Now Reading
Spéculation immobilière à Shenzhen : le voile tombe

Spéculation immobilière à Shenzhen : le voile tombe

Quelques jours plus tard, lors d’une conférence de presse sur les données statistiques du premier trimestre de 2021, Zou Lan1邹澜, chef du département des marchés financiers de la Banque Centrale, a reconnu l’existence de problèmes liés à l’afflux de prêts d’exploitation dans le marché immobilier. Selon les données publiées par la Banque centrale, les prêts personnels ont augmenté de 2,6 milliards de yuans (~332 millions d’euros) au premier trimestre, soit une augmentation de 1,4 milliard de yuans (~179 millions d’euros) par rapport à 2020. Parmi eux, les prêts personnels d’exploitation ont augmenté de 24,6%.

L’apparition de Shen Fangli

Shen Fanglin, dont le vrai nom est Li Xuefeng2李雪峰, est bloggeur; il partage régulièrement son point de vue sur l’investissement dans l’immobilier.

En 2015, la politique monétaire était relativement souple et Shenzhen a connu une flambée des prix des logements. À cette époque, les prêts à la consommation avaient déjà afflué sur le marché, mais les montants demandés n’étaient pas élevés, ce qui avait peu d’impact sur le marché. Mais en octobre 2016, la ville a lancé “Les huit règles de Shenzhen3深八条” pour refroidir le marché immobilier. 

Jusqu’en 2019, avec les annonces de la construction de la Greater Bay Area4大湾区 (région autour du delta de la rivière des Perles comprenant neuf villes du Guangdong, Hong Kong et Macao) et de la zone de démonstration, puis l’annulation des taxes sur les maisons de luxe, le marché immobilier de Shenzhen s’est de nouveau enflammé: les propriétaires se sont mis à vendre et à réaliser des plus-values astronomiques. 

À cette époque, les particuliers empruntaient 70% du prix de la maison à la banque. Les banques ont commencé à lancer de nouveaux types de prêts dit “5+2”, “3+4”: Ainsi, lorsque le demandeur a déjà des crédits immobiliers en cours, il ne peut pas demander les 70% et donc, pour l’exemple “3+4”, la banque va prêter 30% et les 40% restants sont débloqués sous forme de prêts à la consommation ou d’exploitation.

VOIR NOTRE ARTICLE: Détournement de crédit sur le marché immobilier chinois.

Entre-temps, Li Xuefeng est devenu un influenceur de premier plan dans l’immobilier. En mai 2019, Li Xuefeng a créé son entreprise : Sheng Fangli Information Technology (Shenzhen) Co., Ltd. 5深房理信息技术(深圳)有限公司.

 

Éviter les restrictions d’achat

“Shen Fangli Decoration Team 003” a commencé à enquêter sur l’entreprise Sheng Fangli en 2019, et au début du mois d’avril 2021, l’utilisateur a fourni à un journaliste du Southern Weekend6南方周末 des informations complètes confirmant ses activités de spéculation. 

Selon les données fournies par “Shen Fangli Decoration Team 003”, l’entreprise aurait contourné les restrictions d’achats par diverses techniques : enregistrement du ménage , divorce, achat par une entreprise…et quota emprunté. Le “quota emprunté” fait référence à une personne qui a des fonds mais qui n’est pas qualifiée pour acheter une maison. Lors de l’achat d’une maison, il ou elle enregistre la maison au nom d’une autre personne et la possède au nom de cette personne. L’agent reçoit une commission et peut demander en plus 5 à 10% du montant du prêt ou de la future vente.

Certains membres préfèrent la méthode du faux mariage car il n’y a pas de taxe pour le changement du mari ou de la femme. Avant que la “nouvelle politique du 15 juillet” de Shenzhen n’ait réprimé l’achat de biens immobiliers via les “faux mariages”, Zhao Qian7赵谦, qui avait divorcé depuis un an, avait utilisé cette méthode par deux fois et obtenu des commissions respectives de 30 000 et de  70 000 yuans (~3 800 à 8 900 €). 

 

Dépenser tout son argent dans l’immobilier

Le 27 février 2020, Shen Fangli publie sur le réseau social Moments8朋友圈 : “ Cette année il ne faut pas seulement utiliser tout notre argent pour acheter un logement, mais l’utiliser également pour faire des acomptes.

Xie Li 9谢丽, originaire du Jiangsu et divorcée, décide d’acheter un logement à Shenzhen en mars 2020. La femme ayant rejoint le groupe, choisi une maison de 7,28 millions de yuans (~930 00€), réunit les 30% d’acompte et trouve rapidement un membre du groupe avec qui faire un faux mariage. En ce qui concerne le prêt, on lui conseille de se tourner vers un dénommé Xiao Yin小尹, soi-disant assistant de Shen Fanli, et dont la famille aurait une entreprise de services sur le long terme. Xie Li décide donc de leur faire confiance et de donner l’argent de son acompte à la société.

Malheureusement, les autorités de Shenzhen ont annoncé que Shen Fangli était soupçonné de collecter des fonds illégaux au nom de coentreprises et de financements participatifs. Ils récoltaient de l’argent auprès de cibles non spécifiques pour l’achat de logements et promettaient de restituer les gains.

Shenzhen : un rêve brisé

Xie Li a expliqué que Li Xuefeng avait mentionné le “prêt immobilier” dans des émissions en direct et sur son blog, mais cela n’avait pas lieu dans la pratique.

See Also

Il s’avère que le 24 août 2020, Li Xuefeng a transféré 100% de ses actions dans Shen Fangli Information Technology (Shenzhen) Co., Ltd. à une personne nommée Li Peng10李鹏. Et le même jour, il s’est retiré de ses fonctions de représentant légal et directeur général, puis a coupé tout liens avec l’entreprise.

Zhao Qian explique qu’il s’est retrouvé sans emploi pendant un temps et qu’il a décidé de travailler pour une entreprise de services de prêts à Shenzhen, Daidaitong Information & Consulting Co., Ltd. 11贷贷通信息咨询有限公司. L’entreprise serait détenue par un certain Wu Xiaoyu12吴晓 et un Zuo Longyun13左龙云, le premier ayant été membre de Sheng Fangli.

Après le 1er octobre 2020, Zhao Qian a estimé qu’il y avait un risque à acheter une maison en partenariat et a souhaité vendre ses parts du groupe. Mais personne n’a pris le relais jusqu’à ce que le prêt commercial demandé par l’entreprise soit accepté, ce qui leur a permis de regagner la confiance de leurs actionnaires majoritaires. Finalement les parts de Zhao Qian ont été achetées pour 100 000 yuans (~12 800€).

Xie Li ne s’en est pas aussi bien tiré, la banque a refusé son prêt et ne pouvant plus payer les intérêts de son paiement à l’avance, l’entreprise qui lui a fait le prêt a saisi la justice pour faire sceller la maison. Le 2 décembre 2020, neuf mois après son acquisition par Xie Li, la propriété ne valait plus que 6,6 millions de yuans (~843 000€).

Il a été constaté avec les 102 captures d’écrans que la plupart des membres de Shen Fangli ont choisi d’acheter des maisons dans les districts de Qianhai et Beizhan, en suivant les suggestions d’investissement immobilier de Li Xuefeng, et cela depuis 2015.

Le 12 avril dernier, le journaliste de Southern Weekend a appelé Shen Fangli, dont le numéro de téléphone était encore disponible sur le site web de l’entreprise Fang Holdings14房天下. Ce dernier a répondu et lui a dit que les documents exposés par “Shen Fangli Decoration Team 003” étaient faux, et qu’il avait contacté un avocat à ce sujet : “La période actuelle est particulière, et ce n’est pas évident pour moi de parler de ces choses.”.

 

Traduit et synthétisé par Célia Farouil.

Source : 南方周末


© 2019 EastisRed - All Rights Reserved.
Website by MPA Studio - mentions légales

Scroll To Top