Now Reading
Passe Muraille n°75 – 29 mars – 05 avril 2021

Passe Muraille n°75 – 29 mars – 05 avril 2021

Editorial

Bonne fin de WE pascal à tous !

Vous souhaitez une information plus détaillée et précises sur les sujets qui vous intéressent, faites nous confiance et essayez nos newsletters personnalisées !

Essayez EastIsRed Watch

Affaires intérieures

L'essentiel

Soutenir la consommation et les petites entreprises

Vendredi 28, Li Keqiang a exprimé son inquiétude vis-à-vis de la flambée des prix de la consommation de base en Chine, notamment lié aux difficultés des micro et petites entreprises de se remettre de la crise sanitaire. Il a demandé aux gouvernements locaux d’alléger les taxes et les impôts qui pèsent sur ces structures. La consommation reste le point aveugle de la reprise économique en Chine. Déjà en janvier 2021, Yao Jingyuan, un conseiller proche du pouvoir, déclarait la nécessité de trouver un moyen d’augmenter les revenus moyens des ménages. En 2020, les ventes au détails ont chuté de 3,9% par rapport à l’année précédente, une première contraction depuis 1968.

Brèves

ASPI: comment la Chine utilise des médias marginaux pour défendre sa vision du Xinjiang

Ce rapport explore comment le Parti communiste chinois (PCC), les médias marginaux et les acteurs en ligne pro-PCC cherchent – parfois à l’unisson – à façonner et à influencer les perceptions internationales des violations des droits humains du gouvernement chinois au Xinjiang, y compris à travers la pure désinformation. Les réseaux sociaux basés aux États-Unis (États-Unis), y compris Twitter, Facebook et YouTube, ainsi que TikTok (propriété de la société chinoise ByteDance), appartenant à la Chine, sont au centre de cet effort mondial. Les responsables du gouvernement chinois et les médias d’État montent en épingle de plus en plus de contenu, y compris désinformatif, produit par les médias marginaux et les sites Web conspirateurs qui sont souvent favorables au positionnement narratif des régimes autoritaires.

Le négateur français Maxime VIvas interrogé par CGTN

De la même manière, Dans un geste rare, le ministère chinois des Affaires étrangères a utilisé la semaine dernière un discours d’un vlogger canadien basé à Shenzhen pour faire comprendre que les pays occidentaux visent le Xinjiang pour contenir la Chine, plutôt qu’en raison des droits humains et des abus commis contre la minorité ethnique ouïgoure de la région.

Nouvelles règles de rétrogradation au sein du Parti

Le bureau général du PCC a livré ses nouvelles règles justifiant la punition des principaux cadres du Parti. Sont motifs à rétrogradation:

  • Faire preuve de déloyauté sur les grands principes
  • Avoir une croyance insuffisante au marxisme
  • Faire un travail inadéquat sur la mise en œuvre des politiques
  • Annuler ou ignorer les décisions prises par les organes gouvernementaux supérieurs
  • Négliger ses tâches ou s’acquitter de ses responsabilités de manière superficielle
  • Gaspiller des ressources sur des projets criards et inefficaces
  • Cultiver le pouvoir personnel et former des cliques

Depuis 2012 et la prise de pouvoir de Xi Jinping, plus de 70% des règles concernant le comportement des membres du Parti ont été réécrites.

A qui profite le parascolaire chinois?

Une enquête récente menée auprès de 4000 parents par le journal soutenu par l’État China Education Paper a révélé que 92% inscrivent leurs enfants dans des classes parascolaires et que la moitié des familles dépensaient plus de 10 000 yuans (1500 dollars) chaque année pour ces classes, participant au phénomène de “Neijuan 内卷”, une involution permanente qu’exprime la compétition sans fin entre les jeunes enfants, qui ne leur profite pas.

Face à ce phénomène, les autorités chinoises sous la houlette de XI Jinping ont décidé d’intervenir. Le 12 mars, la ville de Pékin a émis un ordre de suspension des cours 停课令, infligeant de grandes pertes financières aux principaux leader du secteur comme New Oriental Education Technology Group (新东方). Cet ordre, qui pourrait se répandre dans d’autres villes, vise avant tout à suspendre l’activité incontrôlée de ces acteurs privés de l’éducation afin d’installer des organes de supervision, aussi bien des contenus enseignés que des prix facturés.

Un gang de prêteurs conduit 89 citoyens chinois au suicide

Selon un reportage de CCTV, un gang basé à Lanzhou a produit environ 400 000 prêts via des plateformes en ligne, empochant 428 millions de dollars grâce à leur politique de taux d’intérêt prédateurs qui ont conduit 89 personnes au suicide. Les problématiques liées aux prêts privés grèvent le pays depuis des années, notamment du fait des restrictions importantes imposées aux banques qui peinent doter les entrepreneurs et les ménages en capital.

Xi Jinping annonce sa victoire contre la Mafia

Lundi, Xi Jinping a rencontré des représentants des forces de l’ordre du pays pour les féliciter pour leur travail remarquable dans la lutte contre le crime organisé. Au cours des trois dernières années, plus de 3 600 groupes criminels organisés ont été éliminés (Legal Daily) – plus que le nombre total au cours des 10 années précédentes. Plus de 80 000 fonctionnaires ont été sanctionnés pour leur participation ou leur protection à des groupes criminels. 40 000 cadres du village “mouillés” ont également été expulsés du Parti.

Renforcer la répression des emprunts illicites pour la spéculation immobilière

La Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances (CBIRC), le ministère du Logement et du Développement urbain-rural (MHURD) et la Banque populaire de Chine (PBOC) ont publié vendredi une déclaration commune annonçant une inspection nationale des prêts aux entreprises, ciblant les emprunteurs utilisant illicitement les prêts destinés aux entreprises pour spéculer sur le marché du logement. Dans un pays ou 75% de l’épargne des ménages est placée dans l’immobilier, il faut s’attendre à voir les détournements et les moyens d’emprunter illégalement  se démultiplier à l’avenir.

Société

Un brasseur de Shenzhen a lancé une bière «Open Source» pour lutter contre le racisme

Nick Clark, un brasseur basé dans la ville de Shenzhen, dans le sud de la Chine, a lancé la campagne Beer without Borders pour appeler les brasseurs et les amateurs de bière du monde entier à s’unir contre le racisme. «Je vis en Chine, ma femme est chinoise et nous élevons ici ensemble un beau fils métis», déclare Clark. “Je ne veux pas qu’il grandisse dans un monde où les gens sont continuellement attaqués en raison de leur apparence, de leurs croyances ou de la couleur de leur peau“.

Selon une étude récente publiée par Stop AAPI Hate, environ 3 800 attaques à caractère raciste contre des Américains d’origine asiatique ont été signalées au cours de l’année écoulée. La tendance à la haine anti-asiatique s’est intensifiée au milieu de la pandémie de Covid-19.

Industries et Technologies

L'essentiel

Huawei Technologies Co. Ltd. a obtenu une licence de paiement non bancaire

La licence de paiement non bancaire chinois donne au géant de la technologie un pied dans un secteur de la fintech dominé par Tencent et Ant Group alors que ces entreprises se débattent avec les régulateurs. La manière exacte dont Huawei entend utiliser la licence n’est pas claire. « Huawei a réalisé cette acquisition dans le but d’offrir une gamme plus large de services intelligents sécurisés et faciles à utiliser pour enrichir la vie numérique des gens dans tous les scénarios possibles », a déclaré un porte-parole à Caixin.

Xiaomi et Oppo devraient dépasser Huawei sur le marché britannique des smartphones

Au cours des trois mois jusqu’en mars, Xiaomi et Oppo devraient prendre respectivement les troisième et quatrième places sur le marché britannique des smartphones, devançant ainsi Huawei, qui a commencé à subir une forte contraction des ventes à partir du second semestre de l’année dernière. des pénuries de composants causées par les sanctions américaines, selon Strategy Analytics.

Xiaomi rejoint la course de voitures électriques avec un plan d'investissement de 10 milliards de dollars

Le fabricant chinois de smartphones Xiaomi Corp. se lance dans le train en marche de la fabrication de voitures électriques avec un plan d’ investissement de 10 milliards de dollars dans la nouvelle entreprise au cours de la prochaine décennie. Xiaomi créera une nouvelle division de voitures intelligentes avec un investissement initial de 10 milliards de yuans (1,5 milliard de dollars ), a annoncé mardi la société. Le fondateur et PDG milliardaire de Xiaomi, Lei Jun, dirigera la nouvelle unité, selon un dossier déposé à la bourse de Hong Kong.

Affaires extérieures

L'essentiel

Philippines: la Chine a l'intention d'occuper plus de zones disputées

Les Philippines ont averti Pékin qu’il ferait face à un barrage de protestations diplomatiques si les navires chinois soupçonnés de faire partie d’une «milice maritime» ne quittaient pas les zones contestées de la mer de Chine méridionale, aggravant ainsi le conflit entre les deux nations. «Pour chaque jour de retard, la République des Philippines va déposer une protestation diplomatique», a déclaré lundi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué . Il a également réitéré son appel aux navires chinois de se retirer immédiatement de Whitsun Reef, qui, selon lui, faisait partie de la zone économique exclusive des Philippines. La présence de navires chinois près du récif montre l’intention de Pékin d’occuper des zones plus controversées, a déclaré dimanche le secrétaire philippin à la Défense Delfin Lorenzana dans un communiqué.

Brèves

Haro sur les journalistes occidentaux, 2ème édition

Le Club des correspondants étrangers de Chine n’a aucun sens du bien et du mal et manque de principes, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hua Chunying lors d’un point de presse régulier jeudi à Pékin, l’accusant de former une «organisation illégale». « Moins de la moitié des correspondants étrangers en Chine en sont membre, et la plupart d’entre eux sont des journalistes occidentaux », a-t-elle déclaré. « Les journalistes étrangers en Chine devraient se sentir chanceux».

Contexte: Le correspondant chinois de la BBC, John Sudworth, a récemment quitté Pékin pour Taipei. Cela faisait suite aux critiques du gouvernement sur la couverture récente du radiodiffuseur; Sudworth a déclaré être victime d’intimidation de sa famille et les menaces de poursuites judiciaires. L’équipe de presse de BBC News a déclaré dans un communiqué que ses reportages « révélaient des vérités que les autorités chinoises ne voulaient pas que le monde sache », notamment sur le Xinjiang.

Conseiller de Trudeau: les Five Eyes doivent former un front uni contre la Chine

Le Canada doit adopter un front uni avec ses alliés Five Eyes sur la Chine, selon l’un des plus hauts ministres de Justin Trudeau qui a géré le commerce, les affaires étrangères et est maintenant responsable de l’industrie. Dans une interview cette semaine, il a souligné l’importance de travailler avec des partenaires de l’ alliance d’espionnage – les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande – pour coordonner leur approche de la puissance asiatique montante. Les domaines de collaboration importants comprennent la politique sur les minéraux critiques et les technologies sensibles, comme l’interdiction de Huawei Technologies Co. de l’infrastructure sans fil de nouvelle génération.

La France dirigera un exercice naval quad dans l'Indo-Pacifique pour répondre au défi chinois

Pour la première fois, dans le cadre de l’exercice La Pérouse, l’Inde rejoindra le  Quad – Australie, Japon et États-Unis – dans un exercice naval dirigé par la France dans le golfe du Bengale la semaine prochaine. Trois jours d’exercices auront lieu à partir de lundi. Ils “donneront l’occasion à ces cinq forces navales haut de gamme partageant les mêmes idées de développer des liens plus étroits, d’affiner leurs compétences et de promouvoir la coopération maritime à travers un Indo-Pacifique libre et ouvert”, a déclaré l’ambassade de France à New Delhi dans un communiqué. déclaration mercredi.

Isabelle Saint-Mezard, chercheuse associée à l’Institut français des relations internationales, a déclaré que le prochain exercice de La Pérouse signale que la France “est partie prenante dans des coalitions partageant les mêmes idées” qui veulent promouvoir le droit de la mer, la liberté de navigation, de résolution pacifique des conflits et, pour résumer, un ordre multilatéral fondé sur des règles instutuées.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top