraille n°42 – semaine du 9 décembre

Editorial

Nous n’avons pas de commentaires particuliers cette semaine, vous trouverez quelques annotations directement à côté des articles.

Nous remercions les contributeurs, Clémence de Gail, Quentin Genaille, Camille Liffran, Paul Miazga, Simon Menet, Stéphane Mouly et Mathilde Teissonière.

Pour soutenir notre travail, n’hésitez pas à le partager et à le recommander à vos collègues ou connaissances,

La direction,

Affaires intérieures

Politique

Les cadres dirigeants doivent avoir conscience des risques (QdP) Un article à l’origine publié dans le Quotidien du Peuple rappelle aux cadres l’importance d’avoir “conscience des risques”. Cette formulation renvoie aux multiples défis auquel fait face l’État-parti. L’article rappelle aux cadres l’importance d’avoir “conscience des risques” auxquels fait face l’État-parti. Ces risques peuvent être “intérieurs, internationaux, venir de la société, de l’économie ou de l’environnement”. Xi Jinping s’est référé sur cette question à la pensée de Sun Tzu qui préconise de “gagner avant de se battre”, soit d’évaluer les risques en amont. Il a également appelé à s’inspirer de la pensée de Mao Zedong selon laquelle le leadership réside dans la capacité à prévoir les risques. Quelque que soit la nature et l’échelle des difficultés, c’est avant tout cette capacité d’anticipation qui est la clef de voûte de la stabilité nationale à long terme.

Précisions sur l’expérience de Fengqiao (ChinaMediaProject) Pour compléter notre article du Passe Muraille n°40 sur cette fameuse expérience, nous vous proposons l’excellent article de David Bandurski. Fengaiqo est une ville citée en exemple par le gouvernement chinois pendant le  mouvement d’éducation socialiste lancé par Mao Zedong en 1963. Lors de ce mouvement répressif envers les éléments réactionnaires, il a été considéré par le parti que l’attitude des cadres de Fengqiao, qui ont cherché à rééduqué les éléments réactionnaires, était exemplaires. Cela faisait longtemps que cette ville n’avait pas été explicitement mentionnée par le pouvoir chinois, et ce changement fait partie des signes qui présagent un retour du maoïsme dans le mode de gouvernement, un retour aux sources en opposition avec l’ambition chinoise de créer un État de droit soumis à la constitution.

Lutter contre le formalisme et alléger les responsabilités des niveaux locaux (Pengpai) Long format sur les méthodes utilisées par Xi Jinping au cours de sa carrière pour lutter contre le formalisme et la surcharge de travail confiée aux cadres locaux. Ainsi, pour citer quelques mesures : garantir deux à trois jours par semaine sans réunion ; finir les tâches commencées par la journée, ne pas envoyer trop de rapport à des dates définies (sauf pour certains départements), etc.

De l’importance du développement de haute qualité (WeChat) Lors de chacun de ses sept inspections récentes, Xi Jinping a insisté sur la nécessité de maintenir un développement de haute qualité. L’article est une rétrospective des phrases marquantes.

Justice

Inspection disciplinaire dans le secteur de la vente de Baijiu : Wuliangye et ses scandales de corruption (WeChat) La Commission centrale de contrôle de la discipline du PCC a annoncé le 9 décembre le lancement d’une inspection centrale visant le secteur de la vente et la distribution de baijiu dans la province du Sichuan. Elle a exposé en détails le cas de Zhang Hui (长张), ancien directeur de la société de gestion des actifs de la ville de Yibin et membre du Conseil d’administration de Wuliangye [entreprise spécialisée dans la vente de baijiu]. L’enquête disciplinaire menée à son encontre à partir de février 2018 a révélé qu’il s’était servi de sa position pour offrir et recevoir de nombreux pots de vins et de luxueuses bouteilles de baijiu en échange de faveurs. La campagne de “rectification disciplinaire” menée par la Commission de contrôle de la discipline du Sichuan à partir de décembre 2018 contre le détournement par des cadres du Parti de produits de luxe à des fins personnelles aurait déjà mis à jour 105 cas

Long format sur le système “putian” (WeChat) Le “système putian” renvoie à un réseau d’hôpitaux tenu à l’origine par des familles d’une ville du Fujian. Leur réseau c’est vite développé, notamment grâce à un marketing très agressif. Mais le système hospitalier Putian est régulièrement critiqué pour ses pratiques dangereuses voire irresponsables : surfacturation des patients, faux médicament, etc. L’association des hôpitaux dits “putian” cherche désormais à se débarrasser de cette image, en embauchant notamment un avocat spécialisé dans la traque des abus dans le monde hospitalier. Mais la crise est aussi financière, de nombreux hôpitaux ont fermé, en particulier à cause de la guerre livrée par les hôpitaux publics.

Affaires domestiques

Société 

Scandale à Beida : un étudiant pousse sa petite amie au suicide (ChinaDigitalTimes) C’est probablement le scandale de la semaine voire de la fin d’année. Un fait divers sordide, une jeune fille poussée au suicide par son petit manipulateur, obsédé par le fait que sa petite amie ne soit pas vierge. Les détails sont révoltants, tant l’homme a réussi à détruire toute dignité et estime pour soi chez la jeune fille. Vendredi, l’article original et les postes WeChat d’amies à la victime ont été vus plus d’un milliard de fois sur Weibo, avant que les discussions commencent à être supprimées. Davantages de détails sur Twitter.

Réforme des universités d’élite (WeChat) Les universités d’élite chinois étaient connues par l’intermédiaire de différents codes de projet, au premier rang desquels les université dites 985, puis 211, ou encore le club C9. Depuis 2015, le gouvernement travaille désormais sur le plan “double premier rang” (双一流). Ce prévoit de transformer un groupe d’universités chinoises comme les meilleures mondiales tant dans les disciplines scientifiques que les sciences sociales. Il semble d’après l’article WeChat, que dans plusieurs provinces les documents du baccalauréat utilisent désormais cette appellation (au détriment des anciens codes) un indice que la réforme progresse. La liste des universités concernées est disponible sur Wikipédia.

Effondrement d’une section du métro de Xiamen (Pengpai) Le 13 novembre, une section de la ligne 2 de métro de Xiamen s’est effondré. Il n’y a pas eu de mort et de blessé. Une partie des canalisations présentes en dessous ont été rompues. Surtout, la section concernée du métro 2 venait de passer les tests préliminaires de sécurité.

Hong Kong

Article de Zhang Xiaoming sur le besoin de renforcer “un pays, deux systèmes” (QdP / Global Times) Zhang Xiaoming, en charge du bureau des affaires hongkongaise et de Macau au Conseil des Affaires de l’Etat a pointé du doigt le fait que les désordres sociaux en cours à Hong-Kong sont liés au fait que la loi sur la sécurité nationale n’y a toujours pas été mise en place. Il a pris pour comparaison Macao dont la situation est bien meilleure et il attribue cela au fait que la loi sur la sécurité nationale y est en vigueur. Il considère que cette loi est en accord avec le principe de « un pays, deux systèmes » et il qu’elle permettrait de rétablir l’ordre à Hong-Kong et de protéger l’endroit des ingérences étrangères. Par ailleurs, il semblerait que Pékin souhaite renforcer le statut financier de Macau renforcé (Reuters), comme “une récompense” pour la gestion des affaires de la cité.

Xinjiang 

Visite de secrétaires du Parti Communiste du Xinjiang en passage à Pékin (WeChat) Une conférence de presse qualifiée d’exceptionnelle a réuni quatre officiels du Xinjiang le 9 décembre dernier pour évoquer le « développement stable » de la région. « Exceptionnelle » de par ses invités mais aussi de par la présence de médias accusés dans l’article de « répandre des rumeurs » sur la situation des Ouïghours. Sur Renminwang, un compte rendu de la conférence rappelle qu’aucun cas de violence terroriste n’a eu lieu depuis trois ans et que le gouvernement a investi des milliards de yuan dans le développement économique et social du Xinjiang, s’appuyant sur la croissance du PIB et des revenus par habitant. Critiquant sévèrement la prise de position des pays occidentaux, et notamment des Etats-Unis avec l’adoption du Uyghur Act début décembre, les représentants locaux ont finalement soutenu l’habituel argumentaire officiel basé sur la menace terroriste, le développement économique, la Belt and Road Initiative et l’accès à l’éducation.

Brèves

Yi Zhongtian : de l’opium et la chute des Qing (WeChat) Yi Zhongtian est un historien populaire. Dans cet article, il revient sur les guerres de l’opium et met en garde contre les mensonges qui peuvent intoxiquer les dirigeants. C’est l’idée que les cadres subalternes ne donne à entendre à l’empereur que des mensonges et des louanges. En ce sens, on peut déceler une critique voilée à l’équipe actuelle au pouvoir. Notons toutefois que cet article peut être interprété de nombreuses manières, et que l’auteur se plaint peut être de ne pas être assez écouté.

Economie

Généralités

Conférence centrale sur le travail économique centrale

Cette conférence annuelle est un moment clé lors duquel les cadres du Parti et de l’Etat définissent la politique économique pour l’année à venir. En amont de cette conférence, un rapport de l’académie chinoise des sciences sociales (CASS, en anglais) la croissance sera de 6% ou moins tandis que le déficit augmentera et se chiffrera à environ 3% du PIB. La conférence s’est finalement tenue entre les 10 et 12 décembre à Pékin. Pas moins de 12 minutes ont été consacré à la conférence au journal télévisé du 12 décembre. (CCTV). Les objectifs pour 2019 ont été atteint, le 13e plan quinquennal est lui aussi près d’être conclu avec succès. En termes de contenus, six points clés ont été soulevés (Xinhua) :

  • Mettre en place la “nouvelle vision pour le développement”.
  • Prendre de front les “trois batailles difficiles” (三大攻坚战, qui incluent : la prévention des risques (防范风险), la lutte contre la pauvreté (精准脱贫), et la prévention et la lutte contre la pollution (污染防治).
  • Améliorer et garantir un niveau de vie décent aux masses.
  • Continuer l’application d’une politique fiscale proactive (plus de réductions d’impôt à venir?) et une politique monétaire prudente
  • Promouvoir le développement de haute qualité.
  • Approfondir la restructuration de l’économie.

La stabilité économique reste au centre de la communication gouvernementale – deux exemples de cette communication marquée par les risques pesant sur l’économie. Par exemple, le 10 décembre, le premier sujet du journal télévisé porte sur la stabilité économique (CCTV), de même premier article de QdP du 9 décembre (Xinhua). Il en va ainsi depuis plusieurs semaines alors que plusieurs séries d’articles ont porté sur ce sujet.

Réunion du Conseil des Affaires de l’État (CCTV) Le douze décembre, le Conseil des Affaires de l’Etat a tenu sa réunion de travail. La loi sur les investissements étrangers a été discuté, dont nous avon déjà parlé dans de précédents Passe Muraille, et qui doit entrer en application le 1er janvier 2019. Le texte de loi prévoit, en apparence, un certain nombre de mesure bénéfiques aux entreprises étrangères (interdiction de leur bloquer l’accès aux marchés publics ; fin des transferts de technologies forcés utilisant des licences administratives). La réunion a également porté sur le soutien aux petites et très petites entreprises, par l’intermédiaire de micro-crédit et en globalement en facilitant l’accès au financement.

Sur le plan d’intégration des transports du Pékin, Tianjin, Hebei (CCTV) Nous parlons à intervalle régulier des plans d’intégration de certaines régions économiques du pays (Delta du Yangtze, ou ici Pékin Hebei Tianjin). Ce reportage de CCTV met en avant les principaux progrès en particulier dans le domaine de l’intégration des transports.

La date des ménages moins élevée que prévu ? (ChinaJournalReview) China Journal Review est une newsletter anglophone qui propose chaque mois une traduction d’un article scientifique. Dans l’article présenté ici, il est question de l’évaluation de la dette des ménages ; des armes nucléaires et de la lutte contre les sociétés criminelles et en particulier les personnes qui les protègent.

Agriculture

Reprise des stocks de porc (CCTV) Le ministère de l’agriculture a fait état du succès de la politique mis en place pour relancer l’élevage porcin : le nombre de naissance en élevage est de 2% plus élevé en novembre de cette année par rapport à novembre de l’année précédente. Le ministère de l’agriculture a en plus annoncé dix-huit mesures pour dynamiser le secteur porcin avec pour objectif la stabilité du marché à l’occasion du prochain nouvel an chinois, et le retour à une production normale à l’horizon 2021. Le lecteur régulier du Passe Muraille sait que sur ce sujet, les médias officiels sont souvent très (trop) optimistes.

Stress hydrique – seconde phase du projet Nord-Sud (Xinhua) Nous parlions de ce projet dans le Passe Muraille n°39. Il semblerait que les travaux sur la deuxième phase du projet vont être lancés. L’article de Xinhua note qu’une fois le projet terminé, la région Pékin ne recevra tout de même qu’un sixième de la quantité d’eau jugée suffisante par l’ONU.

Industrie et entreprises

Les déboires de Velodyne en Chine (WeChat) Velodyne, entreprise autrefois leader des radars dit” LIDAR très utilisés dans l’industrie des véhicules autonomes, a annoncé avoir supprimé la plupart de ses activités de vente en Chine. Il y a quelques années pourtant, l’entreprise dominait le marché et tous les constructeurs, étrangers comme chinois, achetaient ses radars. Puis, deux entreprises chinoises, Hesai (HesaiTech) et Suteng Juchang (Robosense) ont commencé à proposer les mêmes produits pour la moitié du prix. Velodyne a bien essayé de les attaquer en justice, ces deux entreprises étant sérieusement accusés d’avoir plagié ou voler les technologies de Velodyne, rien n’y a fait. Aujourd’hui, tous les constructeurs chinois achètent des technologies chinoises. L’article de Wechat cite un entrepreneur, non sans légère touche de malice, “on ne peut pas dire que cette situation n’est pas lié à la guerre commerciale, mais le marché des voitures autonomes est en stagnation”. Un rappel que les entreprises chinoises privilégient toujours les partenaires chinois aux détriments des partenaires étrangers. Pour aller plus loin : WeChat

L’industrie photovoltaïque chinoise à un croisement (Jiemian) L’industrie photovoltaïque chinoise est en pleine transition. Depuis la “politique 531” (531政策), les constructeurs sont dans l’embarras. En effet, il s’agit de faire passer une filière qui vivait de subvention à une filière qui opère selon de réels critères de marchés. En l’occurrence, en 2021, il n’y aura plus de subventions dans le secteur. Les principaux défis pour les constructeurs sont liés aux faibles prix de l’électricité qui ne permettent pas aux entreprises de rentabiliser leurs installations. D’autre part, les constructeurs espèrent un soutien dans le 14e plan quinquennal qui permettrait de dégager des marchés publics.

E-commerce : la stratégie d’investissement de Jingdong (WeChat) Long format sur la relation complexe entre Jingdong et Vipshon (唯品). Jingdong, n°2 du e-commerce en Chine, est un actionnaire de vipshop. Le point de départ de l’article est le choix de Vipshop de confier ses livraisons et la logistiques à l’un des concurrents (sur le plan de la logistique) de JD, Shunfeng (SF Express). L’article se pose la question suivante : pourquoi JD n’a-t-il pas pu influencer cette décision et pourquoi ces choix d’investissements dans ces entreprises ?

Github envisage la création d’une filiale en Chine (WeChat) GitHub envisageait de créer une filiale en Chine en raison des inquiétudes suscitées par les restrictions imposées par le gouvernement américain, selon Erica Brescia, directrice des opérations de GitHub (interview à Financial Times)

La Chine achète une entreprise de l’énergie argentine (Bloomberg) Un consortium de sociétés chinoises dirigé par China Huadian Corp. est sur le point d’acquérir une participation majoritaire dans le groupe électrogène argentin Stoneway Group LP , selon des personnes proches du dossier.

Sciences et Technologies

Pékin demande le remplacement des PC étrangers (FT) Le Financial Time révèle que le gouvernement central demande aux administrations de remplacer les ordinateurs et matériels informatiques de marques étrangères par des produits d’entreprises chinoises. Ce n’est pas la première fois qu’un tel ordre est émis. L’application de cette instruction est à suivre. Par contre, en Europe, interdire Huawei dans les réseaux 5G est un affront pour Pékin. Pour plus de détail, le FT a proposé un complément à cet article.

Un téléphone Honor disséqué : la plupart des composants sont d’origine chinoises (WeChat) Long format de EDN montrant, image à l’appui, que la marque chinoise Honor a largement réduit sa dépendance aux composants étrangers. Les téléphones de la marque sont maintenant quasi-exclusivement assemblés sur la base de produits chinoises.

Réussite chinoise en matière d’instruments lasers (ChinaDaily) Le projet Tianqin (天琴计划) mené par Luo Jun a notamment permi de mesurer la distance terre-lune avec un laser. Une capacité très rare, aujourd’hui uniquement maîtrisée par cinq Etats.. L’université de Huazhong et Luo Jun travaille aussi sur la détection des ondes gravitationnelles.

Une professeur de Tsinghua écrit ses craintes sur la reconnaissance faciale dans le métro de Pékin (BoingBoing) Lao Dongyan est une professeure de droit à Tsinghua. Elle a récemment publié un long article dans lequel elle critique vertement les plans du métro de Pékin de généraliser la reconnaissance faciale (article original) Son article se base d’une part sur le “gouvernement par le droit chinois”, les normes internationaux et les lois tenant au consentement. Cet article est important car il rappelle que la surveillance et la reconnaissance faciale ne sont pas, en Chine, des sujets consensuels.

Affaires extérieures

Wang Yi présente la situation diplomatique chinoise (Twitter) Dans un discours présenté au CIIS, Wang Yi a présenté la situation et les ambitions de la diplomatie chinoise pour 2020. Si la critique des Etats-Unis reste très présente, la coopération avec la Russie est aussi soulignée comme très importante, tandis que la Chine fait de sa relation avec l’Europe (et en particulier l’Europe centrale et orientale) une priorité pour 2020.

Relations sino-américaines

Accord intérimaire sur la guerre commerciale (Xinhua) Le communiqué chinois est laconique et ne donne que peu de détails sur l’accord en lui même. En l’occurrence, le communiqué indique 9 chapitres, parmi lesquels la question de la protection des droits de propriété intellectuelle, les transferts de technologies, les achats agricoles. Reuters a consacré un article aux détails de l’accord. Dans tous les cas, il apparaît que les deux parties vont encore devoir préciser de nombreuses sections de l’accord et harmoniser les détails techniques. Ainsi, nous ne prendrons pas le risque d’analyser un accord qui reste, à nos yeux, fragile. Surtout, cette accord ne change peu ou pas la situation de conflit latente entre la Chine et les Etats-Unis. Carl Minzer note néanmoins que la presse chinoise et les grands médias ont adoucis leur propagande anti-américaine (Twitter) Une manière de préparer les esprits à l’accord ?

Micronésie

Xi Jinping rencontre le président de la fédération des Etats de Micronésie (CCTV) Li Keqiang l’a aussi rencontré (CCTV) La Chine renforce les relations avec la Micronésie et son président Panuelo. Au centre des discussions des échanges d’expérience sur le changement climatique, le respect de l’accord de Paris dans la transformation de la pêche maritime.

See Also

Myanmar 

Visite de Wang Yi au Myanmar (QdP / Irrawady) Une rencontre formelle pour célébrer les 70 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, promouvoir la BRI, et assurer les autorités birmanes que la Chine ne s’intéresse pas à leur manière de “gérer leurs problèmes”.

République Tchèque

Scandale de corruption et interférence liée à la Chine (euractiv) L’entreprise Home Credit, appartenant à un milliardaire tchèque et extrêmement rentable en Chine, est impliquée dans le financement d’un réseau d’expert, de journalistes, de politiciens pro-République populaire de Chine en République Tchèque. Les ramifications politiques et économiques du scandale sont importantes dans le pays.

Iles Féroé

Important scandale de corruption liant l’homme le plus riche du pays à la Chine (Berlignske) L’ambassadeur de Chine au Danemark Feng Tie a, lors d’une réunion à huis clos, menacé des membres éminents du gouvernement des îles Féroé afin d’obtenir un contrat stratégiquement important pour le géant chinois des télécommunications Huawei, en indiquant que le gouvernement chinois abandonnerait un accord de libre-échange avec les îles Féroé si la société n’obtenait pas le contrat. La menace pèse notamment sur les exportations de saumon.

Taïwan

Étude sur les groupes d’échanges inter-détroit pour la jeunesse (PDF) (READr) Ce long rapport, basé sur une minutieuse enquête de terrain et de nombreux témoignages, tente de mettre en lumière la nature et les dynamiques des échanges inter-détroit entre jeunes dans le cadre de la politique de “front uni” de la Chine. Il prend pour point de départ la mobilisation mi octobre dernier d’étudiants de l’Université nationale de Taïwan qui appelaient le gouvernement taïwanais à interdire les échanges universitaires et scolaires avec la Chine afin de protéger l’île des velléités d’ingérence du continent. Ces échanges entre jeunes taïwanais et chinois, dont l’organisation est fort peu transparente, prennent la forme de forums, de jumelages entre établissements, de séjours ponctués de séminaires et de visites touristiques, d’échanges sportifs ou encore de stages organisés par des ONG, des partis politiques, des entreprises ou des associations professionnelles. L’enquête souligne l’évolution de la stratégie de front uni de la Chine dans sa communication auprès des jeunes taiwanais. L’attractivité du marché professionnel chinois est ainsi désormais particulièrement mise en avant auprès d’une jeunesse à Taiwan inquiète du chômage et de la précarité de l’emploi. L’enquête témoigne en outre de la dimension politique et patriotique de certaines activités. Un point de vue intéressant : Selon le chercheur Chen Zhirou de l’Academia Sinica, si les groupes d’échanges inter-détroit jouissaient auparavant d’une relative liberté de parole, il semble que cet espace d’échange s’est réduit sous Xi Jinping. 

Brèves

Le cas de l’espion chinois ayant fait défection en Australie (Twitter) Alex Joske, de l’ASPI, dévoile les liens très étroits de l’ancien chef du supposé espion chinois ayant fait défection en Australie. A ce stade, beaucoup de zone d’ombres subsistent sur la véracité ou non du récit de cet “espion”, mais les éléments fournis par Joske apportent de la substance à cette affaire.

Le président du Costa Rica rencontre le vice président de la CPPCC (QdP) Une rencontre qui vise à renforcer le partenariat stratégique entre les deux pays.

Le sommet tripartite Chine Corée Japon se tiendra à Chengdu le 24 décembre (CCTV) Réunion des dirigeants pour discuter sur le maintien de la paix et développement sur les dix années à venir 

Li Zhanshu rencontre le président du parlement de Sao Tomé et Principe (CCTV)

L’un des vices président de la CPPCC rencontre les entreprises du Panama (QdP)

Militaire

Réformes dans le système des promotions des cadres de l’APL (QdP) La Commission militaire centrale de la Chine a récemment publié un avis sur l’ajustement de la politique concernant la promotion des grades militaires des officiers au niveau du corps d’armée et au-dessus (ci-après dénommé ” l’avis “). Il s’agit d’une mesure importante prise par l’armée chinoise pour promouvoir sa réforme professionnalisée des officiers militaires et faire progresser son système de ressources humaines militaires.

Le ministre des anciens combattants : “Améliorer le système de gestion et de gouvernance des anciens combattants” (QdP) Le ministre des anciens combattants a donné une interview au quotidien du Peuple, dans laquelle il détaille les plans et mesures pour améliorer la gestion des dossiers et l’amélioration des conditions de vies des anciens militaires. Par ailleurs, Xi Jinping a rappelé, lors d’une conférence télévisée, de l’importance de ce travail pour la stabilité (ChinaMil)

L’entraînement des pilotes de l’aéronavale progresse (WeChat) La Chine a des portes-avions, mais pas assez de pilotes pour les avions embarqués. Mais cette situation pourrait changer. Le programme d’entraînement des recrues serait enfin prêt. Il semblerait “qu’une académie navale” (海军某学院) a mis en place un programme d’entraînement élaboré en partie par un groupe de pilote certifié porte-avion. Le programme de recrutement est intense, et met l’accent non seulement sur les capacités requises pour un pilote de l’aéronavale mais aussi sur l’entraînement aux missions interarmes.

Réorganisation et remaniement dans la Police Armée du Peuple (Xinjingwang) Parmi les promus, 10 personnes des gardes côtes, note Ryan Martison sur Twitter. Selon lui, au moins une personne est liée aux fameuses “milices maritimes” dont le rôle est de harceler les pêcheurs ou garde côte d’autres pays.

Think tank créé est placé sous l’autorité de l’APL pour évaluer les réformes (Twitter) Mathieu Duchâtel partageait sur Twitter un article décrivant la mise en place d’un centre de recherche placé sous la direction de la CMC, qui vise notamment à évaluer l’efficacité des réformes. 

Promotion dans l’APL (CCTV) Sept officiers ont été promus au rang de général le 12 décembre à Pékin. Le communiqué en anglais comporte la liste des officiers promus. (Xinhua)

Equipments

Besoins chinois en sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (Sina) L’auteur de cet article réfléchit aux besoins chinois en matière de SNLE. L’information réellement intéressante de l’article serait celle du coup d’un SNLE chinois : le double d’un porte-avion de conception nationale (lui même non chiffré).

Un ingénieur du Type-055 nommé à l’Académie des Sciences de l’Ingénieur (Sina) L’académie des Sciences de l’Ingénieur a récemment publié la liste des nouveaux admis. Parmi eux, Xu Qing (徐青), connu pour son travail au sein du principal constructeur de navires chinois, la CSSC. En particulier, Xu Qing a travaillé sur plusieurs design de navires dont le Type-055.

Diplomatie militaire

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top