Now Reading
Passe Muraille n°93 – Economie, chômage et corruption

Passe Muraille n°93 – Economie, chômage et corruption

Editorial

Le Passe Muraille est une newsletter hebdomadaire dédiée à l’actualité chinoise. Elle ne se veut pas exhaustive, mais représentative de sujets qui agitent le monde chinois mais ne reçoivent pas d’attention dans l’espace francophone. D’un monde à l’autre, à travers les murs, nous vous apportons une information unique. Attentifs à vos besoins, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires et retours, par email

Bonne lecture!

La rédaction

Politique & société

L'essentiel

Situation épidémique

En dehors de Pékin & Shanghai : l’angle mort

A Shanghai, les nouvelles sont encourageantes : la ville n’enregistre plus de transmission au sein des communautés, par opposition aux cas détectés dans les hôpitaux temporaires. Cet objectif, qui devait initialement être atteint début mai, a été annoncé le 17 mai. En conséquence, la ville prévoit petit à petit une ouverture contrôlée. Ré-ouverture contrôlée signifie aussi rendre la ville plus agréable : les autorités ont lancé une campagne décorative, visant à planter des fleurs pour redonner ses couleurs à Shanghai. In Beijing, les mesures de restrictions épidémiques restent sévères. Et si les Pékinois peuvent encore “profiter” des rivières de la ville,  les attroupements s’y font sous l’œil vigilant de la police qui ne voit pas ses rassemblements d’un bon œil. 

Au-delà de Beijing ou Shanghai, le pays connaît d’autres foyers épidémiques intenses et inquiétants. Dans le Sichuan, une petite localité d’un million d’habitants, Guang’an a enregistré plus de 500 cas en une semaine. Pour une ville de cette taille, ne disposant pas forcément des capacités médicales de gestion de l’épidémie. Depuis la détection des cas à Guang’an, le contact tracing a permis de découvrir des cas à Chongqing (24 millions d’habitants) et Shenzhen (22 millions). Ces cas hors des grandes villes rappellent également que des villes frontalières, comme Ruili, ont été confinées par intermittence depuis plus d’un an et demi. Une traduction des confinements de cette ville et l’exode de la population qui en a suivi est disponible sur China Digital Times.

Brèves

Dalian, vice city

Encore une arrestation dans la police

Être chef de la police de Dalian est un métier à risque : Liu Leguo, ancien chef de la police et membre du comité de la ville a été mis en examen le 17 mai 2022 suite à des suspicions de corruption et violation de la discipline. Il s’agit du troisième chef de la police de Dalian qui a été arrêté. 

Corruption & capital

Nettoyage en vue à la banque centrale ?

La Commission centrale pour la discipline et l’inspection (CCDI) a lancé une enquête contre Sun Guofeng, ancien du bureau chargé de la politique monétaire de la banque centrale. Cette enquête intervient alors que le milieu de la finance est la cible de rectifications depuis plusieurs mois.

Economie & industries

L'essentiel

En avril, l’économie vacille

Les difficultés s’accumulent sur plusieurs fronts

Liu He, “M. économie” du gouvernement chinois, s’est livré à un périlleux exercice de soutien aux entreprises de la tech. Alors que la campagne de réorganisation du secteur lancée l’été dernier a eu un impact colossal sur les entreprises, Liu He a tenté de rassurer les investisseurs. S’il n’a fondamentalement rien dit de nouveau, son message peut être résumé en deux phrases : le gouvernement soutient et souhaite laisser prospérer les entreprises de la tech (y compris sur les places boursières étrangères) mais celles-ci doivent prendre sur elles les coûts de leur modèle économique (limiter “l’ubérisation” et la paupérisation des salariés) et s’aligner sur les volontés du gouvernement en matière de sciences et technologies (investissez dans les semi-conducteur et non les avatars virtuels, pour caricaturer). Si le message a peut être rassuré certains investisseurs, les entreprises continuent de souffrir. JD par exemple, annonce continuer des licenciements alors que l’entreprise enregistre un déficit de plus de trois millions de CNY.

Dans le reste des annonces économiques d’avril, l’immobilier tangue toujours, avec des ventes moribondes, des investissements au plus bas depuis 2020 et toujours plus de villes décidant de desserrer l’étau placé sur l’immobilier. Dans 70 villes, les prix des logements neufs continuent de baisser en avril, bien que ceux-ci continuent d’augmenter dans les plus grandes mégalopoles du pays. En outre, tout comme en 2020, les économistes ne s’attendent pas à un impressionnant rebond post-confinement lié à une consommation soudaine, malgré des aides à la consommation, ciblant notamment l’automobile. En outre, comme nous l’avions évoqué par ailleurs, le problème du chômage s’accroît et préoccupe au plus haut point les autorités. En particulier, le chômage des jeunes atteint un nouveau record, à 18.6%. 

Conséquences des mesures de soutien à l’économie, plusieurs municipalités chinoises dont Chongqing et Shenzhen connaissent des difficultés liées à une baisse importante des revenus fiscaux. En effet, une grande partie des mesures de soutien mises en place depuis le début de l’épidémie repose sur des baisses et exemptions d’impôts. Ainsi, la municipalité de Shenzhen a vu ses revenus diminuer de 44% (!) par rapport à l’année passée. A Nanjing, ils ont diminué de 55% et Chongqing 35%. 

Etudes, monitoring, formation : découvrez nos services

Essayez nos solutions

Diplomatie & militaire

L'essentiel

La diaspora, c’est compliqué

Attaque dans une église en Californie

La communauté sino-américaine et plus précisément taïwanaise en Californie est frappée d’un drame. Une personne a été tuée et cinq personnes blessées à la suite d’une attaque contre une congrégation religieuse. David Wenwei Chou, âgé de 1968, résidant à Las Vegas est le tueur présumé et aussi un taiwanais américain. Dans cet article très détaillé, Brian Hoe revient sur ce crime, comportant une motivation politique et montre comme celui-ci est révélateur des complexités de la diaspora. 

See Also

En effet, les médias ont vite pointé du doigt les influences pro-CCP et radicalement anti-indépendantiste du suspect. Ayant participé à plusieurs meeting du Front Uni, des photos de lui circulaient attestant de sa participation à des meetings PRO-Unification et en faveur du candidat KMT Han Kuo Yu. Mais au-delà de la lecture politique, cette affaire peut révéler des fractures entre taiwanais nés à Taiwan et taïwanais venant du continent.


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top