Now Reading
Passe Muraille n°44 – semaines du 27 décembre et 6 janvier

Passe Muraille n°44 – semaines du 27 décembre et 6 janvier

Editorial

EastIsRed est de retour. Pour bien débuter l’année, une édition un peu spéciale du Passe Muraille puisque que nous avons traité la dernière semaine de décembre en plus des premières semaines de janvier. Un format un peu plus long, et pourtant nous sommes loins d’être exhaustifs. Parmi les informations importantes, les élections taïwanaises qui ont mené à la victoire de Tsai Yingwen, candidate à sa propre réélection. Victoire qui n’a pas tardé à déclencher une riposte verbale des médias officiels. L’actualité des entreprises et scientifiques est aussi fournie en ce début d’année 2020. Sur le plan diplomatique, la signature de la phase n°1 du traité commercial sino-américain est prévue le 15 janvier et Wang Yi est pleine tournée africaine. Sur le plan militaire, Xi Jinping est au commande, avec notamment un ordre annuel de mobilisation pour des exercices intensifs et un récapitulatif de ses interventions sur le leadership du Parti sur l’armée.

Ces prochaines semaines l’actualité devrait être plus calme. En effet, l’année du cochon touche à sa fin et les vacances du Nouvel An chinois approchent. A cette occasion, l’actualité sera probablement plus tranquille.

Nous remercions les contributeurs habituels, Camille Liffran, Clémence de Gail, Quentin Genaille, Paul Miazga, Simon Menet, Stéphane Mouly et Mathilde Teissonière.

Affaires intérieures

Politique

Politique

Compilation des huit sessions d’études collectives du Bureau politique de 2019 et leurs mots clés (WeChat) Les huit sessions d’études menées par le BP l’année passée se sont concentrées sur (1) le développement du système de gestion des urgences et le renforcement des capacités sécuritaires ; (2) l’état des avancées technologiques et en particulier le développement de la blockchain ; (3) la mise en place du système juridique de la “Chine de la nouvelle ère” ; (4) l’approfondissement des réformes de l’armée et du secteur de la Défense nationale ; (5) la nécessité de suivre la ligne idéologique du Parti,en pratiquant notamment l’“auto-révolution” (自我革命) ; (6) la signification historique du mouvement du 4 mai 1919 ; (7) l’amélioration des services financiers et la prévention des risques financiers ; (8) le développement et “l’intégration” des médias.

Le Politburo écoute les rapports de travail annuels (CCTV) Les fins d’années (lunaires) sont toujours propices aux évaluations. Ainsi, le Comité permanent du Comité central a écouté une série de rapport de travail de différents ministères. Les rapports proviennent des principaux groupes de membres du Parti du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, du Conseil des Affaires de l’État, du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, de la Cour populaire suprême et du Parquet populaire suprême, ainsi que du Secrétariat du Comité central du PCC. Le communiqué en anglais (Xinhua)

Réunion des directeurs de départements de la propagande de tout le pays (CCTV) La conférence a été l’occasion de rappeler les piliers du socialisme à la chinoise selon Xi Jinping, s’appuyant sur la réalisation des « quatre consciences » (四个意识), des « quatre confiances en soi » (四个自信) et des « deux protections » (两个维护). La « nouvelle ère » (新时代) prônée par le chef d’Etat chinois impliquerait un travail de propagande constant, innovant et inclusif visant à renforcer l’influence de la culture chinoise.

Réunion générale du Comité permanent du Bureau politique sur la campagne d’éducation “ne pas oublier les valeurs originelles et remplir ses missions ” (CCTV) – Xi Jinping a insisté lors du discours tenu à l’occasion (CE) sur l’urgence à préserver la “pureté” du Parti en développant l’éducation politique et idéologique à tous les niveaux et en écartant les éléments susceptibles de menacer les fondements du Parti. Il s’agit avant tout d’approfondir le processus “d’auto-révolution” du Parti dans le contexte de la “Chine de la nouvelle ère”. La “théorie du renouveau du Parti “ doit être placée au rang de priorité absolue dans l’arsenal idéologique. Xi a également énuméré les “six devoirs” du Parti ( 六个必须) (CPC) : voir la traduction de Bill Bishop  (Twitter) et un communiqué en anglais (Xinhua).

Réunion générale des ministres du Front Uni le 9 janvier à Pékin – Discours de Wang Yang (CCTV) – Wang Yang, membre du Comité permanent du Bureau politique et président du Comité national de la CCPPC, a rappelé les grandes lignes directrices de l’idéologie et de la politique de “renforcement et d’amélioration du front uni” de Xi Jinping. Il a notamment déclaré qu’il fallait  “poursuivre le déploiement du pouvoir de décision du Comité central du Parti sur le Front uni” et “unir les connaissances et les compétences” des membres du Front uni.

Compilation des documents centraux du Parti publiés par le Comité central  en 2019 (Renminwang) : “Les règles d’inspection de la discipline du Parti” (janvier), “Les règlements sur le système de responsabilité des cadres locaux en matière de sécurité alimentaire” (février), “Les règlements sur les rapports du Parti quant aux ‘questions de première importance” (mars), “Les règlements sur les travaux des groupes du Parti” (avril), “Avis sur le renforcement et l’amélioration du travail de construction du Parti dans les unités de base urbaines” (mai), “Circulaire sur le programme d’étude sur l’idéologie du socialisme aux caractéristiques chinoises de la Nouvelle ère de Xi Jinping” (juin), “Avis sur l’application de la loi sur la fonction publique et la formation d’un fonctionnariat professionnel et hautement qualifié  “ (juillet), “Règlement sur le travail d’organisation et de coordination institutionnelle du Parti (août), “Règlement du Parti sur le travail de propagande” (septembre), “Règlement de l’école du Parti (Institut de politique et d’administration) (novembre), “Plan du Bureau général du Comité central du PCC 2019-2023 pour la formation du leadership du Parti et du gouvernement” (décembre).

Deux réglementations sur le travail des comités de Parti dans les entreprises et les organes d’Etat (CCTV / CCTV) Deux nouvelles réglementations sur le travail des comités du Parti dans les entreprises d’Etat et les organes du Parti. Un rappel, si besoin, que le Parti est “seul” maître à bord.

Amélioration de la transparence au niveau des échelons locaux (gov) communiqué anglais (gov) Dans un effort d’uniformisation de la pensée et des procédures, le PCC a publié un guide sur la rhétorique officielle et la standardisation des affaires gouvernementales à destination des représentations les plus locales. Le document prône notamment les réformes de décentralisation au nom de la transparence des services publics et des politiques gouvernementales, rendue possible grâce au développement d’Internet et des outils informatiques.

Lutte contre la corruption

“Un secrétaire de Commission politique et judiciaire a été sanctionné pour avoir  joué le rôle de ‘parapluie protecteur’; quatre cadres de la même ville sont tombés dans les six derniers mois” (WeChat) – La Commission d’inspection disciplinaire du Parti en Mongolie intérieure a annoncé le 29 décembre dernier la mise au ban du Parti et la rétrogradation de trois anciens fonctionnaires de la ville de Tongliao, accusés d’avoir violé les règles du système de nomination des cadres : Xin Jinshan (辛金山), ancien inspecteur du comité local du Parti, Wang Yongqing, ancien secrétaire du comité du parti du bureau de la Sécurité publique de Tongliao, et Jiang Heping, ex-secrétaire adjoint du Bureau de l’administration pénitentiaire de Mongolie intérieure. Ces nouvelles sanctions sont à mettre en lien avec les condamnations de cadres plus haut placés du Parti à Tongliao, tels que Wu Guolin, Gao Chan et Fu Tiegang, tous reliés à la figure de Han Zhiran, ancien vice-président de la CCPPC de Mongolie intérieure, démis de ses fonctions en 2015.

Affaires domestiques

Interdiction des manuels étrangers dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire (SixthTone / MoE) Ces directives visent principalement à renforcer le contrôle officiel et l’uniformisation des manuels scolaires à travers le territoire national. Le texte insiste sur l’importance de la conformité idéologique des livres scolaires avec la ligne du Parti. Il exclut de fait l’usage des manuels étrangers (à l’exception des établissements ayant des accords avec certaines institutions étrangères) en indiquant que les manuels doivent être conçus et publiés par un éditeur chinois. Les différentes étapes des processus de conception, d’approbation, de révision et de diffusion des supports pédagogiques sont détaillées dans le document. Ce n’est pas une “nouvelle interdiction” mais la mise en place des mesures décidées en octobre 2019.

Nouveau rapport de la Commission sanitaire de Wuhan sur le nouveau virus à l’origine inconnue (Xinhua) La Commission sanitaire de Wuhan a publié plusieurs rapports au sujet du nouveau virus qui aurait pour la première fois contaminé une personne fin décembre après un contact auprès d’un marché de gros de poissons et fruits et mers à Wuhuan. Le dernier rapport, publié le 11 janvier,  fait état de 41 cas, dont 7 dans un état grave et un décès (pour lequel il est précisé que la personne décédée souffrait déjà d’une grave affection pulmonaire). 700 personnes, dont 419 personnels médicaux, sont en observation. Si le virus semble s’être rapidement propagé, aucun nouveau cas n’est à dénombrer depuis le 3 janvier. Les autorités chinoises se veulent rassurantes sur le contrôle du virus et insistent sur le fait qu’il n’y a pour le moment aucune preuve que le virus puisse se transmettre entre humains. Les mesures de précaution ont été renforcées à l’approche des grandes migrations internes occasionnées par le Nouvel an chinois. Plusieurs cas ont aussi été remarqué et suivi à Hong-Kong. Il serait étonnant que ce virus ne soit présent qu’à Wuhan, et ce alors que les Chinois se préparent aux “migrations” annuelles liées au Nouvel an. 

Le festival de films indépendants chinois est suspendu pour une durée indéterminée (WeChat 中国独立影像展) Les organisateurs ont justifié leur décision succinctement, en expliquant que le contexte actuel ne permettait pas de garantir l’exigence d’indépendance du festival. 14 éditions ont été organisées depuis la création du festival à Nankin en 2003. Il a fait déjà l’objet de répressions policières ayant conduit à l’annulation de certaines éditions.

Xinjiang

Nouvel article académique sur la politique de la Chine au Xinjiang : Sheena Chestnut Greitens, Myunghee Lee and Emir Yazici, “Counterterrorism and Preventive Repression : China’s Changing Strategy in Xinjiang” , International Security, vol. 44, n°3, Winter 2019/2020. (MIT) L’article met en lien le recours croissant et étendu depuis 2017-2018 à la détention de masse, la “rééducation” idéologique et la répression à l’encontre de la diaspora Ouïghoure avec l’évolution de la stratégie chinoise en matière de lutte anti-terroriste. Critique de cet article par Adrian Zenz dans un thread Twitter le 7 janvier : “while it is important to include external terror threat perception as an influencing factor on the CCP’s thinking, I argue against this being a primary explanation. The CCP has functionalized the internal/external terror threat as an excuse for cultural genocide

Hong Kong

Luo Huining devient chef du Bureau de liaison à Hong Kong (WeChat) Luo Huining, qui était à la tête de la province du Shanxi depuis 2016, a été nommé directeur du Bureau de liaison du gouvernement chinois à Hong Kong le 4 janvier dernier. Il remplace le haut-placé Wang Zhimin, qui depuis 2006, officiait entre Hong Kong et Macao. Plusieurs spécialistes discutent sur Twitter des raisons qui ont conduit à cette nomination. Les projets du nouveau ministre de l’éducation hongkongais (Twitter) Interview donnée à un quotidien lié au Quotidien de l’APL chinois, le ministre y détaille des mesures sanctions contre les professeurs ayant participé aux manifestations.

Taiwan 

Tsai Ing-wen, à la tête du Parti démocratique progressiste (PDP), a été réélue le 11 janvier à la présidence de Taiwan. Elle a remporté 57,1% des voix, soit près de 8 millions de suffrages, contre 38,6% pour le candidat du Guomindang (KMT) Han Kuo-yu et 4,3% pour James Soong, candidat du Parti pour le peuple.  Aux élections législatives, tenues le même jour, le PDP a gardé la majorité au Parlement avec 61 sièges sur 113 (sept sièges perdus par rapport à 2016). Pour les résultats en anglais, voir notamment Bloomberg ; pour les détails en chinois, voir LibertyTimes. De nombreux articles ont déjà été publiés dans la presse internationale sur les élections taiwanaises et leurs résultats. Nous proposerons une sélection des meilleures analyses dans le prochain Passe-muraille. Pour une première analyse intéressante, voir notamment le blog de Nathan Batto consacré aux élections taïwanaises : FrozenGarlic. Voir également le long format publié par Rebecca Lin sur Commonwealth Magazine, qui traite du conflit générationnel autour du “statu quo” ou de “de l’indépendance” ; ou le fil twitter de Liu Zhong’en, professeur de sociologie à l’Université Nationale de Taiwan.

En Chine continentale, pour le moment, il semble que la seule déclaration officielle soit celle de Ma Xiaoguang, porte-parole du Bureau aux affaires taiwanaises du Comité central qui a donné une interview au Quotidien du peuple le 11 janvier. Sans citer le nom de Tsai ni même évoquer directement les élections, il s’est contenté de déclarer que la Chine restera ferme sur sa position, en soulignant qu’elle s’opposera à “toute forme de manigances et actions séparatistes” et appelant à un développement pacifique des relations inter-détroit. Autre réaction: “l’analyse” des élections par Song Luzhen, un éditorialiste, publiée par Xinhua,. L’article, intitulé “D’après un spécialiste, Ying-wen a gagné mais Taiwan a perdu”, cherche à délégitimer la victoire de Tsai-Ing-wen due selon l’auteur à une conjonction de facteurs extérieurs. Il cite notamment les “incidents” de Hong Kong qui auraient selon lui permis au PDP de manipuler la jeunesse taiwanaise, la détérioration des relations sino-américaines, les erreurs du KMT et ses divisions, le problème de légitimité de Han Kuo-yu et enfin les méthodes dites frauduleuses de Tsai Ing-wen. Un second mandat de la présidente taïwanaise risque d’après le texte de compromettre la relation de “confiance” mutuelle entre les deux rives du détroit.

Divers

Résumé du discours politique 2019 par Qian Gang (CMP) Un résumé des termes clés du discours politiques chinois pendant l’année 2019 et sa retranscription dans les médias officiels.

“Five year plan training for cadres” (Jamestown) John Doston publie la seconde partie d’un article portant sur l’entraînement idéologique des cadres du Parti. Un lien vers la première partie est disponible dans l’article.

Long format sur le mythe de l’efficacité chinoise (EchoWall) Un article de fond sur le mythe de l’efficacité de l’Etat chinois. Efficacité de papier selon l’auteur, à cause notamment du coût humain mais aussi des limites financières du développement (construits sur une extraction de taxes importante et un endettement massif).

Economie

Généralités

Les étoiles montantes de l’administration financière chinoise (Reuters) Depuis 2018, Xi Jinping a promu douze anciens cadres d’institutions financières d’État ou de régulateurs financiers à des postes de hautes responsabilités dans différentes provinces chinoises. Ces nominations laissent penser que, lors de la recomposition du gouvernement en 2022, ces cadres pourraient être nommés à des postes importants. Par exemple, Cai Dong qui a travaillé pendant une vingtaine d’années à la banque industrielle et commerciale de Chine et a été nommé dans la province de Jilin où il devra trouver une solution aux faibles revenus fiscaux et au développement de financements privés frauduleux. Reuters publie un article sur les experts financiers appelés au secours de l’économie (Twitter) tandis que les factures et les échéances de dette s’accumulent pour les gouvernements locaux (WSJ)

XJP préside la 6e réunion du comité central de l’économie et des finances (WeChat) La réunion s’est tenue le 3 janvier et a porté sur les thèmes suivants : “le développement de haute qualité et la protection de l’environnement du bassin du fleuve jaune” et “renforcer la construction économique [conjointe] de Chengdu et Chongqing. Li Keqiang, Han Zheng et Wang Huning ont participé à la réunion.

La politique monétaire de la PBoC ne changera pas beaucoup (PBoC) La réunion de travail 2020 de la Banque populaire de Chine a eu lieu les 2 et 3 janvier derniers. Dans la continuité des mesures prises en 2019, la Banque Populaire de Chine a pour objectif de s’inscrire dans la marche du progrès tout en maintenant la stabilité, de mettre en œuvre une politique monétaire stable et de prévenir les principaux risques financiers, dans le but de bénéficier aux populations et de développer un environnement économique de haute qualité.

Réunion du conseil des affaires de l’Etat (CCTV) Le 3 janvier, le Premier ministre Li Keqiang a réuni le Conseil des affaires d’État pour déterminer les mesures visant à promouvoir la croissance régulière de l’industrie manufacturière et la stabilisation du développement économique de base. l’emphase sera donc portée  sur l’amélioration de l’environnement des affaires, l’ouverture des industries manufacturières et l’exploitation du fort potentiel de la demande intérieure pour favoriser l’innovation.

Agriculture

Des drones pour infester les éleveurs de porcs (WeChat) Des éleveurs de porcs dans le Heilongjiang ont vu les brouilleurs qu’ils utilisaient pour se protéger d’attaque d’autres drone confisqués. Des rumeurs disaient qu’il était possible que des concurrents cherchent à en utiliser pour empoisonner avec la fièvre africaine des exploitations. Les brouilleurs de drones utilisés pour se protéger ont provoqué des perturbation GPS pour plusieurs compagnie aérienne au départ de Harbin. Nous parlions de ces faits dans le Passe Muraille n°43

Industrie et entreprises

Quelques nouvelles d’entreprises, semaine du 30 décembre et 6 janvier (WeChat / WeChat)

  • Kuaishou partenaire officiel du gala du Nouvel An de l’année du Rat. Kuaishou (快手) est le rival de douyin/Tik-Tok (Bytedance). L’application de vidéo courte, soutenue par Tencent, a été sélectionné pour être le partenaire officiel de la soirée télévisée du Nouvel an chinois. Cette soirée (春节晚会) est un événement commercial et “culturel” (bien que la qualité de l’émission soit moquée chaque année par une bonne partie des internautes) est un moment obligé du réveillon. Les entreprises s’arrachent deviennent donc partenaire avec la télévision : à des moments réguliers, les spectateurs sont invités à utiliser l’application partenaire pour gagner des “enveloppes rouges” (红包, les traditionnelles enveloppes contenant de l’argent échangées lors du Nouvel An). Cette année, Kuaishou va distribuer un milliard de RMB en cash à l’occasion de cette soirée, la plus importante somme jamais distribuée. Par ailleurs, 36Kr rapporte que Kuaishou a déjà atteint son objectif de 300 millions d’utilisateurs quotidiens avant le festival de printemps.
  • NIO au bord de la faillite ? Nio est un constructeur de véhicule électrique basé à Shanghai (site internet). Selon les informations, les salaires de décembre n’auraient pas été payé et ne le seront qu’au 8 janvier. Selon Leifeng, l’entreprise est en grande difficulté financière.
  • La fusée “Exploration-1” de SpaceTrek fait son premier vol. La fusée est partie du centre spacial de Jiuquan le 25 décembre. Entreprise intéressante pour ses produits liés à la défense : des missiles-cibles supersoniques sont notamment construits par l’entreprise (site internet)
  • Traduction du rapport annuel de douyin (抖音) (rapport traduit) Le lien vers le rapport traduit est disponible sur le site de Katherine Wu. Le rapport regroupe de nombreuses informations sur les usagers de douyin et leurs préférences. Par ailleurs, Bytedance a répondu à la rumeur que ses revenus pour 2019 ont dépassé les 140 milliards de RMB (18 milliards d’euros). Selon l’entreprise, ces informations sont fausses. Enfin, Tik-Tok a été victime d’une faille de sécurité (patchée depuis) qui a exposé de nombreux comptes d’utilisateurs. (NYT)
  • Didi Chuxing lance une nouvelle entreprise. Dotée d’un capital de 10 millions de RMB, le périmètre d’activité de cette nouvelle entreprise comprend la vente et la gestion de véhicules de seconde main, des algorithmes d’intelligence artificielle.

Les succès de BYD au Brésil ? (WeChat) BYD est un constructeur de véhicule et en particulier de bus électriques. Ce long format raconte les succès de la stratégie de localisation de l’entreprise. Le constructeur chinois a récemment signé un contrat pour la construction d’un monorail à Salvador (capital de l’Etat de Bahia) et a réussi à ouvrir une usine locale pour la production de bus électrique.

Huawei, nouveau concurrent de dingding et WeChat Corporate ? (WeChat) Le 26 décembre, Huawei Cloud présente WeLink, plate-forme de travail intelligente pour les gouvernements et les entreprises. Offrant des fonctions de conférence, de messagerie, de courrier électronique, d’approbation des tâches et de partage des connaissances, il s’agit en réalité d’une application bureautique faisant directement concurrence à Dingding et à WeChat Corporate. Toutefois, Huawei s’en défend et annonce viser une clientèle différente. Contrairement à ses deux concurrents, dont les principaux clients sont des PME, WeLink a été d’abord pensé pour résoudre les problèmes de communication internes, au sein même de l’entreprise: Huawei compte plus de 190 000 employés, dont des dizaines de milliers d’employés travaillant à l’étranger, dans plus de 170 pays. Son modèle, prenant en compte les problématiques de collaboration transfrontalières et interrégionales, cible donc plutôt les clients du gouvernement ainsi que les grandes entreprises.

Difficile transition du charbon au gaz pour les campagnes du Nord-Est (Caixin/Twitter) Une enquête publiée en septembre par l’Université du Peuple de Chine (中国人民大学) montre que les politiques de transition du “charbon vers le gaz”, (煤改气) ou du “charbon vers l’électricité” (煤改电), appliquées depuis 2013 dans le nord-est chinois, ont augmenté la pauvreté énergétique dans les villages les plus pauvres de la région. Le plan de transition des chauffages du charbon vers d’autres sources moins polluantes pour l’air devait initialement concerner la ville de Pékin et certaines zones “clés” des alentour (notamment la ville de Tianjin et celles du Hebei). L’extension de ce plan aux villages ruraux du Hebei a mis certain foyers en difficulté. La demande et le prix du gaz ont augmenté de manière exponentielle, et, si des municipalités comme Pékin ou Tianjin peuvent subventionner la transition, ce n’est pas le cas des localités rurales du Hebei, où les habitants se retrouve parfois privé de chauffage ou de gaz pour cuisiner.

« Legaltech » : 90% des logiciels d’intelligence artificiel utilisés par les tribunaux chinois viennent de la première entreprise chinoise en intelligence artificielle cotée en bourse (WeChat) Conversation avec Liu Jiyang, directeur technique et Huang Yongjian, vice-président de Gridsum (北京国双技术 – site internet). L’intelligence artificielle est largement utilisée par les tribunaux chinois. La plateforme dénommée « Faire confiance à la loi » (法信) est déjà utilisée dans 30 provinces, par plus de 3200 cours nationales. En d’autres termes, 90% des juges chinois s’appuie sur cette plateforme pour rendre leur jugement. Développée conjointement par la maison d’édition de la Cour Populaire, l’Institut judiciaire de recherche sur les big data et l’entreprise Gridsum (北京国双技术), 法信 est probablement la base de données et de connaissances juridiques la plus fiable et la plus fournie de Chine. Le logiciel intègre différentes technologies telles que le « deep learning » ou le « traitement automatique du  langage naturel ; natural language processing – NLP », auxquelles il allie une équipe d’experts juridiques, qui travaillent avec les techniciens et apportent leur expérience aux connaissances synthétisées. « Faire confiance à la loi » est ainsi pensé pour assister les juges dans chaque étape d’une affaire, leur permettant prendre des décisions plus rapidement, précisément et équitablement.

Le blues de l’industrie de l’intelligence artificielle (WeChat) Long format sur les problèmes de financement de la filière de l’intelligence artificielle. Les investissements effectifs dans l’intelligence artificielle sont les plus bas depuis cinq ans, alors que le nombre d’entreprises explose. En quelques lignes, les raisons de cette désillusions sont les suivantes. Le marché a explosé entre 2014 et 2018, avec des investissements records dans des startups toujours plus nombreux. Or, développer des technologies, et a fortiori des produits utilisant l’intelligence artificielle est long, très long et nécessite des fonds très importants. Or, parmi les projets financés, un certains nombres d’entreprises n’étaient pas sérieuses, si bien que les investisseurs deviennent plus frileux. Pour compenser les besoins financiers, les entreprises se tournent vers les pouvoirs publics ou développent des activités parallèle. Dans le premier cas, les investisseurs demandent souvent aux startups de racheter d’autres entreprises, si bien qu’ils perdent de vue le développement de leur produit. Dans le second cas, c’est une situation similaire. Ainsi, l’article se conclut sur les dangers d’une réduction sensible du capital risque destiné à l’IA, alors que le temps de développement des produits reste long.

Sciences et Technologies

Succès de la mise en orbite du satellite Shijian-20 (CCTV) Le 5 janvier, le satellite Shijian-20 a atteint avec succès un orbite géosynchrone. Ce satellite de télécommunication, le plus gros jamais lancé par la Chine, marque notamment le premier vol de la nouvelle plate-forme de satellite Dongfanghong-5. Ce lancement a également permit de reconnaître l’orbite pour le lancement du prochain robot d’exploration lunaire Chang’e-5.

Première communication quantique chinoise (Twitter) D’après Xinhua, le satellite d’expérimentation quantique QUESS (Quantum Experiments at Space Scale) a réussi à envoyer une transmission cryptée à une station mobile basée à Jinan dans le Shandong.

Hainan, hôte de plusieurs advanced persistent threat ? (Intrusiontruth) Intrusion Truth est un blog consacré aux capacités cyber de la Chine. Dans ce récent article, le blog présente un certain nombre d’entreprises suspectées d’être des paravents pour des activités de cyberdéfense (ou, dans le cas présent, attaque) de la Chine. Une dizaine d’entreprises sont passées au peigne fin. Dans un article complémentaire, les auteurs s’intéressent à un certain M. Gu, point commun entre plusieurs de ces entreprises.

Après l’entrée de la blockchain au politburo, quels sont les secteurs où la recherche fondamentale chinoise est faible ? (WeChat) Long article universitaire publié par deux auteurs de l’école de management de l’économie et du commerce de la Capital University of Economics and Business (首都经济贸易大学工商管理学院). Ce long format se penche sur les déficiences chinoises en matière de recherche et de conceptualisation de la découverte scientifique pour proposer un certain nombre de recommandation. Selon les auteurs, le problème est simple : la recherche fondamentale chinoise n’est pas suffisamment développé, et souvent les entreprises et chercheurs considèrent qu’innover revient à “ajouter” des éléments technologiques sur des bases préexistantes. De même, selon les auteurs, les scientifiques et entreprises chinoises utilisent trop les méthodes d’organisation occidentales comme base de dé référence. Les auteurs recommandent de réformer les institutions de recherches, d’orienter la recherche en fonction des besoins économiques du pays, mais aussi en renforçant la lutte contre les manquements à la propriété intellectuelle.

Plans de développement locaux de la filière hydrogène (WeChat) Article WeChat lisant l’ensemble des politiques visant à développer ou soutenir les entreprises engagées dans la filière de l’hydrogène, qu’il s’agisse des piles à combustible ou d’autres activités liées à cette source d’énergie. Une première partie présente les plans du gouvernement central, puis des autorités locales. Au total, 36 gouvernements locaux (provinces et villes) ont publié des plans de soutiens. La liste complète peut être consultée dans l’article.

Affaires extérieures

Moyen Orient

Situation en Iran : la position chinoise (WeChat) – Suite à la frappe américaine en Irak le 3 janvier dernier qui a causé la mort de Qasem Soleimani, le ministre des Affaires étrangères Wang Yi s’est entretenu par téléphone avec ses homologues iranien, français et russe.

Zarif a fermement condamné le comportement brutal de la partie américaine et a déclaré que ces actions auraient de graves conséquences. Le ministre des affaires étrangères a mentionné que l’Iran avait écrit au Secrétaire général de l’ONU à cet égard, et qu’il espérait que la Chine pourrait jouer un rôle important dans la prévention de l’escalade des tensions régionales.

See Also

Jean-Yves Le Drian a quant à lui souligné que la France était opposée au recours à la force dans les relations internationales et estimait que la souveraineté territoriale de l’Iraq devait être respectée. Wang Yi a insisté sur les positions similaires des deux pays et que le recours unilatéral à la force ne résoudra pas le problème, mais sera contre-productif

Lavrov s’est inscrit dans la continuité des positions chinoises. Le comportement américain est illégal et doit être condamné. La Russie est disposée à travailler en étroite collaboration avec la Chine pour jouer un rôle constructif  afin d’apaiser les tensions dans la région.

Suite à ces appels, la Chine exhorte les États-Unis à ne pas abuser de la force et à rechercher le dialogue. La Chine maintiendra une position objective et équitable et jouera un rôle constructif dans le maintien de la paix et de la sécurité dans la région du Golfe du Moyen-Orient.

Relations sino-américaines

Liu He à Washington pour la signature de la phase n°1 du traité commercial (WSJ) Selon le Wall Street Journal, Liu He se rend à Washington afin de signer, le 15 janvier, la phase n°1 de l’accord commercial, les négociations pour la phase n°2 devront s’enclencher ensuite. Notons que nous ne disposons toujours pas des détails de l’accord. En parallèle, un dialogue semi annuel sera lancé sur les questions économiques, dialogue déconnecté des négociations commerciales. Pour Graham Webster, c’est une perte de levier d’influence pour les Etats Unis (Twitter). Pourtant, ces négociations n’indiquent pas une baisse de l’intensité dans la compétition entre la Chine et les Etats-Unis. Au contraire, ces derniers ont annoncé le blocage de la vente de certains logiciels importants pour la filière de l’IA (TheVerge)

Djibouti

Wang Yi rencontre le président de Djibouti (MAE) La rencontre a eu lieu le 9 janvier à Djibouti. Les discussions ont porté sur le chemin de fer Addis Ababa–Djibouti et ses bénéfices pour l’intégration régionale (dans le cadre des Routes de la Soie). Pékin annonce aussi soutenir le plan “Vision Djibouti 2035” par l’intermédiaire du port de Djibouti et du projet de Doha Lei (port multimodal). Wang Yi a aussi rencontré le ministre des affaires étrangères et du développement. (MAE)

Kiribati

Rencontre entre Xi Jinping et le président des îles Kiribati (MAE) Le président chinois Xi Jinping et le président des îles Kiribati Maamau signe l’accord prévoyant l’entrée des Kiribatis dans les Routes de la Soie, pour l’ensemble des 10 îles constituant Kiribati. La relation diplomatique repose sur le respect mutuel de la souveraineté de chaque nation. Chaque état encourage ses entreprises à soutenir une coopération économique mutuelle comme bon exemple d’une coopération sud-sud. Pour rappel, les Kiribatis ont abandonné leurs relations avec Taiwan au profit de la Chine en septembre 2019. Voir aussi l’article du “Diplomat” sur la visite.

Laos 

Rencontre entre Xi Jinping et le premier ministre laotien (MAE) Pour le 60ème anniversaire des relations entre la chine et le Laos de nombreux rappels ont été fait par le président chinois et son homologue le président du Laos Mr Ben Yang. La création d’un chemin de fer entre le Laos et la Chine sera la garantie de futurs coopérations économique stables afin d’atteindre l’objectif des 100 années de coopération, en partie dans le cadre des Routes de la Soie. Les relations sont maintenant à un niveau régional de partenariat avec la création de nouveau parcs économiques. De plus le Laos est un modèle politique pour la Chine.

Myanmar 

Xi Jinping se rendra au Myanmar du 17 au 18 janvier (MAE) Communiqué d’une ligne, aucun détail supplémentaire.

Brèves

Wang Yi rencontre la ministre des affaires étrangères du Kenya (MAE) La rencontre a eu lieu le 10 janvier à Mombasa, alors que Wang Yi y faisait escale. Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de coopération dans le cadre des Routes de la Soie et de la plateforme de coopération sino-africaine (中非合作论坛平台). Wang Yi a rappelé le soutien de la Chine pour que les problèmes des pays africains soient réglés selon des manières africaines.

Wang Yi au Burundi (ChinaMil) Au Burundi, Wang Yi a rencontré le second vice président du pays. La rencontre a eu lieu le 11 janvier. Le second vice président du pays a réaffirmé la volonté de coopération avec la Chine, la coordination avec Pékin sur des sujets internationaux (aux Nations Unies par exemple) mais aussi la volonté de s’inspirer du modèle de développement et de gouvernance chinois. La Chine a rappelé l’attachement à la relation sincère d’amitié entre les deux pays et est disposée à aider le Burundi dans son développement.

Les connexions chinoises de la Brest Business School (Twitter) Fil twitter sur ces relations dangereuses entre l’école de Brest et des investisseurs chinois.

Militaire

Résumé des commentaires de Xi Jinping sur l’armée et son rôle politique (WeChat) Lors du quatrième plénum d’octobre 2019, Xi Jinping avait insisté sur l’importance du leadership du Parti sur l’armée, résumé dans la formule “le Parti commande le fusil”, principe fondamental de la gouvernance politique de l’armée. L’article regroupe un ensemble de citation de Xi Jinping sur la prépondérance du Parti sur l’armée au coeur des dernières années.

Régulation provisoire sur la prise en charge des coûts de voyage des militaires (ChinaMil) Les “régulations” comprennent les règles générales, les frais de transport interurbain, les frais d’hébergement, les subventions de repas, les frais de transport intra-urbain, les frais de bagages, les règlements connexes, le remboursement des règlements, la supervision et l’inspection et les règlements supplémentaires. Il y a au total 10 chapitres et 53 articles qui précisent le transport du personnel militaire. Dans l’article de China Military, 12 points saillants sont mis en avant, détaillant les nouvelles modalités de remboursement du transports, de gestion des coupons alimentaires, etc.

Xi Jinping donne l’ordre de lancer de nouveaux exercices militaires (MINDEF) Le 2 janvier, Xi Jinping a lancé un ordre de mobilisation pour des exercices. Ce type d’ordre est courant d’année en année. L’article liste d’objectifs pour les entraînements : renforcer les bases du combat, mettre l’accent sur les exercices mettant en oeuvre des confrontations, les opérations interarmes, etc. (la liste est longue)

Réorganisations au Tibet, qui est le nouveau commandant ? (Sina) Le lieutenant général Wang Haijiang (汪海江) est devenu membre du comité du Parti de la région autonome du Tibet. Le précédent commandant de la région militaire du Tibet du comité du Parti, Xu Yong (许勇). Ces deux officiers ont tous les deux partis à la guerre sino-vietnamienne. Wang Haijiang a été nommé sous commandant du district militaire du Tibet en 2014 après un poste à la frontière sud.

Neuf villes du delta des perles signent un accord de défense aérienne (ChinaMil) Court article en anglais sur ces accords qui visent à mutualiser les ressources pour la construction d’infrastructures civiles de défense aérienne.

Equipments

Sur les difficultés chinoises en matière de réacteur (Sina) Ce sujet est un marronnier de la presse chinoise, sur les difficultés du pays en termes de motorisation des avions. Ici, l’article traite des moteurs du JH-7. L’accent est mis sur les difficultés de maintenance et de fiabilité des engins.

Sur le WZ-8 (Sina) Le drone de reconnaissance WZ-8, capable de voler à Mach-3 construit par Chengfei (Chengdu Aircraft Industry Group, filiale d’AVIC) utiliserait un moteur à carburant liquide au lieu d’un ramjet. Selon l’auteur, ce choix technologique permettrait de réduire sensiblement les coûts de production.

Distinctions pour plusieurs centres de recherche du CETC (WeChat) Le 14e centre de recherche du CETC est en charge du développement de radars. Le 10 janvier, le compte WeChat de l’Institut a annoncé avoir reçu 9 prix scientifiques de l’Etat pour ses contributions. Les projets exacts récompensés ne sont pas connus, mais l’article mentionnent les centres de recherches n°55 et n°13 pour leurs travaux sur la prochaine génération de puces RFID (射频芯片). Ils auraient travaillé (conditionnel) avec les centres numéros n°38 et n°36. Enfin le centre n°28 et n°29 du groupe Rice (ou de la filiale affiliée à l’université de Rice, le terme 莱斯子集团 n’est pas clair).

Diplomatie militaire

L’exercice sino-pakistanais “Ocean Guardian 2020” débute au large de Karachi (Sina) Exercice entamé le 6 janvier dans le cadre d’un plan annuel bilatéral inauguré en novembre 2019. Il durera 9 jours, jusqu’au 14 janvier. Lutte anti-sous marine, patrouilles conjointes, interceptions et fouilles de navire, défense aérienne sont au programme. Selon les médias officiels, l’exercice s’est fait indépendamment de la situation régionale et a réaffirmé la coopération profonde qui lie les deux pays, relation qui s’illustre notamment par le corridor économique Chine-Pakistan (qui rentre dans sa seconde phase cette année) dans une zone rongée par les conflits territoriaux.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top