Now Reading
Passe-Muraille n°79

Passe-Muraille n°79

Editorial

Difficile de s’entendre penser au milieu des loups.

Vous souhaitez une information plus détaillée et précises sur les sujets qui vous intéressent, faites nous confiance et essayez nos newsletters personnalisées !

Essayez EastIsRed Watch

Affaires intérieures

L'essentiel

Contre-espionage: maintenant, tous les chinois sont considérés comme responsables

Mardi, le Ministère de la Sécurité Nationale 国家安全部 a publié ses nouvelles régulations de contre-espionnage qui incluent les individus pour la toute première fois.  Le document dresse notamment une lise d’entreprise et d’organisations sociales susceptibles de subir des infiltrations étrangères et les invite à organiser la formation d’un personnel anti-espionnage, ainsi que des entretiens avec les employés qui partent à l’étranger à leur retour.

Ces mesures indiquent que les problématiques de sécurité nationales prennent un pas important sur la construction de l’environnement juridique en Chine.

Nom de la mesure:  反间谍安全防范工作规定

Brèves

Purge prochaine chez les professeurs 🔒🔒

Mercredi, la Commission centrale d’inspection de la discipline (CCDI) a annoncé une série d’inspections disciplinaires 31 universités. Ce sera la septième série d’inspections depuis le 19e Congrès du Parti en octobre 2017, visant à s’assurer que les professeurs et les administrateurs universitaires sont bien des communistes loyaux.

XJP: l'entreprenariat, oui, mais sous le contrôle du Parti

Lundi, XJP s’est rendu dans une usine de fabrique de nouilles Luosifen dans le Guangxi, afin de louer le développement de cette entreprise, et d’assurer que le PCC soutenait l’entreprise privé: « Lorsqu’ils rencontrent des difficultés, le Parti et l’État leur apportent leur soutien, et en cas de confusion, des conseils leur sont proposés, dans l’espoir qu’ils puissent se développer avec audace et confiance ». Message: obéissez au Parti, et le Parti vous laissera prospérer.

LKQ: continuer la lutte contre la corruption

Le numéro 2 du Parti a déclaré qu’il souhaitait utiliser la campagne anti-corruption pour améliorer la mise en œuvre des politiques, après avoir reconnu que la corruption empêchait les fonctionnaire de bien faire leur travail. Les fonds alloués par l’Etat aux gouvernements régionaux ont la fâcheuse tendance de ne pas aboutir là ou ils devraient; LKQ a assuré qu’il allait travailler à ce que les aides d’Etat soutiennent bien les entreprises et les retraités, plutôt que de grossir les poches de membres du PCC peu scrupuleux.

Emission d'obligations des Gouv. Régionaux en baisse : Pékin veut réduire les risques financiers

Les obligations à des fins spéciales (SPB) sont principalement utilisées pour financer des projets d’infrastructure. Elles avaient atteint des niveaux records en 2020, le gouvernement central s’appuyant sur les gouvernements provinciaux pour stimuler l’économie à la suite du COVID-19. Cependant, mardi, Caixin a rapporté que les émissions d’obligations des gouvernements locaux baissent depuis début 2021. “[Les localités] ont vendu ou prévoient de vendre 222,7 milliards de yuans (34,3 milliards de dollars) d’obligations dites spéciales de janvier à avril. C’est une baisse de 729,6 milliards de yuans de dettes vendues au cours de la même période en 2019 et de 1,15 billion de yuans en 2020″. 

Il semble clair qu’en 2021, Pékin souhaite maîtriser le risque financier que suscite la dette régionale et les dépenses inutiles dans des projets mal pensés.

Chantiers suspendus: Pékin veut en finir avec les projets rutilants et inutiles

Deux grands projets ferroviaires ont été suspendu: Le projet Jizao HSR dans la province du Shandong, qui est parallèle à une ligne HSR existante, et l’énorme projet ferroviaire interurbain de 13 lignes de Guanzhong dans la province du Shaanxi. En tout, c’est 130 milliards de yuans d’investissement qui ont été stoppés.

Le 30 mars, le Conseil d’État a appelé à l’arrêt des projets de TGV inutiles et excessivement coûteux, demandant aux gouvernements locaux de réévaluer les projets et d’éviter de s’endetter excessivement. Il semble que le message soit passé, mais le problème de fond reste loin d’être réglé: les responsables locaux préfèrent les nouveaux projets tape-à-l’œil aux initiatives pratiques telles que la réfection d’anciennes lignes de chemin de fer, afin de donner des gages de croissance – mais Pékin souhaite que les fonds budgétaires limités du pays soient consacrés à des choses qui ont réellement du sens.

🏥 Nouvelle institution de santé: Bureau national de prévention et de contrôle des maladies (NDPCB) 🏥

Mercredi, le Conseil d’État a nommé Wang Hesheng chef adjoint de la Commission nationale de la santé (NHC) pour diriger le Bureau national de prévention et de contrôle des maladies (NDPCB), une toute nouvelle agence dans la droite ligne de la restructuration du système de gestion de la santé à la suite du fiasco de l’épidémie du COVID-19. Bien que le rôle exact du NDPCB ne soit pas clair pour le moment, des observateurs avisés prévoient qu’il deviendra une agence de niveau vice-ministériel sous la National Health Commission.

Economie

L'essentiel

Immobilier: à la poursuite des intermédiaires peu scrupuleux

Six agences gouvernementales chinoises ont publié une liste de comportements recommandés pour les opérateurs intermédiaires de plates-formes de location d’appartements, près d’un an après une crise de trésorerie chez l’ancien dirigeant Danke, où des milliers de locataires ont été expulsés de leur logement alors que la plupart avaient déjà payé leur loyer. Des intermédiaires comme Danke (Phoenix Tree Holding) signent des baux à long terme pour des appartements avec leurs propriétaires, puis apportent des améliorations et sous-louent les unités à des loyers plus élevés, empochant la différence pour profit.

Brèves

Le géant de la livraison Meituan sous enquête

Les régulateurs chinois ont lancé une enquête sur le géant de la livraison de nourriture Meituan pour des pratiques monopolistiques présumées dans le cadre d’une répression antitrust étendue ciblant les grandes entreprises technologiques.

L’Administration d’État pour la régulation du marché (SAMR) a annoncé l’enquête lundi, suspectant l’entreprise de pratiquer le «picking side», cad d’obliger les commerçants à travailler exclusivement avec elle au détriment de ses concurrents, selon un communiqué. Les actions négociées à Hong Kong de Meituan ont clôturé la journée en baisse de 0,46%.

Chine: Premier fond d'investissement vert 🟢🟢🟢

Le premier fonds national chinois dédié à l’investissement dans des projets verts va être lancé.

Au total, 26 investisseurs, dont des ministères, des institutions financières et des entreprises, se sont engagés à investir 88,5 milliards de yuans (~10 milliards d’euros) dans la première phase du Fonds national de développement vert.

La Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC), le plus grand prêteur du pays, a déclaré lundi qu’elle avait obtenu l’approbation de la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances pour investir 8 milliards de yuans (~1 milliard d’euros) dans le fonds.

Le Passe Muraille vous laisse sur votre faim ? Abonnez vous à nos newsletters personnalisées !

N'hésitez pas, c'est gratuit

Industries et Technologies

L'essentiel

Microélectronique – Tsinghua lance une école des circuits intégrés

L’université de Tsinghua, l’institution la plus prestigieuse du pays, a célébré jeudi 22 avril la création d’une école dédiée à l’étude des circuits intégrés. Placée sous l’égide du département de micro-électronique de l’université en partenariat avec le département d’ingénierie électrique. L’objectif de cette école est de concentrer les « talents » qui font cruellement défauts à l’industrie chinoise. Le choix de Tsinghua n’est pas surprenant, l’université a formé les grands talents de la microélectronique, qui aujourd’hui dirigent ou contribuent à diriger Unisoc, Gigadevice, Changjiang Memory, Tsinghua Unigroup, etc.

L’école dédiée au circuit intégré se focalise sur la formation des talents en matière de conception (design) de circuits intégrés. Ce domaine est celui où l’industrie chinoise a le plus progressé sur les dernières décennies. Les fabless (entreprises spécialisées sur la conception de puces) chinoises sont devenues concurrentielles, même si elles ne peuvent encore se confronter aux géants du secteur (Mediatek, Qualcomm, Xilinx, etc.) Cette école est vraisemblablement une bonne nouvelle pour la filière et l’université Tsinghua, mais elle ne doit pas faire oublier que les principales faiblesses chinoises sont dans la fonderie et le personnel dédié aux salles blanches.

Brèves

Loongson développe un jeu d’instruction propre

Loongson, l’une des rares entreprises chinoises spécialisée dans les processeurs pour ordinateurs et serveurs a annoncé le lancement de LoongArch, un jeu d’instruction (ISA) comportant plus de 2500 instructions indépendantes, qui peuvent également traduire les instructions MIPS, Arm (détenue par ARM Ltd) et x86 (détenu par AMD et Intel). Cette annonce est significative car elle émancipe l’entreprise d’une dépendance étrangère. Les jeux d’instructions sont effet un ensemble de règles qui permettent de faire fonctionner la couche physique d’un processeur. En d’autres termes l’ISA fait le lien entre la microarchitecture physique et la partie programmation (fonctions du processeur). Le marché est dominé par les entreprises citée précédemment, si bien que tout nouvel entrant souhaitant concevoir un processeur doit payer des royalties à celles-ci pour utilisation de propriété intellectuelle. La difficulté de concevoir un jeu d’instruction n’est pas dans l’exercice en soit mais dans sa capacité à faire fonctionner les applications. Ainsi, Windows, la suite Office, et la majorité des logiciels courants sont optimisés pour les machines x86 ou Arm. Pour un nouvel assurant, l’important est donc d’assurer la compatibilité de l’application avec un nouveau jeu d’instruction.

See Also

Ainsi, Longsoon reconnait que son produit n’est pas parfait. Si LongArch permet de faire fonctionner des applications conçues pour x86, cette interopérabilité a un cout en termes de performances : Windows x86 subit une perte 30%. Il n’est pas clair si ce nouveau jeu d’instruction entre en conflit avec de la propriété intellectuelle étrangère. Longsoon est l’un des fabricants chinois de CPU nationaux. L’entreprise est largement issue de laboratoires de l’Académie des Sciences. Ses processeurs étaient traditionnellement construits sur une architecture MIPS et visent un marché étatique.

Huawei cherche à prendre des parts dans Beijing Automotive ?

Le 29 avril, en réponse aux précédentes rumeurs en ligne selon lesquelles Huawei cherchait à prendre le contrôle de BAIC Polefox ARCFOX, une source de Huawei a répondu au Sci-Tech Daily en déclarant : « Que nenni ! » Huawei fournit des solutions complètes pour les voitures intelligentes en coopération avec la marque BAIC Polefox dans le cadre de « Huawei Inside », en vertu duquel les deux parties ont lancé le premier modèle de la version Polefox Alpha S Huawei HI, qui a été dévoilé au salon automobile de Shanghai, avec le rôle de Huawei en tant que fournisseur de composants. En outre, des sources ont déclaré que “Huawei est en pourparlers avec les actions Xiaokang pour acquérir une participation majoritaire dans le véhicule à énergie nouvelle Chongqing Jin Kang.” Des sources liées aux actions de Xiaokang (Sukon) ont clairement démenti l’allégation de participation ou d’investissement, affirmant qu’il n’y a absolument rien de tel. Ces rumeurs alimentent les doutes ou les espérances au regard de la stratégie de Huawei dans l’automobile – l’entreprise se contentera-t-elle de fournir les composants et le logiciel ou voudra-t-elle aussi assembler le véhicule. (source)

Affaires extérieures

L'essentiel

Conversation LKQ - Merkel : droit de l'homme au menu 🇩🇪

Mercredi, le Premier ministre Li Keqiang a appelé la chancelière allemande Angela Merkel. Merkel a évoqué une «divergence d’opinion» entre la Chine et l’Occident sur «certaines questions», espérant “relancer le dialogue sur les droits de l’homme dès que possible”.

Pour LKQ, Les deux parties doivent respecter les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de l’autre, [et] s’engager dans la communication et les échanges sur la base de l’égalité et de la non-ingérence dans les affaires internes de l’autre. Fin de non-recevoir

Brèves

Biden: ``Nous sommes en compétition avec la Chine pour gagner le 21e siècle`` 🇺🇸

Dans son premier discours au Congrès mercredi soir, Biden a présenté un plan ambitieux pour renforcer le pouvoir national américain, allant de l’ajout de quatre années de plus à l’éducation publique gratuite à la stimulation des investissements dans la recherche et le développement. L’objectif est simple: remporter le défi de la Chine.

Nous sommes dans une compétition avec la Chine et d’autres pays pour gagner le 21ème siècle“, a déclaré le président lors d’une standing ovation.

Concernant la politique étrangère, Biden a déclaré qu’il avait déclaré au président chinois Xi Jinping que les États-Unis maintiendraient une forte présence militaire dans l’Indo-Pacifique, “tout comme nous le faisons avec l’OTAN en Europe, non pas pour déclencher un conflit mais pour empêcher un conflit”.

Taïwan bloque la publication de jobs en Chine pour lutter contre la fuite des cerveaux 🇹🇼

Taïwan a demandé aux sociétés de recrutement de supprimer toutes les offres d’emploi en Chine, une mesure radicale pour empêcher la sortie de talents technologiques vitaux vers le continent dans un contexte de tensions croissantes entre Taipei et Pékin; le secteur des semi-conducteur est particulièrement visé par cette décision.

En raison des tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Chine, le développement des semi-conducteurs en Chine a subi quelques revers et, par conséquent, la Chine est devenue plus agressive dans le braconnage et le ciblage des meilleurs talents taïwanais en matière de puces pour aider à construire une chaîne d’approvisionnement autosuffisante“, a déclaré le ministère dans la notice.

Face à la loi, les plateformes s’organisent: 104 Job Bank a confirmé à Nikkei Asia qu’il contacte les clients individuellement par e-mail et par téléphone pour les aider à éviter d’enfreindre la réglementation. La plateforme a déclaré que les offres d’emploi en Chine avaient déjà diminué de moitié en quelques jours, passant de 3774 postes vacants à 1872.

Affaires militaires

L'essentiel

🛥️ La Chine ajoute une jetée à la base de Djibouti 🛥️

La Chine a achevé une jetée suffisamment grande pour accueillir un porte-avions dans sa base navale de Djibouti, ce qui permettra une projection de puissance de l’APL hors des zones traditionnelles des mers de l’est et du sud de la Chine.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top