Now Reading
Pourquoi craint-on un climat « anti-chinois » en Ukraine?

Pourquoi craint-on un climat « anti-chinois » en Ukraine?

L’invasion de l’Ukraine par la Russie est devenue un sujet brûlant parmi les internautes du continent. De nombreux Chinois ukrainiens ont rapporté qu’un climat anti-chinois est récemment né en Ukraine. Pourquoi?

Offrir un abri pour les « beautés ukrainiennes » – l’obscénité en marge de la guerre

De nombreux posts continentaux ont inondés l’internet chinois en marge de la guerre russo-ukrainienne: « héberger une soeur ukrainienne sans abri [收留無家可歸的烏克蘭小姊姊] », « les beautés ukrainienne viennent en Chine » [烏克蘭美女來中國] etc. En réponse, à partir du 27 février, des plateformes comme WeChat ou Douyin ont lancé une campagne de suppression de ces posts, notamment pour préserver la sécurité des expatriés chinois d’Ukraine.

Le site Chinanews.com s’est également fendu d’un post pour critiquer les auteurs de ces posts objectivant les femmes ukrainienne en contexte de guerre qui propagent des obscénités envers une population frappée par la guerre. Cette réponse globale indique qu’une consigne gouvernementale a bien été donnée.

L’objectivisation des femmes ukrainiennes va bon train en Chine, et depuis longtemps. De nombreux hôtels haut-de-gamme des grandes villes sont friands de femmes ukrainiennes pour assurer le service en restauration ou dans les bars. Des sites de rencontre, ou plutôt des « fournisseurs » de femmes ukrainiennes ont également essaimé dans ce pays. Notons par exemple ULove, un site mettant en relation des hommes chinois avec des femmes ukrainiennes vantant dans ses publicités les charmes de ces femmes « si vous n’avez pas connu de femmes ukrainienne, votre vie est vaine, même avec un millier de concubines« .

En situation de guerre néanmoins, les autorités ont décidé de suspendre la fête. Le 24 février, l’ambassade de Chine en Ukraine a demandé à ses ressortissants d’afficher leur nationalité avec un drapeau pour se protéger [可在车身明显处贴上中国国旗], faisant écho à une scène du film « Wolf Warrior 2 » où le héros parvient à s’extraire d’un conflit africain couvert d’un drapeau rouge. Un jour plus tard, la même ambassade recommande finalement à ses ressortissants de ne plus sortir.

Le soutien d’internautes chinois à la Russie, et l’objectivisation des ukrainiennes semble avoir eu un impact sur la perception des chinois en Ukraine. 6000 ressortissants chinois sont encore sur ce territoire en guerre. Selon des captures d’écran circulant sur l’Internet chinois , certains étudiants internationaux bloqués en Ukraine ont été interrogés par des citoyens de Kiev armés de fusils et se sont échappés après avoir prétendu ne pas être chinois.

La Chine prise par surprise – ses ressortissants en paient le prix

En termes de services consulaires, l’ambassade de Chine en Ukraine n’a commencé a préparer l’évacuation que le 24 février. Le 25 février, l’Ukraine a fermé son espace aérien aux avions de ligne civils immédiatement après avoir été envahie par la Russie. La manière dont la Chine résoudra le problème de l’évacuation reste inconnue. L’ambassadeur local Fan Xianrong a publié une lettre ouverte reconnaissant ne pas avoir d’agenda pour l’évacuation des ressortissants chinois. Signe, sans doute, que l’invasion a pris les services chinois par surprise.

Selon une source du WSJ, lors de la dernière rencontre bilatérale Chine-Russie, V. Poutine aurait longuement expliqué ses griefs envers les USA – ce que Xi Jinping a approuvé. Mais il n’a fait aucune mention d’une invasion de l’Ukraine. Malgré les signaux, le ministère des Affaires étrangères chinois n’a pas cru dans l’invasion jusqu’au dernier instant. Cette déconvenue aura des conséquences sur l’approfondissement des partenariats stratégiques entre les deux pays. Pour l’instant, la position chinoise n’est pas claire: soutien des sanctions bancaires occidentales d’un côté, levée de restriction d’importation de blé russe de l’autre, et abstention au Conseil de sécurité de l’ONU.

See Also

La Chine a des raisons d’être embarrassée: En 2021, les cinq principaux partenaires commerciaux de la Chine sont l’ASEAN, l’Union européenne, les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud. L’Ukraine est un partenaire clé de la stratégie chinoise « One Belt, One Road » en Europe de l’Est . La Chine est également le plus grande partenaire commercial de l’Ukraine.

« Au cours des dernières semaines, les milieux de la politique étrangère chinoise ont ignoré les avertissements constants des États-Unis et de leurs alliés européens d’une invasion russe imminente, accusant Washington d’exagérer la menace russe« , indique le WSJ.

Par exemple, Jin Canrong, un « expert » bien connu des questions internationales et vice-doyen de l’École des relations internationales de l’Université Renmin de Chine, a reconnu son erreur de jugement sur Weibo après avoir prédit à tort que la Russie n’envahirait pas l’Ukraine : « Malheureusement, ces jours, j’ai changé d’avis sur l’évolution de la situation en Russie et en Ukraine. La prédiction est fausse. Cela montre à nouveau que la fonction prédictive des sciences sociales elles-mêmes est encore très faible« .

 


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top