Now Reading
Passe Muraille n°99 – Parti communiste et remaniements, monopoles, immobilier

Passe Muraille n°99 – Parti communiste et remaniements, monopoles, immobilier

Editorial

Le Passe Muraille est une newsletter hebdomadaire dédiée à l’actualité chinoise. Elle ne se veut pas exhaustive, mais représentative de sujets qui agitent le monde chinois mais ne reçoivent pas d’attention dans l’espace francophone. D’un monde à l’autre, à travers les murs, nous vous apportons une information unique. Attentifs à vos besoins, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos commentaires et retours, par email

Bonne lecture!

Noé & Pierre

Politique & société

L'essentiel

Le Parti communiste continue de grossir

Près de 97 million de membres

Le Parti communiste a publié les chiffres sur son nombre de membres et leur profil. En 2021, près de 4.4 millions de personnes ont rejoint les rangs de la plus grande organisation de masse de la planète. Cela représente une augmentation de 3.7% depuis 2020 et près de 15% depuis le 18e Congrès en 2012. Les autorités du parti se targuent de compter 30% de femmes et surtout plus 35% de membres “ouvriers ou paysans”; Par ailleurs, signe des temps, le marxisme devient un choix de carrière payant : les entreprises embauchent de plus en plus de diplômés en études marxistes pour leurs talents présumés pour interagir avec les gouvernements locaux et organes du Parti.

Brèves

Renouvellement des élites shanghaienne

Li Qiang reconduit

Le secrétaire de la ville de Shanghai, Li Qiang, que certains considéraient sous pression, a été reconduit au pouvoir par le Congrès local. Si cette reconduction ne constitue pas pour autant une garantie de sa survie politique au 20e Congrès, force est de constater qu’il a n’a pas été poussé à la démission après les confinements et la gestion calamiteuse du COVID dans sa ville.

Nouveau ministre de la sécurité publique

Wang Xiaohong remplace Zhao Keji

Autre signe du contrôle de Xi sur les sources dure du pouvoir (police, armée), Wang Xiaohong, qui aura 65 ans en juillet, devient ministre de la Sécurité publique.Wang est collègue de longue date de Xi et est déjà secrétaire du Parti (党书记) du ministère de la Sécurité publique. Wang a également été nommé secrétaire adjoint de la Commission centrale des Affaires Politiques et Juridiques (政法委副书记), aux côtés de Zhao Kezhi, qui était jusqu’à présent le seul secrétaire adjoint de la CPLAC. Wang a par ailleurs entamé son mandat de ministre de la Sécurité publique en annonçant une répression de la criminalité pendant 100 jours, jusqu’au Congrès.

Ce contenu est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou créez un compte en cliquant ici
Scroll To Top